FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 18 avril 2011

Sort cette semaine en librairie mon nouveau livre, « Comme si se préparait une seconde Shoah*». J’y traite de l’antisémitisme qui remonte en Europe, de la haine d’Israël qu’on cultive dans les grands médias, et de la volonté de détruire Israël et d’exterminer le peuple juif qui règne dans une part du monde arabe, et qui touche tout particulièrement le « peuple palestinien ».  Je reviendrai sur l’antisémitisme qui remonte en Europe dans un prochain article pour Dreuz.info, et, en version anglaise, pour le Hudson New York (1), dont je suis désormais Senior Advisor.   

Pour la haine qu’on cultive dans les grands médias, il suffit de chercher dans la presse écrite ou à la télévision la façon dont a été traité l’attaque délibérée contre un autocar scolaire, par missile guidé, dans le sud d’Israël, et la mort ce dimanche de l’adolescent gravement blessé et, de facto, assassiné. On pourra comparer avec le récit de l’exécution d’un « antisioniste » italien par quelques-unes des crapules qu’il affectionnait. On pourra comparer aussi avec les récits concernant l’arrestation des deux détritus (je ne vois pas d’autre mot), qui ont exterminé la famille Fogel à Itamar. Le journal Le Monde s’est surpassé concernant ce dernier point : bien que les deux détritus aient avoué, ils ne sont, dit le journal de référence, que « suspects », et l’accent est mis sur le fait que ceux qui ont été atrocement tués étaient des « colons ». L’article en lui-même donne la nausée. La lecture des premiers commentaires, elle, donne carrément envie de vomir.   

Pour ce qui concerne la volonté de détruire Israël et celle d’exterminer le peuple juif, au sein du « peuple palestinien », on pourra noter qu’un sondage récent indiquait que plus du tiers de la population sous le contrôle de l’Autorité palestinienne approuvait l’extermination de la famille Fogel et y voyait un acte positif.  

L’histoire des deux détritus qui ont commis cet acte, positif pour un tiers des « Palestiniens » de Judée-Samarie occupée par l’Autorité Palestinienne, vaut en elle-même d’être racontée.

Les deux détritus sont deux jeunes mâles, dix-sept et dix-huit ans, l’un appartient à une famille d’assassins, l’autre à une famille normale de « Palestiniens ». L’un des deux connaissait le village d’Itamar, car il avait fait partie de ceux qui avaient été autorisés à venir y cueillir des olives. La population d’Itamar était réservée quant à la possibilité de laisser des « Palestiniens » venir procéder à la cueillette : les crétins de la gauche extrême israélienne ont fait pression pour que les « Palestiniens » puissent cueillir. Cette connaissance du village a facilité l’intrusion et l’ignominie qui a suivi. Les deux détritus (je ne donnerai pas leur nom, on ne nomme pas les détritus) ont avoué très facilement lorsqu’ils ont été arrêtés. Ils n’ont manifesté aucun remords. Ils ont énoncé juste un regret : ils n’avaient pas vu les deux enfants qu’ils n’ont pas tués et les ont donc laissé en vie par inadvertance. Les deux détritus ont été protégés par le village « Palestinien » où ils habitaient. Ils ont reçu des soutiens. Ils ont bénéficié de complicités multiples. A n’en pas douter, ce sont des « héros palestiniens ». Leurs familles et les gens du village disent qu’ils sont innocents et que, tout cela, c’est un coup de ces sales Juifs. Le chef du village « palestinien » en question se plaint des méthodes inadmissibles de la police israélienne et demande une enquête internationale. Comme si l'abjecte indécence des villageois "palestiniens" et de leur chef ne suffisait pas, les crétins de la gauche israélienne sont venus manifester leur solidarité avec les détritus. Ne reculant devant aucune obscénité, l’un d’eux, a osé parler de « pogrom » contre des « villageois palestiniens ».  

Une société démocratique doit, au nom de la liberté de parole, accepter l’existence de groupes de crétins, même s’ils énoncent des obscénités. Et Israël est une société vraiment très démocratique sur ce point. On peut néanmoins dire que ce sont des crétins énonçant des obscénités, et que le mot crétin est sans doute beaucoup trop doux pour les qualifier. Quelqu’un devrait suggérer à ces gens d’aller s’installer sur les territoires occupés par l’Autorité Palestinienne et de renoncer à leur nationalité israélienne : même sans la nationalité israélienne, ils resteraient juifs, je sais. Et des Juifs venant vivre chez des antisémites ne survivent en général pas très longtemps. Des Juifs vivant dans un pays juif, protégé par une armée de jeunes soldats juifs, et venant soutenir ceux qui veulent assassiner leurs semblables, eux, vivent beaucoup plus vieux. Dois-je l’ajouter ? Je considère ces crétins comme des complices de l’extermination de la famille Fogel.  

Si des crétins énonçant des obscénités sont un mal inéluctable dans une démocratie, ce qui n’est pas inéluctable, de fait, est l’existence à proximité de villages juifs de détritus tels que les assassins de la famille Fogel. Ce qui n’est pas inéluctable, c’est les autorisations données à des gens tels que ces détritus de venir cueillir des olives à proximité d’un village juif.

Ce qui n’est pas du tout inéluctable, c’est la création éventuelle d’un deuxième Etat « palestinien ».  

Et je dis ce qui doit l’être à mes yeux.

La population arabe des territoires occupés par l’Autorité Palestinienne est, avec la population arabe de Gaza, une population qui est sans nul doute la plus haineuse, la plus imprégnée d’antisémitisme et d’idées exterminationnistes anti-juives de la terre. Cette population a été conduite à l’état de dépravation morale qui est très largement la sienne aujourd’hui, par les dirigeants qu’elle a eu depuis qu’on a commencé, au milieu des années 1960, à lui dire qu’elle était le « peuple palestinien ». Envisager de donner un Etat à cette population ne peut faire sens que pour des gens qui ont eux-mêmes des idées exterminationnistes anti-juives dans la tête.

Aucun dirigeant « palestinien » à l’heure actuelle, strictement aucun, n’a la moindre légitimité : tous, absolument tous, devraient être poursuivis pour crimes contre l’humanité, et non pas reçus avec les honneurs dans des palais gouvernementaux en Europe et aux Etats-Unis. Le colonel Kadhafi est un saint à côté de ces gens, et disant cela, je sais que le colonel Kadhafi a fomenté des attentats terroristes. Israël a commis une grave erreur lors des accords d’Oslo. Il faudra un jour revenir sur cette erreur.  

La population arabe des territoires occupés par l’Autorité Palestinienne et la population arabe du territoire occupé par le Hamas à Gaza devrait, d’abord, être débarrassée de ses dirigeants, puis être traitée comme l’a été la population de l’Allemagne nazie après la Deuxième Guerre Mondiale : l’équivalent d’une dénazification s’impose. Une éducation normale où on apprend autre chose que la haine et le goût du sang devrait prendre place. Les médias devraient devenir des médias normaux et ne pas ressembler à des versions arabo-islamiques du Sturmer de Julius Streicher.  

Ensuite ? Un tracé de frontières entre le Royaume palestinien de Jordanie, l’Etat palestinien qui occupe quatre vingt pour cent du territoire du Mandat palestinien ? Une autonomie interne à Israël pour es Arabes vivant en Judée-Samarie ?

Y aura-t-il une guerre avant, un maintien du statu quo actuel ? Il n’y aura, en tout cas, je pense, pas de deuxième Etat palestinien. Aucune négociation ne peut aboutir dans les conditions présentes, et aucune n’aboutira. Si, pure hypothèse, l’une d’elle aboutissait, ce que je ne pense pas, la guerre serait tout juste reportée de quelques mois. Quelques années ?

Un Etat, infesté d’idées génocidaires, ne peut pas exister durablement à côté d’un Etat démocratique que l’Etat, infesté d’idées génocidaires, veut détruire.

Si, en septembre, les Nations Unies veulent proclamer un Etat palestinien, qu’elles le fassent.  Si Obama laisse passer cette monstruosité, il le paiera plus cher qu’il ne risque de payer d’ores et déjà les divers désastres qu’il a provoqué, et cette monstruosité ne se concrétisera de toute façon pas.  

Comme l’a écrit mon ami Daniel Pipes, pour qu’un conflit cesse, il faut un vainqueur et un vaincu. Israël n’est pas vainqueur pour le moment. Les dirigeants « palestiniens » ne sont pas vaincus. Il faudra que cela vienne. Cela viendra.  

En attendant, moins il y aura d’atrocités comme celle subie par la famille Fogel, moins il y aura d’assassinat par tir délibéré sur un autocar scolaire, mieux ce sera, et s’il n’y en avait plus du tout, ce serait parfait. Je suis, là, pour la tolérance zéro.  

L’Autorité palestinienne veut ravaler sa population mentalement à un rang inférieur à celui des bêtes sauvages ? Israël doit s’en protéger comme on se protège des bêtes sauvages, pour le moins. Le Hamas ou un autre groupe d’assassins stocke des armes à Gaza ? Un nettoyage s’impose. C’est le printemps, et on parle de nettoyage de printemps dans quelques magazines. Pourquoi pas un nettoyage de printemps de Gaza ? Un vrai nettoyage, qui ne laisse plus une arme, plus un seul morceau d’explosif.    

Les « Palestiniens » constituent-ils un peuple ? Oui : un peuple fabriqué pour faire la guerre et mener une action génocidaire. Un peuple fabriqué par les services de Nasser et le KGB. Un peuple qui n’existe fondamentalement que pour être génocidaire. Une appellation devrait s’imposer pour les « pro-palestiniens » : pro-génocide antijuif. Un pro-génocide antijuif a été tué à Gaza. Quand on joue avec un feu infâme, on peut se brûler. Il faudrait envoyer pour le remplacer tous les pro-génocide antijuif de France. Ceux qui organisent de petites nuits de Cristal contre les produits juifs, par exemple.

Guy Millière

PS Dans un entretien mis en ligne sur JSS News, (http://jssnews.com/2011/04/17/video-un-ministre-palestinien-justifie-le-massacre-de-la-famille-juive-fogel/), un ministre palestinien, membre de l’Autorité Palestinienne, la très « modérée », S’ad Nimr, justifie le massacre de la famille Fogel.

* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d'une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz.info qui reçoit une commission de 5%.

(1) http://www.hudson-ny.org/biography/Guy+Milliere

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz