FLASH
Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 avril 2011

Je lis, à l’instant (aujourd’hui, jeudi 14 avril 2011 en fin de matinée), cette information (extraits) : « Massacre de la famille Fogel d'Itamar, un des 2 assassins, officier des forces de sécurité de l'Autorité Palestinienne, a été arrêté. Le plus âgé des deux terroristes ayant massacré la famille Fogel d'Itamar a été arrêté, ce matin, dans le village de Talusa, au Nord de Naplouse. Ahmed Daraushe, est officier des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne et reçoit un salaire d'une agence américaine proche d'Obama qui a déjà transféré 400 millions de dollars à l'Autorité Palestinienne. Tsahal a cerné la maison du terroriste qui s'est rendu au bout de 4 heures ».

Rappel des faits tels que je les ai vécus : il y a un mois, le samedi 12 mars 2011 au matin, alors que je me trouve chez des amis, à ir shemesh, dans le quartier dit ‘tsahala’, au Nord de Tel Aviv, je regarde (comme tous les matins depuis que je séjourne en Israël où je me trouve depuis le 3 mars), je regarde, écrivais-je, ma tasse de café à la main, le regard mi-éteint, mi-éveillé, les nouvelles sur Guysen TV. Ce shabbat-là, au matin, le café n’est pas vraiment indispensable pour me réveiller. La terrible nouvelle sur Guysen TV, hélas, remplace la caféine. Une famille israélienne, la famille Vogel, – dont trois enfants, parmi lesquels un bébé de trois mois –, ont été égorgés, dans la nuit de vendredi à samedi, à Itamar, par des palestiniens.

En ce moment, avril 2011, il se raconte, ça et là, sur le wire et sur le net, qu’Israël est fichu. Que la prochaine Assemblée Générale annuelle de l’ONU aura la peau d’Israël. Cela fait 60 ans qu’Israël est « fichu » selon ses ennemis. Cela fait 40 ans que l’ONU « veut la peau d’Israël ». Certains, toutefois, ne semblent pas se décourager et semblent continuer de croire en Israël.

Victor Perez

Ainsi, Victor PEREZ, dans un article intitulé « Qu’adviendra t-il suite à l’Assemblée Générale annuelle de l’ONU de 2011 ? », écrit : « A entendre les observateurs et politiques israéliens de gauche, la prochaine Assemblée Générale annuelle de l’ONU sera un ‘’désastre’’ pour l’Etat d’Israël. La reconnaissance de la ‘’Palestine’’ dans les ‘’frontières de 1967’’ sera, paraît-il un ‘’tsunami politique’’ pour l’Etat juif qui sera, alors, considéré légalement comme ‘’occupant’’. D’où la décision de Benjamin Netanyahou, selon le quotidien de gauche Haaretz, d’envisager des concessions pour tenter de contrer la résolution à venir. Des concessions qui seront, de toute façon, jugées insuffisantes par l’Autorité palestinienne ».

Victor PEREZ : « Admettons, pour l’exercice, que ce nouvel état soit, finalement, reconnu par la communauté nationale. Pourrait-on alors concevoir que l’ONU, et à travers cette organisation les Occidentaux ‘’épris’’ de justice, de droits de l’homme et de valeurs universelles, exige un retrait israélien sans autres formalités et accepte, par exemple, l’idée d’un Etat judenrein ? Est-il imaginable qu’il soit dit que la veille ville, et donc le premier lieu saint du judaïsme, passe aux mains ‘’palestiniennes’’ et ne sois plus d’accès libre aux Juifs ? Est-il concevable que la sécurité de l’Etat juif soit entre les mains du Hamas entre autres ? Est-il plausible de voir exiger, de surcroît, d’Israël un couloir unissant les deux rives de la ‘’Palestine’’ ? ».

Victor PEREZ : « Sauf à prendre parti ouvertement contre l’Etat juif, et donc faire acte d’antisémitisme, ces quelques questions non exhaustives démontrent que suite à cette décision onusienne, la seule démarche réaliste restera encore la négociation directe. Et au vu du gain majeur ‘’palestinien’’ obtenu par cette résolution, la communauté internationale sera donc contrainte de se pencher sérieusement sur les revendications israéliennes afin que la ‘’Palestine’’ ne soit plus un ‘’territoire occupé’’ ».

Victor PEREZ : « A commencer par les frontières définitives, qui devront être ‘’sûres’’ et les grands blocs d’implantations. Les Israéliens seront alors en force pour exiger leurs pleines propriétés au grand dam des ‘’palestiniens’’ qui s’y refusent. En effet, qui s’avisera d’exiger le démantèlement de villes comme Ariel contenant plusieurs milliers d’habitants ? La sécurité ne saurait, quant à elle, être confiée à d’autres qu’aux Forces de Défense d’Israël. Les forces internationales, s’étant retirées de la bande de Gaza en courant en 2007 ou se montrant incapables d’empêcher le Hezbollah de se réarmer, confirmeront cette nécessité vitale pour la pérennité de l’Etat juif ».

Victor PEREZ : « Tout retrait territorial d’Israël sera également conditionné à une déclaration admettant la fin du conflit, par sa reconnaissance comme Etat du peuple juif et par l’abandon de l’exigence d’un retour de ‘’réfugiés’’ en son sein. Qui s’avisera, là encore, d’imposer à l’Etat juif une immigration forcée ? De surcroît de plusieurs dizaines de milliers d’individus, étrangers à la culture du pays et revanchards ! On le voit, au moins sur tous ces sujets, les ‘’Palestiniens’’ devront céder s’ils désirent jouir librement de leur Etat. Ce qui sera, alors, considéré comme un échec par l’oumma au vu de leur refus permanent de l’existence d’un Etat à caractère juif ».

Victor PEREZ : « Ne doutons pas que les ‘’Palestiniens’’ tenteront, face à ce dilemme, de pousser les puissances à contraindre Israël, par des sanctions, des résolutions et des procès à la Cour internationale de se retirer tout simplement. Une troisième Intifada pourra même être envisagée pour ce faire. Un retrait unilatéral toutefois très difficile à imaginer, sauf à voir les opinions occidentales, notamment le peuple américain, accepter l’éradication programmée de l’Etat juif. Et cela reste, pour le moment, encore de la science fiction ».

Victor PEREZ : « Le peuple israélien étant dans sa très grande majorité pour une ‘’Palestine’’ à ses côtés et non pas à sa place ne doit pas s’inquiéter outre mesure de la future décision onusienne. La balle sera alors dans le camp ‘’palestinien’’. A eux, et à eux seuls, de prouver, alors, qu’ils sont réellement pour ‘’deux Etats pour deux peuples’’. Ce qui est loin d’être le cas actuellement », conclut Victor PEREZ.

Pour ce qui me concerne, je reste convaincu, qu’Israël et les amis d’Israël, doivent continuer de défendre l’Etat juif, son existence et sa sécurité. En même temps, je reste convaincu, qu’il faut ignorer l’Onuobsession d’Israël. Le monde va mal. Les vrais conflits – ceux qui menacent la planète entière – se situent ailleurs qu’en Israël. L’Onuobsession d’Israël existait déjà au temps de la Guerre Froide. Durant ce temps qui fit plus de 100 millions de victimes de par le monde, l’Onuobsession d’Israël a engendré des centaines de résolutions contre Israël, résolutions aussi surréalistes et ridicules les unes que les autres. Résultat ? L’Empire soviétique est mort. Israël est vivant. Alors, tournons résolument le dos à notre pire ennemi : le découragement.

Michel Garroté

http://victor-perez.blogspot.com/2011/04/quadviendra-t-il-suite-lag-annuelle.html#more

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz