FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 mars 2011

L’AFP, porte-parole du Hamas ?

Michel Garroté à Tel Aviv

Aujourd’hui, samedi 26 mars 2011, à 16:29 (heure de Paris), l’Agence France Presse (AFP) nous livre un morceau d’anthologie, dont elle-seule a le secret, et dans lequel on peut lire : « les principaux groupes palestiniens étaient réunis samedi après-midi à Gaza sous l'égide du mouvement islamiste Hamas pour discuter de l'éventuel rétablissement d'une trêve tacite avec Israël, ont déclaré à l'AFP des participants » (Note de Michel Garroté – Il est vrai que si les correspondants de l’AFP à Gaza ne veulent pas finir égorgés, ils doivent s’autocensurer. Mais tout de même, pour l’honneur du journalisme, ils pourraient faire un petit effort et ne pas reprendre, mot pour mot, les déclarations des participants à la petite sauterie du Hamas. Ou alors, il faudrait – ce serait le minimum – dans le même laps de temps, que les autres correspondants de l’AFP, ceux qui se trouvent à Jérusalem, donnent le point de vue israélien sur le sujet).

L’AFP poursuit : « Cette réunion dans un hôtel de Gaza survient après presque deux semaines de confrontation armée avec Israël qui ont fait huit morts palestiniens. Un participant a précisé que la réunion "va sans doute insister à nouveau sur un engagement à respecter une trêve sur le terrain à partir du moment où l'occupation israélienne s'y engagera" » (Note de Michel Garroté – Là, c’est beaucoup plus grave, car ce n’est pas le Hamas, mais l’AFP qui prend position, en écrivant « deux semaines de confrontation armée avec Israël qui ont fait huit morts palestiniens ». D’abord, il n’y a pas eu « confrontation armée » entre l’armée israélienne et l’armée du Hamas. Il y a eu, mais l’AFP ne le dit pas ici, cinquante roquettes, obus et missiles, tirés par les palestiniens, et qui ont obligé des dizaines de milliers d’Israéliens et leurs enfants à se terrer dans des abris. Pas un mot non plus, ici, de l’AFP, sur le récent meurtre de la famille Fogel, y compris le meurtre d’un bébé de trois mois, à Itamar. Et pas un mot non plus, ici, de l’AFP, sur le tout récent attentat terroriste à la bombe perpétré à Jérusalem, qui a fait un mort et cinquante blessés, dont trois blessés très graves. Le contexte global est totalement passé sous silence. L’AFP parle de « confrontation armée », ce qui est faux, et de « morts palestiniens », ce qui est incomplet. ).

L’AFP continue : « Le meeting a été convoqué par le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, avec la participation notamment du Jihad islamique, une organisation radicale à laquelle ont été attribués la plupart des tirs de roquettes et d'obus de ces derniers jours vers le sud d'Israël. Un représentant du Jihad islamique, Khaled el-Batsh, a expliqué à l'AFP que son mouvement allait "écouter (nos) frères du Hamas à propos des derniers développements, en particulier ceux concernant les appels portant sur la situation à Gaza". Selon un autre participant, les débats vont porter "sur le retour à la stabilité et au calme à Gaza après une série d'agressions israéliennes" » (Note de Michel Garroté – L’AFP, dans ce dernier paragraphe de sa dépêche, mentionne, en passant, « des tirs de roquettes et d'obus de ces derniers jours vers le sud d'Israël », comme l’on mentionnerait, en passant, qu’il pleut quelques gouttes, mais qu’il n’est nul besoin d’ouvrir son parapluie. Le contexte global est, encore une fois, totalement passé sous silence. Et, cerise sur le gâteau, le mouvement terroriste Jihad islamique est ici sobrement appelé « organisation radicale ». Les propos de son représentant, le terroriste Khaled el-Batsh, sont fidèlement reproduits, comme si ce monsieur était un respectable notable du coin).

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz