FLASH
Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 4 avril 2011

La France, depuis longtemps, n’est plus ce qu’elle a été. Ses prétentions à compter encore sur la planète ont reposé sur les réseaux de ce qu’on a appelé la « Françafrique », et ces réseaux sont désormais très largement effilochés. 

Elles ont reposé aussi sur la célèbre « politique arabe de la France » née sous le général de Gaulle et poursuivie sans interruption depuis, et qui consistait à entretenir des liens privilégiés avec divers dictateurs, sans prêter la moindre attention à la façon dont ils géraient leurs pays et traitaient leurs populations. 

La chute du régime de Saddam Hussein en Irak a été un revers pour cette politique. Les efforts de Jacques Chirac et Dominique de Villepin pour sauver leur criminel préféré se sont révélés vains. 

Avec la chute du Liban aux mains du Hezbollah, quasi complète depuis le renversement du gouvernement de Saad Hariri voici quelques semaines, et son remplacement par un homme étroitement lié au régime des mollahs, un autre revers a été subi. 

La chute de Zine Ben Ali en Tunisie a accentué ce qui a pris dès lors les allures d’un naufrage. Quel que soit le régime qui prendra place en Tunisie, on peut s’attendre à ce que celui-ci ait moins de mansuétude envers un gouvernement français. 

La chute de Moubarak a fait voler en éclats le projet d’Union de la Méditerranée : que la tendance qui l’emporte en Égypte soit une tendance nassérienne anti-occidentale, façon Amr Moussa ou une tendance islamiste, façon Youssef al Qaradawi, on peut douter que les projets de Nicolas Sarkozy l’intéresseront. 

La situation en Libye, quelle que soit son issue, fait que les accords passés avec les dirigeants du pays seront désormais caducs.

La gauche incriminera, bien entendu, le manque de clairvoyance de ceux qui ont le pouvoir en France aujourd’hui, oubliant qu’elle s’est comportée exactement de la même façon lorsqu’elle était aux affaires, et faisait, dans l’ensemble, exactement les mêmes courbettes aux mêmes gens.

Il est trop tard pour inventer une nouvelle politique étrangère et, symboliquement, le remplacement de Michèle Alliot-Marie par Alain Juppé constitue le remplacement d’un adepte de la realpolitik sans grands scrupules, par un autre adepte de la realpolitik sans grands scrupules. 

On pourrait dire, à la décharge de ceux qui gouvernent la France, que les autres gouvernements européens suivent des orientations proches, chacun à sa manière, et que l’Union européenne elle-même est porteuse d’orientations similaires. 

On pourrait aussi, avec un sourire ironique, dire aux dirigeants européens qu’ils ont détesté George W. Bush, à de rares exceptions près (Aznar, Blair), et qu’avec l’élection d’Obama, ils ont été exaucés : ils ont maintenant les fruits de l’incompétence et du dogmatisme gauchiste d’Obama.

Je ne sais s’ils trouvent que la récolte est bonne et s’ils l’apprécient. Je ne sais s’ils se félicitent toujours de l’attribution du prix Nobel de la paix à Obama. Celui-ci fait, en tout cas, beaucoup mieux que Carter, autre Président des États-Unis très apprécié des Européens. Carter avait seulement perdu l’Iran. Barack Obama a fait que les États-Unis n’ont plus, dans tout le monde arabe et le Proche-Orient, un seul pays ami. Ils y sont méprisés ou détestés, mais jamais respectés. 

Détériorant l’armée américaine, Barack Obama fait aussi que celle-ci ne fera bientôt plus peur à personne, ce qui aiguisera bien des appétits.

La France, comme les autres pays européens, devra assumer les conséquences. Le prix du pétrole monte et devrait continuer à monter, ce qui aura des effets certains sur une croissance déjà inexistante, ce qui se traduira aussi par une augmentation du prix des biens de consommation courante et des produits alimentaires.

Le désordre dans le monde arabe devrait durer, voire s’accentuer avec la paupérisation et la faim. Les flux migratoires en direction de l’Europe devraient s’accentuer et s’accélérer. 

« Le Camp des Saints *», de Jean Raspail, vient d’être réédité à point nommé. Bat Ye’or a fait paraître récemment un livre indispensable : « L'Europe et le spectre du califat *». Ce livre, lui aussi, est plus que jamais d’actualité. Une Europe islamisée et pauvre pourrait venir bien plus vite que prévu…

     Guy Millière

Article publié sur le site les4verites.com

* En commandant vos livres sur amazon au moyen de ces liens, vous bénéficiez d'une remise de 5% et vous aidez Drzz qui reçoit également une commission de 5%

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz