FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alexandre Del Valle le 30 mars 2011

Malgré la reprise par les insurgés des villes stratégiques d’Adjedabia et de Brega, ce weekend, et bien que Kadhafi soit maintenant privé de défense anti-aérienne, l’intervention est de plus en plus critiquée. 

L’Union africaine s’y oppose, la Ligue arabe déplore le changement d’objectifs, et l’Allemagne fait dissidence au sein de l’Union européenne, comme toujours divisée.

 
Certains disent que l’après- Kadhafi pourrait être pire que l’avant. 
 
Trois scénarios sont possibles :
 
1. La négociation : vendredi, le « guide » libyen était prêt à accepter l’arrêt des combats et une « transition » démocratique. Mais les rebelles ont refusé.
 
2. Le scénario le plus probable : la partition du pays, entre la Cyrénaïque, contrôlée par les opposants, et la Tripolitaine, tenue par le clan Kadhafi. 
 
3. Victoire de l’opposition. Or, ce scénario se heurte au fait que la résolution de l’ONU ne prévoit pas de renverser Kadhafi ou d’intervenir au sol. Et frapper les bunkers où se cache le dictateur est fort difficile.
 
Despote « mécréant »
Question centrale. Qui prendrait le pouvoir en cas de départ de Kadhafi, sachant qu’en Libye, le vrai pouvoir est partagé en une dizaine de tribus, présentes dans l’armée, l’administration et l’économie. Les Libyens sont d’abord membres d’un clan avant d’être citoyens.
 
Les tribus comme al-Warfala (un million de membres), dominante à Benghazi, les al-Zouaya ou les Touaregs ont été au premier rang de la rébellion, face à celle de Kadhadi, la Kadhafa, implantée au centre du pays. Mais les clans tribaux sont tellement divisés dans ce pays sans tradition étatique et nationale, que le « guide » mégalo fut longtemps leur seul fédérateur.
 
Avant lui, la puissante confrérie islamique des Senoussis joua ce rôle. Or celle-ci n’accepta jamais le Livre vert de Kadhafi (1977) qui prônait le féminisme et le socialisme… 
 
Aujourd’hui, les islamistes, présents en Libye, et longtemps encouragés par l’Occident, se proposent de fédérer ces tribus après le départ du despote « mécréant »… Le risque de guerre civile ou de récupération du pouvoir par les islamistes est donc bien réel.
 
Alexandre del Valle
 
L'article original se trouve sur le blog media-france-libre
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz