FLASH
[18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  |  Le frère du dictateur coréen Kim Jong Un a été assassiné par deux femmes (aiguilles empoisonnées) en Malaisie  |  [13/02/2017] Le Figaro : 50 attaques dans 30 communes la nuit dernière (confidentiel intérieur pas si confidentiel)  |  Houston Texas : avalanche d’appels à la police (911) suite à odeurs suspectes  |  La Corée du nord a lancé un nouvelle missile balistique  |  France, guérilla urbaine qui ne dit pas son nom: policiers pris dans un guet-apens hier soir à Mantes-la-jolie  |  Attentat déjoué : c’est à la Tour Eiffel ou près de militaires que le couple de Français musulman voulait se faire exploser  |  Egypte : double attentat de l’Etat islamique près du passage de Rafah avec Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 avril 2011

Janvier 2010. Dans un hôtel cinq étoiles de Dubaï, Mahmoud al Mabhouh, un marchand de la mort chargé d'acheter des armes pour l'organisation terroriste Hamas, est assassiné dans sa chambre. Selon la police, les auteurs de l'opération sont des agents du Mossad, et ils ont utilisé des faux passeports de plusieurs pays, dont la Grande Bretagne.
 
Février 2010. L'Union Européenne condamne dans des termes très durs l'utilisation de faux passeports européens pour l'assassinat de Mabhouh.
 
Février 2010. Le scandale prend une envergure internationale et Israël est montré du doigt, sévèrement critiqué, et condamné par l'ensemble de la diplomatie internationale pour l'utilisation de faux passeports anglais, allemands, australiens, irlandais… 
 
Mars 2010. 
David Milliband après avoir diligenté une enquête sur le sol israélien, décide d'expulser un diplomate israélien en poste à Londres, et déclare que "les relations de confiance entre les deux pays ont été sérieusement entamées". Il déclare que l'usage de faux passeports par Israël est "totalement inacceptable et doit cesser" et il demande que l'état hébreu s'engage à ne plus utiliser de faux passeports anglais".
 
Mars 2011.
William Hague, le secrétaire des affaires étrangères britannique envoie des agents des services spéciaux SAS en Libye, afin de réunir sur le terrain des informations sur les rebelles.
 
Les agents, fortement armés, atterrissent, de nuit, à Benghazi, à bord d'un hélicoptère. Et au détour d'un article du Telegraph, je lis que les agents du SAS "voyageaient avec de faux passeports". 
 
J'essaye de me représenter le mécanisme de pensée des anglais. Se voient-ils au dessus de la mêlée ? Sont-ils en droit de donner des leçons de morale pour ensuite utiliser les mêmes procédés qu'ils réprouvent ? De quel droit ? Que leur reste-t-il de leur empire et de leur puissance, pour ainsi se placer au dessus des autres Etats ? C'est au nombre de musulmans sur leur sol qu'ils mesurent, aujourd'hui, leur pouvoir ? Loosers !
 
Et ensuite, j'écoute les hurlements scandalisés de la communauté internationale et de l'Union Européenne pour l'utilisation, par la Grande Bretagne, de faux passeports : zzzz… zzzz… 
 
Jen-Patrick Grumberg
 
http://www.telegraph.co.uk/comment/columnists/concoughlin/8367172/The-SAS-are-men-of-action-not-diplomacy.html
http://news.bbc.co.uk/2/hi/8528427.stm
http://news.bbc.co.uk/2/hi/8520227.stm
http://www.cbsnews.com/stories/2010/03/23/world/main6325284.shtml
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz