FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 avril 2011

Stigmatisation, mensonge, manipulation, triche, crapuleries à la Enderlin, les journalistes, jour après jour, renforcent la judéophobie avec un sourire narquois et des écrits pervers.

Hier, Le Figaro titrait : "le Hamas demande un cessez le feu" au sujet des évènements des derniers jours – sous entendu, "les palestiniens sont massacrés, ils sont sous les bombes israéliennes". Pur mensonge, propos criminels. Ce matin, rebelotte, : " Gaza : Israël et le Hamas envisagent un cessez-le-feu". Jeu de mots encore, car Israël n'a déclenché aucun feu. 
 
Pire encore.
 
Le Nouvel Obs descend plus bas dans la crapulerie et titre : "Israël et Hamas se renvoient la responsabilité de l'escalade de la violence". Ben voyons… Comme si Israël avait une part de responsabilité. Peut-on faire plus dégueulasse ?
 
Libération "la tension continue de monter entre Israël et le Hamas". Sous entendu "agression des deux cotés".
 
Subitement, les massacres de civils libyens passent au second plan, les tueries syrienne n'existent plus. Les crimes ivoiriens n'intéressent plus ces messieurs. Les médias ont les yeux tournés vers Israël, ils n'attendent pas la faute : ils l'inventent à partir de rien.
 
La réalité, nous la connaissons. Les témoignages que j'ai recueilli en Israël, auprès des habitants de la région sont attristants. La vidéo ci-dessous, ou une roquette explose en plein ciel, détruite par le bouclier d'acier, donne une idée de ce que les gens vivent : ils ont vécu soixante dix fois ces scènes, ces roquettes, soixante dix fois les sirènes, en vingt quatre heures – de jour comme de nuit. Imaginez vous à leur place. Imaginez les franco-israéliens qui vivent dans le sud d'Israël, qui ont passé leurs nuits dans les abris à calmer les enfants en bas âge, et qui ensuite lisent ces mensonges fétides. 
 
Pour ceux qui n'ont pas lu Dreuz.info ces derniers jours : le Hamas torpille Israël depuis trois semaines. Le Hamas a tiré au missile anti-char sur un bus d'écoliers. Le Hamas encore, a lancé, depuis vingt quatre heures, plus de cent – vous lisez bien, cent, roquettes et missiles Grad sur la population israélienne.
 
Alors, les médias, coupables de la montée de l'antisémitisme ? Coupable d'inciter les musulmans et l'extrême gauche ? Sans le moindre doute.
 
Les musulmans lisent et écoutent ces informations, ces mensonges, ils sont chauffés à blanc, ils ont la rage, la soif de vengeance. 
 
Jeudi dernier, ils se mettent en embuscade près de la synagogue de Lyon, ils repèrent un jeune juif, isolé, un innocent étudiant. Dès que la rue est plus calme, ils lui tombent dessus et le massacrent en le traitant de "tête de juif".
 
Jamais aucun journaliste n'assumera la moindre responsabilité. Jamais ils n'accepteront le lien entre ce qu'ils écrivent et la haine, la violence, qu'ils font monter chez ces jeunes musulmans déjà remontés contre les blancs. En privé, ils iront jusqu'à accuser les Juifs de ce qui leur arrive, car "ils n'ont que ce qu'ils méritent, ils soutiennent trop ouvertement Israël". 
 
Vendredi 8 avril, le Figaro, titrait : Israël envisage une nouvelle incursion à Gaza". De quoi rendre fou les musulmans des banlieues, déjà chargés de la haine des français. 
 
Directement coupable le Figaro ? Personne ne sait dire à quel point. Mais ce que l'on sait, c'est que la manipulation, ce titre qui renverse la réalité, qui désigne Israël comme l'agresseur, ne peut laisser indifférent les malléables populations musulmanes des banlieues, ni les organisations pro-palestiniennes, extrémistes par nature. Coupable direct, peut être pas. Complice, sans aucun doute. 
 
Dans Libération, les mêmes saletés, qui inversent totalement la vérité et font gerber les gens intègres : "Israël, nouveaux raids meurtriers". Non. Israël a été bombardé. Israël s'est défendu et il a tenté d'empêcher de nouveaux bombardements. La légitime défense est reconnue par les tribunaux. Pas par les médias, qui tout à la fois jugent, condamnent et punissent.
 
Imaginez le jeune maghrébin, déjà en rejet de la société. Israël a attaqué ses frères, les pauvres palestiniens : les juifs doivent payer.
 
On appelle ça "l'importation du conflit". Il n'en est rien. Ce n'est pas une importation, c'est une fabrication franco-française. Construite par les journalistes. Ces journalistes, le vomi de l'humanité, qui savent fort bien ce qui s'est passé, au Moyen Orient cette semaine et les fois précédentes. Ils savent qu'ils auraient dû écrire, en gros titre : "Hamas, nouvelle agression contre les civils israéliens". "Nouveau crime, le Hamas tire sur un bus scolaire".
 
SOS racisme appelle cela incitation à la haine. Nous aussi. Mais on ne parle pas de la même haine. Je parle d'une haine que SOS racisme et le MRAP ne veulent pas voir.
 
Ces titres de journaux qui mentent, qui cachent l'agression subie par Israël, c'est la lente escalade de la haine contre les juifs qui abouti, jeudi soir, au déchainement de violence d'une bande de musulmans contre un jeune juif, dont la vie ne sera plus jamais la même, et que Marc Henry ou un autre, le journaliste du Figaro ou un autre, qui distille le mensonge et sème la haine, bien confortablement adoubé par ses collègues, n'aura jamais le degré de moralité qui permet de regretter.
 
Jean-Patrick Grumberg
 
http://www.parismatch.com/Actu-Match/Societe/Actu/Lyon-une-agression-antisemite-269985/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz