FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 28 mars 2011

"Le message a été reçu", a déclaré ce lundi Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP,  au lendemain du second tour des cantonales. Comme prévu, les abstentions (55,03%) et le FN en sont les vrais vainqueurs, même si le parti de Marine Le Pen ne décroche que deux cantons, ce qui met un bémol à la "vague bleue marine" qui se heurte encore à des digues. Le PS, qui arrive en tête (35,43%) devant l'UMP (20,00%), se garde avec raison de tout triomphalisme. Car si le FN affiche 11,57% au plan national, ce chiffre ne veut rien dire puisque ce mouvement ne se présentait que dans 403 cantons. Il y a fait des scores dépassant les 20% pour atteindre les 40% et plus. Le cordon sanitaire a été rompu, et le front républicain enfoncé. La somme des abstentions et des votes FN rappelle, une fois de plus, l'état d'insurrection civique qui s'est installé dans un électorat ne se reconnaissant plus ni dans la droite ni dans la gauche, soudées dans une même préservation du politiquement correct qui interdit pourtant d'aborder l'ensemble des préoccupations des gens.

A dire vrai, je doute que le message des urnes ait été vraiment reçu à droite, même si Copé a reconnu "l'inquiétude des Français" en citant les délocalisations et les questions migratoires. Tandis qu'il s'exprimait sur RTL, le porte-parole du gouvernement, François Baroin, assurait sur France-Info qu'il fallait "certainement mettre un terme à tous ces débats, comme celui sur la laïcité et l'islam", appelant l'UMP à revenir à des valeurs "profondément républicaines" et à  "se concentrer sur l'emploi, les déficits". Une position semblable à celle défendue par Dominique de Villepin qui, sur Canal +, invitait l'UMP à ne pas "braconner" sur les terres du FN."On revient surtout aux préoccupations des Français : le logement, l'emploi, le pouvoir d'achat …". Le PS ne dit pas autre chose, quand il assure que la crise est uniquement économique et sociale. Or, ce diagnostic est, à l'évidence, très largement incomplet. L'UMP est-elle décidée à abandonner les réalités au FN ?

C'est cette pensée conformiste et la lâcheté politique qu'elle dissimule qui feront perdre l'UMP en 2012. Car le sentiment d'injustice et d'abandon des Français n'est pas causé uniquement par la perte de leur pouvoir d'achat. Les sondages montrent que l'immigration de peuplement et le communautarisme musulman qui en découle (il se revendique désormais comme tel en exigeant lui-même l'abandon du débat sur l'islam) sont des sujets aussi préoccupants que la paupérisation des classes moyennes. Celles-ci ne comprennent pas qu'un pays sur-endetté, ne pouvant plus offrir ni travail, ni logements, ni protections sociales suffisants à ses propres citoyens, persiste à accueillir légalement tant de monde, sans souci d'intégration contrairement à ce qu'a soutenu Eric Besson, ce matin sur Europe 1 "Ceux qui croient à l'intégration doivent défendre l'immigration légale et combattre l'immigration illégale", a-t-il dit. Or, les immigrés légaux sont autant dans les ghettos que les clandestins. 

L'UMP sera balayée si elle persiste à ne rien comprendre au peuple. Elle aura tout fait pour.

Je participerai, mardi à un débat sur l'UMP, dans C dans l'air (17h50-19h)

Ivan Rioufol

L'article original peut être consulté sur le blog d'Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz