FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 avril 2011

Parue dans le Figaro d'hier, voilà une tragique nouvelle de l'AFP. Nous pensions que la Tunisie se dirigerait vers la démocratie, et voilà qu'elle s'enfonce dans l'obscurantisme et interdit les prières de rue.
 
Ne pouvait-elle prendre exemple sur la France ?
 
Sarkozy va-t-il exiger du gouvernement tunisien qu'il organise un débat sur l'islam la laïcité ?
 
Mais que fait Abderahmane Dahmane, l'ex-conseiller à l'Elysée chargé de la Diversité ? 
 
Voici ce que publie le Figaro et vous trouverez (sans doute) mes commentaires entre parenthèses.
 
" Les prières dans la rue sont désormais interdites en Tunisie, a annoncé aujourd'hui le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.
 
"Le ministère de l'Intérieur n'autorisera plus, dorénavant, l'occupation de la voie publique pour l'accomplissement de la prière, en dehors des lieux de culte", selon le communiqué ajoutant que de "tels phénomènes et comportements sont étrangers à la société tunisienne" (note de JPG : mais ils ne sont pas étrangers à la société française).
 
Le ministère qui "rappelle la nécessité de respecter la loi" (note de JPG : est ce qu'on respecte la loi nous ? quelle idée saugrenue) a reçu "de nombreuses plaintes téléphoniques et écrites (note de JPG : je suis sûr que les riverains français des rues occupées par les prières ne se sont jamais plaints, bien au contraire) au sujet de l'occupation par les fidèles de la voie et des places publiques pour l'accomplissement de la prière, qui est à l'origine d'embouteillages et d'entraves à la libre circulation (note de JPG : argument spécieux), et de menaces des intérêts des commerçants, fonctionnaires et ouvriers". (note de JPG : en France, à Paris, les commerçants ont reçu le message suivant : si vous n'êtes pas satisfaits de votre sort, allez vous installer à Tunis, là bas les prières de rue sont interdites) 
 
Il appelle également les parents à "sensibiliser leurs enfants, pour qu'ils n'aient pas à adopter de tels comportements et agissements". (note de JPG :  je n'y comprends plus rien. Les musulmans immigrent donc en France pour prier dans les rues parce que c'est interdit chez eux ? Je croyais qu'ils venaient enrichir notre culture et nous apprendre à bien vivre ensemble)".
 
Trêve de plaisanterie – oui parce que j'ai eu du mal à garder mon sérieux, tant cette histoire d'envahissement de la ville par les islamistes est finalement difficile à digérer, on peut se demander pour atteindre quel objectif, sur ordre de qui, ou avec la permission de qui, une telle dépêche AFP a pu voir le jour.
 
Est-ce pour justifier l'abrogation des lois sur la laïcité, et financer les mosquées ? Certes non, puisqu'en toute illégalité, de nombreuses municipalités les co-financent déjà, au travers de baux emphytéotiques et de subventions à des d'associations "culturelles".
 
Jean-Patrick Grumberg
 
http://www.lefigaro.fr
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz