FLASH
Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alexandre Del Valle le 30 mars 2011

Malgré la reprise par les insurgés des villes stratégiques d’Adjedabia et de Brega, ce weekend, et bien que Kadhafi soit maintenant privé de défense anti-aérienne, l’intervention est de plus en plus critiquée. 

L’Union africaine s’y oppose, la Ligue arabe déplore le changement d’objectifs, et l’Allemagne fait dissidence au sein de l’Union européenne, comme toujours divisée.

 
Certains disent que l’après- Kadhafi pourrait être pire que l’avant. 
 
Trois scénarios sont possibles :
 
1. La négociation : vendredi, le « guide » libyen était prêt à accepter l’arrêt des combats et une « transition » démocratique. Mais les rebelles ont refusé.
 
2. Le scénario le plus probable : la partition du pays, entre la Cyrénaïque, contrôlée par les opposants, et la Tripolitaine, tenue par le clan Kadhafi. 
 
3. Victoire de l’opposition. Or, ce scénario se heurte au fait que la résolution de l’ONU ne prévoit pas de renverser Kadhafi ou d’intervenir au sol. Et frapper les bunkers où se cache le dictateur est fort difficile.
 
Despote « mécréant »
Question centrale. Qui prendrait le pouvoir en cas de départ de Kadhafi, sachant qu’en Libye, le vrai pouvoir est partagé en une dizaine de tribus, présentes dans l’armée, l’administration et l’économie. Les Libyens sont d’abord membres d’un clan avant d’être citoyens.
 
Les tribus comme al-Warfala (un million de membres), dominante à Benghazi, les al-Zouaya ou les Touaregs ont été au premier rang de la rébellion, face à celle de Kadhadi, la Kadhafa, implantée au centre du pays. Mais les clans tribaux sont tellement divisés dans ce pays sans tradition étatique et nationale, que le « guide » mégalo fut longtemps leur seul fédérateur.
 
Avant lui, la puissante confrérie islamique des Senoussis joua ce rôle. Or celle-ci n’accepta jamais le Livre vert de Kadhafi (1977) qui prônait le féminisme et le socialisme… 
 
Aujourd’hui, les islamistes, présents en Libye, et longtemps encouragés par l’Occident, se proposent de fédérer ces tribus après le départ du despote « mécréant »… Le risque de guerre civile ou de récupération du pouvoir par les islamistes est donc bien réel.
 
Alexandre del Valle
 
L'article original se trouve sur le blog media-france-libre
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz