FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mars 2011

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uZzIVKXfnFs[/youtube]

Dix jours de révolte. La Syrie est une poudrière qui va exploser d'un jour à l'autre.

A Daraa (Deera en français), une ville tenue par les musulmans Sunnites hostiles à Assad, et éreintés par l'extrême corruption qui a enrichi l'élite Alawite autour du président, la police tire a bout portant sur les manifestants : quarante quatre morts.

A Sanamein, un témoin informe al Jazeera que les forces de sécurité ont abattu au moins vingt personnes.
 
A Damas, les forces de sécurité dispersent violemment les protestataires, le nombre de victimes, dans cette région du monde ou règne la religion de paix et d'amour, n'est pas encore connu, car les médias occidentaux ne sont pas admis.
 
Selon l'ONG Human Right Watch, trente personnes ont été assassiné durant les manifestations de jeudi, et "ici, les forces de sécurité sont aussi cruelles et n'ont pas plus de respect pour la vie humaine qu'en Libye, en Tunisie, au Yemen, ou au Bahrein", précise Sarah Leah Whitson, la directrice de l'ONG pour le Moyen Orient et l'Afrique du Nord.
 
La révolte syrienne se propage dans tout le pays. Des statues de Hafez Assad sont vandalisées. En réponse, comme en écho d'un air entendu un peu partout dans la bouche des dictateurs du Moyen Orient, Bashar-al-Assad a promis à son peuple de leur accorder plus de liberté politique, et de mettre un terme à la corruption. Il est allé jusqu'à "étudier" la levée de l'état d'urgence qui date de … 1963 ! Rooooh… 1963 !
 
On se demande tout de même comment Nicolas Sarkozy, et les alliés européens, font le tri entre leurs bons musulmans à sauver, et les autres qu'ils laissent crever, au Barhein, au Yemen, et maintenant en Syrie.
 
Peut être que le massacre de Hama, en 1982, a-t-il créé un précédent qui leur sert de repère à ne pas dépasser ?
 
On se souvient que parce qu'ils étaient hostiles au parti Baath, les habitants de la ville de Hama se sont retrouvés, le 2 février 1982, encerclés par l'armée. Puis les avions ont méticuleusement bombardé la ville. Les quelques habitants qui avaient, par chance, échappé aux bombes et avaient tenté de fuir s'étaient retrouvés piégés par l'armée qui les abattait un à un. Bilan : trente à quarante mille morts. Ni l'ONU, ni les ONG n'avaient levé le petit doigt.
 
D'ailleurs, et les palestiniens, avez vous remarqué que contrairement aux autres peuples musulmans, ils ne se soulèvent pas ? Ils vivent pourtant dans les mêmes conditions : dictature militaire violente du Hamas et du Fatah, corruption abyssale, et absence totale de liberté. Les palestiniens seraient ils attardés ? Où la terreur est elle plus terrible encore ?
 
Je suis certain que les islamo-gauchistes pro palestiniens, boycotteurs d'Israël, ne sont pas pressés de le lire la réponse dans Libération.
 
Jean-Patrick Grumberg
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz