FLASH
[25/03/2017] Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 avril 2011

Vous en avez rêvé, le Wisconsin l'a fait -;)

Le mois dernier, le gouverneur de l'Etat du Wisconsin (aux Etats Unis) Scott Walker, un républicain, a frappé très fort, rapporte le bulletindamerique.com. 

 
Fortement endetté (on connaît aussi, en France), l'Etat était placé devant un choix : augmenter les impôts, ou… réduire ses dépenses. Il a choisi la seconde solution (on ne connait pas, en France) et pour cela, a tiré à boulets rouges sur les fonctionnaires (oui je sais…on reste zen).
 
Scott Walker a donc préféré dégommer les salariés du secteur public, un fardeau lourd à porter et non productif, au profit des salariés du secteur privé, qui eux créent richesse et emploi, et doivent être chouchoutés. Et il a même fait d'une pierre deux coups, le brave gouverneur.
 
Voici comment.
 
Pour trouver une source d'économie, le Sénat du Wisconsin a souhaité faire voter une loi qui augmente les cotisations des fonctionnaires, lesquels devront verser 5,8% de leur salaire aux caisses de retraite, et 12,6% pour l’assurance santé. C'est encore deux fois moins que la moyenne nationale.
 
Second volet, la réduction des droits de négociation de ces mêmes fonctionnaires – maintenant limitée aux seuls salaires et à des points de détail.
 
Troisième et dernier volet, les cotisations syndicales ne seront plus prélevées sur les salaires, mais seront laissées à la liberté de chacun. Les fonctionnaires seront donc amenés à moins adhérer aux syndicats, et ces derniers verront ainsi leurs revenus et leurs membres diminuer. Les syndicats ayant l’habitude de s'occuper de politique au lieu des activités professionnelles de leurs mandants, on ne sera pas étonné d'apprendre que de nombreuses manifestations s'en sont suivies, relayées par le Parti démocrate. 
 
Mais le sage gouverneur a tenu le cap (on ne connait pas, en France), considérant que la majorité de ses concitoyens avaient beaucoup à y gagner et rien à perdre, et la loi est passée. 
 
Anecdote, c'est grâce à un subterfuge technique que la loi fut votée, subterfuge qui fit la nique aux démocrates : ceux ci, pour empêcher le vote (il faut un quorum de 3/5e pour voter les lois budgétaires), s'étaient planqués dans l'Illinois voisin le temps du vote. Les républicains ont alors modifié légèrement le texte pour lui faire perdre son caractère budgétaire, et l'ont voté par … dix huit voix contre une ! L'arroseur arrosé.
 
Jean-Patrick Grumberg
 
http://lebulletindamerique.com/2011/04/12/wisconsin-un-nouveau-modele-syndical/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz