FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 avril 2011

Dans une déclaration au quotidien la Charente Libre, la patronne du Medef, Laurence Parisot, affirme qu'il est "tout à fait normal" que l'état décide de limiter les rémunérations des dirigeants des entreprises dont il est actionnaire, comme le propose le Parti socialiste dans son projet pour la présidentielle de 2012, ou les écarts de salaires seront limités de un à vingt.

Autrement dit, Carlos Ghosn (Renault) divisera son salaire par deux. 
 
"Nous disons très simplement qu'effectivement la rémunération des dirigeants dépend du conseil d'administration qui lui-même est entre les mains des actionnaires", a déclaré la patronne des patrons lors d'une conférence de presse à Paris. 
 
"L'Etat pourra décider ce qu'il veut et peut d'ores et déjà décider ce qu'il veut, ça me semble tout à fait normal", a-t-elle ajouté. 
 
Avec une telle langue de bois, on se demande comment ils arrivent encore à faire du lèche cul. 
 
Parce que, arrêtez moi si je me trompe, je m'imaginais que le rôle du MEDEF consistait non pas à enfoncer les portes creuses du PS, mais de leur rappeler  que si, en effet, l'état est en droit de limiter le salaire des grands patrons, en revanche, c'est le meilleur moyen pour faire fuir les meilleurs d'entre eux vers la concurrence, où les rémunérations ne sont pas (encore) plafonnées, et rester coller avec les tocards
 
N'est ce pas au MEDEF de rappeler à ces écervelés (je parle du PS là), comment fonctionne le monde du travail ? Ne serait-il pas plus honorable, de la part d'un MEDEF supposé représenter la seule énergie créatrice de richesse et d'emploi de la France, qu'il vaudrait mieux que l'Etat ne se mêle pas de ce qu'il ne comprend pas, c'est à dire le monde qui l'engraisse ?
 
Si le PS veut que les entreprises publiques perdent leur compétitivité, ou pire, passent dans le rouge et se mettent à perdre de l'argent que l'on demandera aux contribuables de rembourser, alors le plafonnement des salaires des big boss est un moyen très sûr. Ainsi, ils (les big boss de talent) partiront chez la concurrence tailler des croupières aux entreprises publiques qu'ils auront quitté faute d'attrait.
 
C'était ma leçon gratuite du monde des affaires et de l'entreprise de cette fin de semaine, Madame Parisot.
 
Jean-Patrick Grumberg
 
http://www.charentelibre.fr

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz