FLASH
Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 mars 2011

 

 
Rarement le lien entre la conquête islamiste en France et en Israël n'avait été aussi criant.
 
Tandis que nous sommes tous occupés à dénoncer la poussée islamiste, leurs exigences chaque jour répétées comme un nouveau coup de boutoir, une autre réalité nous passe sous le nez.
 
Caroline Glick, dans un article publié hier, éclaire la situation en Israël d'un coup de projecteur qui va donner des frissons dans le dos, jusque dans chaque ville de France et d'Europe.
 
Les palestiniens ont bien remarqué que même en commettant l'acte le plus immonde du point de vue d'un français, le massacre à l'arme blanche d'une famille de cinq personnes, dont un bébé et deux enfants en bas âge, dans leur sommeil, les médias les couvrent d'excuses, et vont presque jusqu'à trouver cela juste et légitime.
 
Les palestiniens ont bien compris que les français en particulier, et les européens en général, ont reçu un long et lent lavage de cerveau par leurs médias, anti-israéliens, et qu'ils vivent, en plus, dans un climat d'intimidation de l'islam. 
 
Les palestiniens ont vu qu'ils peuvent maintenant commettre le pire, sans que les médias froncent les sourcils, sans presque aucune condamnation des politiciens, et avec l'indifférence, voire le soutien, d'une partie de l'opinion publique.
 
Ils ont compris qu'ils n'ont même plus besoin de faire semblait d'être pacifistes pour obtenir le soutien de l'Europe.
 
Car ils ont compris que les musulmans gagnent du pouvoir en France et en Europe, au point que les dirigeants politiques feront tout pour apaiser l'islam, nous le constatons hélas chaque jour en France, à commencer par jeter Israël aux loups, et cela produira l'effet inverse.
 
Les palestiniens ont vu que les gouvernements européens ne se comportent pas comme l'ami d'Israël :  La France, l'Allemagne et la Grande Bretagne ont voté une résolution ouvertement hostile à Israël, le mois dernier au conseil de sécurité de l'ONU.
 
Un autre bon exemple, lorsque David Cameron appela Gaza une "prison à ciel ouvert", l'année dernière. Cameron sait très bien que Gaza n'est pas une prison à ciel ouvert, car les prisons n'ont pas des hôtels cinq étoiles, des club de surf, des villas de luxe sur la côte, et des centres commerciaux, ou alors il y aurait une forte demande pour y être enfermé.
 
Et Cameron sait très bien que le Hamas est une organisation de Jihad terroriste (d'ailleurs il est officiellement classé ainsi par l'UE). 
 
Non, Cameron, en fait, répondait à sa population, qui aux dernières élections a éjecté six membres du parlement favorables à Israël, pour les remplacer par six parlementaires du parti anglais musulman, le MPAK-UK.
 
Et là, il faut se souvenir de ce que sont les palestiniens pour l'islam, de la bouche même de leur leader : "Les Palestiniens ne sont pas autre chose que des jordaniens, des syriens et des libanais, mais nous soignons l'idée d'un peuple palestinien pour des raisons de tactique globale", expliquait Zuheir Muhsin, le chef militaire de l'OLP au quotidien Dutch Daily Trouw en mars 1977. 
 
C'est la phase UN d'un plan global de la conquête islamique qui s'étend de Judée Samarie jusque dans les banlieues de France.
 
Pousser la France, ses politiciens et ses médias, donc les français – car la France a une influence intellectuelle particulière en Europe, a lâcher les juifs et Israël est un test grandeur nature.
 
En conclusion, la partie se joue ainsi :
 
En septembre prochain, avec le support de l'Europe, les palestiniens ont de bonnes raisons de penser qu'ils vont obtenir une résolution de l'ONU, déclarant unilatéralement la création d'un état palestinien, sans frontière fixe. Surtout ils sont certains de recevoir l'aide de la communauté internationale pour chasser cinq cent mille Juifs de ce nouvel état, et qu'on ne déplace pas un seul palestinien de l'Etat d'Israël vers ce nouvel état.
 
Mais bien au delà, la reconnaissance de cet état palestinien par l'Europe, ce sera, pour la ligue arabe et la puissante OCI, le feu vert donné aux islamistes et aux bandes. Ce sera, pour le cerveau primaire des voyous des banlieues, le cri de guerre du chef qui galvanise ses troupes. Nous les entendrons, sitôt le vote publié, hurler Allhuah Akbar, et défier les "faces de craies" vaincues, dans toutes les villes de France et d'Europe.
 
En testant la complicité de l'Europe, avec sa molle condamnation des deux derniers attentats, les palestiniens sont convaincus qu'ils ont déjà gagné ET la future destruction d'Israël, ET la conquête de l'Europe, et ils n'ont peut être pas tort sur tout… sauf pour Israël.
 
Jean-Patrick Grumberg
 
http://www.jpost.com/Opinion/Columnists/Article.aspx?id=213747

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz