FLASH
Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jacques Kupfer le 25 mars 2011

Michel Garroté – A l’heure où dans de nombreux pays arabo-musulmans, des insurgés se révoltent contre les dictateurs qui les oppriment, les palestiniens, eux, ne se révoltent ni contre les maffieux du Fatah, ni contre les criminels du Hamas. Depuis trois semaines que je suis en Israël, je vis, sur place, une recrudescence, sans précédent depuis des  années, des assassinats (de la famille Fogel), des attentats (hier à Jérusalem) et des tirs de centaines de bombes incendiaires, d’obus, de roquettes et de missiles Grad, par les palestiniens, sur Israël. Le Fatah et le Hamas, effrayés à l’idée que des insurgés palestiniens ne crient à leur endroit « dégage ! », lancent en ce moment même une nouvelle série de provocations meurtrières contre les Juifs Israéliens.

On aurait pourtant été en droit d’espérer, que les palestiniens, furieux que le Fatah et le Hamas les entraînent, ces jours-ci, dans une éventuelle nouvelle guerre avec Israël, se décident – enfin ! – à se révolter contre leurs dirigeants, comme les font les Tunisiens, les Egyptiens, les Libyens, les Syriens, les Yéménites, etc. Mais non, rien de tout cela, au contraire, les palestiniens font la fête lorsque des Juifs Israéliens sont victimes d’assassinats, d’attentats et de tirs d’engins mortifères.

Je me trouve en ce moment à Tel Aviv. Je sais très bien que le Fatah et le Hamas terrorisent et tuent, en ce moment, des Juifs Israéliens, pour détourner les palestiniens du « printemps arabe », pour éviter de ce faire jeter par un « printemps palestinien ». Je sais très bien que le Fatah et le Hamas harcèlent actuellement les Juifs Israéliens afin de détourner les esprits palestiniens de toute velléité de révolte ou d’insurrection. Oui, je sais tout ça, tout le monde, ici, en Israël, sait tout ça.

Seulement voilà : si les palestiniens sont à ce point immatures, à ce point incapables de faire contre leurs dirigeants ce que font les Tunisiens, les Egyptiens, les Libyens, les Syriens et les Yéménites, alors que ni le Fatah, ni le Hamas ne disposent de forces aussi importantes que celles de Moubarak et Kadhafi, si les palestiniens sont à ce point aveugles, endoctrinés et arriérés, alors dans ce cas, moi, le goy – malgré le fait que je me trouve actuellement sur place, pour encore une dizaine de jours, ce qui n’est pas totalement dépourvu de risques pour ma pomme – et bien, oui, je suis favorable à ce qu’Israël frappe très fort dans la bande de Gaza, très fort en Judée et très fort en Samarie. Car si les palestiniens acceptent de servir de bouclier humain aux maffieux du Fatah et aux criminels du Hamas, alors dans ce cas, je ne vois malheureusement pas à quel titre, je devrais manifester, la moindre compassion à leur égard. A ce propos, je publie ci-dessous un article de Jacques Kupfer, chroniqueur chez Arouts7.

Qu’attendez-vous M. Netanyahu ?

Par Jacques Kupfer

http://www.israel7.com/2011/03/quattendez-vous-m-natanyahou/

Qui se souvient encore de nos avertissements avant la destruction de  toute vie juive à Gaza ? Si jamais une balle est tirée depuis Gaza nous serons libres de les écraser, nous disait-on ! Qui se souvient de nos avertissements avant les accords d’Oslo ? Au moindre acte terroriste, on rentre dans leurs villes et on les écrase, nous répondait-on ! Et maintenant ?

Depuis des mois, le Sud d’Israël est soumis aux tirs de mortiers des arabes pendant que nos medias précisent qu’il n’y a aucun « dommage ». Depuis des mois, les provocations de Mahmoud Abbas, les déclarations antisémites et les affirmations visant à délégitimer l’Etat Juif se succèdent. Depuis des mois, nous assistons béatement aux nominations de places arabes au nom de terroristes assassins. Depuis des mois nous assistons aux distributions de friandises dans les villes occupées par les arabes pour célébrer l’assassinat de Juifs. Depuis des mois, les bouteilles incendiaires et les rocs pleuvent sur les voitures de nos pionniers sur les routes de Judée Samarie. Depuis des mois, nous assistons aux appels des organisations gauchistes, et d’une lamentable élite de professeurs, au boycott d’Israël et à la destruction de notre économie.

Barak : échec et incapacité.

En riposte, le ministre de la Défense Ehud Barak, symbole même de l’échec et de l’incapacité, bombarde quelques tunnels vides et inopérants. Depuis des mois, les déclarations de Barak viennent renforcer nos ennemis. Il prône le partage de Jérusalem, nous promet « un tsunami politique » si nous ne cédons pas aux arabes la terre juive. Si tsunami politique il doit y avoir, que la seule victime en soit M. Barak expulsé du pouvoir! Il ose comparer notre situation à celle de l’Afrique du Sud alors que se déclenche la campagne assimilant Israël à l’Apartheid. C’est ce même Barak qui mobilise les forces de Tsahal pour détruire les constructions « illégales » juives. Les combines sordides politicardes sont sa spécialité mais la construction sioniste, la fierté juive restent un terrain inconnu pour lui. Depuis l’arrivée au pouvoir de ce gouvernement élu par des voix de droite, la construction en Judée Samarie a été stoppée. Toutes les idées de gauche qui ont prouvé leur inanité, se retrouvent mises en place par ce gouvernement. A Itamar, les arabes tuent et égorgent. Nous avons entendu de belles phrases de la part de notre premier ministre. « Ils tuent et nous construisons » ! Mensonge ! Ils tuent et nous mourrons. Telle est la dramatique réalité. Ils lancent des pierres pour tuer et nous subissons.  Il a fallu cinq Juifs saints assassinés par des barbares qui n’ont rien d’humain, pour que Barak dégage quelques centaines de permis de construire de logements  en affirmant que c’est une décision non répétitive. C’est en fait le premier ministre qui a lancé la campagne de déligitimisation d’Israël avec son discours de Bar Ilan. Elu pour préserver la Terre d’Israël, il l’a offert à l’ennemi.

Discours de Bar Ilan : délégitimisé

Depuis le fameux discours de Bar Ilan, notre  gouvernement n’a fait que reculer. Reconnaissance d’un droit « palestinien » sur la terre d’Israël, arrêt de la construction sioniste, soumission aux diktats du Quartet, humiliation chez le locataire de la Maison Blanche et passivité absolue. Nous n’avons pas réagi au drame d’Itamar. Nous avons eu les dizaines de roquettes, obus et Grad sur Ashkelon et Beer Sheva. Nous n’avons pas réagi à cette déclaration de guerre et nous avons eu l’attentat de Jérusalem. Il est temps d’agir. Pleurer n’est pas une solution sioniste. Netanyahou a déjà à son passif la transmission de Hébron à l’ennemi et le vote de destruction du Gouch Katif. L’Histoire retiendra sa responsabilité directe dans l’autorisation donnée à Barak de nuire à notre sécurité nationale, à notre fierté juive, à notre réalisation sioniste. Au moment où se tiennent les discussions entre Fatah et Hamas, entre terroristes avec cravate et ceux qui n’ont pas encore appris à la nouer dans les chancelleries occidentales, les résultats sont visibles. Terrorisme aveugle et guerre contre les Juifs. Dans de telles conditions, même Netanyahou peut déclarer nulle et non avenue sa déclaration de Bar Ilan, la rendre « caduque ». Il doit clairement annoncer la fin des négociations. Il doit impérativement mobiliser tracteurs, grues et camions pour construire sur toutes les parties de la Judée Samarie et développer les quartiers nouveaux de notre capitale. Netanyahou doit, après avoir jeté Barak, nommer un ministre de la défense qui défende Israël et non les intérêts d’un Abbas. A défaut de garantir une sécurité absolue, nous pouvons au moins faire payer aux arabes un prix tel pour le sang juif versé, qu’ils se terreront dans leurs trous et n’oseront plus nous agresser. Les chefs terroristes doivent être éliminés.

La Retenue…

Quand les pays occidentaux, quand les Juppé et consorts, viendront nous parler d’ « usage disproportionné de la force » et de « retenue », éclatons de rire et montrons leur les photos de leur attaque sur la Libye et des mariages afghans décimés ! Nous devons revendiquer le droit aux dommages collatéraux comme toute démocratie qui se respecte ! Dans la foulée de nouvelles mesures qui restaureront sur le plan international notre prestige, il faut annexer les terres juives de Judée Samarie, établir le respect de la loi face aux arabes qui dénigrent nos droits et à la Cour Suprême qui les soutient. Impossible, me direz vous car jamais le monde ne l’acceptera. Effectivement ! Le monde ne l’acceptera pas, mais actuellement, alors que le sang juif coule, le monde nous soutient-il ? Alors impossible, peut-être. Mais indispensable, sûrement.

Copyright Jacques Kupfer

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz