FLASH
[25/03/2017] Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nina le 18 avril 2011

Les coupables du massacre d'Itamar ont été arrêtés. Ce sont deux étudiants de 18 et 19 ans.

Après avoir perpétré leurs crimes ils sont repartis dans leurs écoles, comme si rien ne s'était passé.
 
Ce que nous avons appris sur ces deux « choses » qui ne sont même plus au stade animal, c'est la manière avec laquelle ils ont opéré :
 
1) Ils entrent dans une maison du village d'Itamar et la trouve vide mais s'empare d'un fusil M16
2) Ils pénètrent dans la maison de la famille Fogel et tuent deux de leurs enfants. 
3) Ils vont enfin dans la chambre des parents et les tuent eux aussi.
4) Au moment de repartir, une voiture de patrouille les surprend et ils rentrent à nouveau dans la maison des Fogel mais les pleurs du nourrisson les gênent. 
5) Ils entrent de nouveau dans la chambre des parents et tuent le bébé de 3 mois.
 
C'est tout. Aucun regret, aucun remord, ils avouent leurs crimes et expliquent « Nous n'aurions pas hésité à tuer les deux autres enfants si nous avions remarqué leur présence »
 
Fin des « exploits » de ces tueurs. 
 
Nés pour tuer des juifs et devenir shahids, voilà ce que le palestinisme a fait de ces « non-êtres ».
 
Ils n'ont pas d'âmes. 
 
Leurs parents, leurs imams, leurs aînés et leur dogme religieux leur ont appris à n'avoir aucune pitié, à ne devenir que des machines à tuer.
 
Ce terrible massacre a eu lieu un vendredi, dans la nuit. Ces tueurs ont du entendre encore un sermon bien choisi de l'imam du coin, et ont ressenti le besoin de saigner des juifs. 
 
LE PEDIGREE D'UN TUEUR :
 
Hakim Maazan Niad Awad âgé de 18 ans avait pour modèle d'assassins les membres de sa famille proche.
 
Son père : membre du FPLP (Front de Libération de la Palestine), avait écopé de 5 ans de prison pour avoir assassiné une cousine puis brûlé son corps. 
 
Vous noterez la clémence des juges palestiniens. Une femme ne vaut pas grand chose, imaginez ce que vaut pour ces décérébrés, des juifs.
 
Son oncle : membre du FPLP, impliqué dans un attentat similaire en 2002 à Itamar. La famille d'un officier de sécurité Boaz Shevo avait perdu sa femme et ses trois enfants. 
 
Quant à l'autre meurtrier, il devait venir travailler en Israël. Tout un programme !
 
Souvenez-vous ce que Mahmmoud Abbas disait après ce massacre : « ce ne sont pas des palestiniens qui ont commis ces crimes ! » 
 
Comme si par le passé, nous n'avions pas eu affaire à ce type d'exactions sauvages. Ils ne doutent de rien ces pantins de l'AP. Ils ont raison, puisque la communauté internationale fait semblant de ne rien voir et de ne rien entendre si les crimes sont palestiniens.
 
Le silence de la presse française ne me surprend pas. Il ne m'écœure plus. 
 
IL ME MET EN RAGE ET J'ACCUSE CETTE PRESSE D'ETRE LES PORTEURS DE COUTEAUX DES ASSASSINS D'ITAMAR !
 
En accusant l'état d'Israël de manière psychotique, les journaleux qui sévissent en France sont devenus les porte-voix des terroristes palestiniens. Ni plus. Ni moins.
 
Regardez vous en face bande de scribouillards indignes ! Osez seulement fouiller les âmes de vos protégés, et balancez nous encore vos immondices à la tête sur « les pauvres opprimés volés par les sionistes » !
 
JE VOUS VOMIS ! 
 
Vous devenez comme eux, ces choses d'apparence humaine pour qui les juifs sont la plaie du monde, alors que les arabes ne sont capables que d'une seule chose, magnifier la mort. 
 
JE VOUS LES SOUHAITE très voisins de vous. Qu'ils viennent donc s'installer à deux pas de chez vous et tentent de vous tuer, vous, vos enfants, pour qu'enfin vous compreniez (et ça n'est pas sûr) combien ces parasites sont des machines à exterminer.
 
Votre presse n'est pas plus ragoutante que celle qui sévissait avant que la France ne soit occupée par les nazis.
 
Votre prose a un fumet Munichois, une sensation de déjà-vu qui nous rappelle les bonnes heures sombres de la France.
 
Vous n'êtes pas seuls hélas ! La détestation du juif a ce petit truc de particulier : dès qu'il y a quelques antisémites, les autres se réveillent et se joignent dans une sinistre danse de Saint-Guy.
 
L'internationale antisioniste s'est mise en branle pour mettre la pâtée aux juifs. Mesdames, Messieurs, ne vous gênez pas, mais sachez que vous avez devant vous le peuple le plus opprimé de la terre. En d'autres termes, nous avons « L'EXPERIENCE » des troupes de tarés qui veulent nous anéantir. 
 
Nous avons l'art d'en prendre plein la gueule, mais de rendre comme il se doit à ceux qui veulent tuer nos frères de par le monde ou en Israël. 
 
Comment allez vous survivre à votre honte ? Comment allez vous pouvoir vous regarder ? 
 
Vous avez menti, vous avez déformé, vous avez passé sous silence bien des crimes que les arabes ont perpétrés…OUI…mais demain ? Vous ne savez pas que le camp du bien l'emporte toujours ? 
 
C'est nous le camp du bien. Hé hé hé !!! Nous n'avons jamais égorgé d'enfants. Si certains sont morts, il faudra demander des comptes à ceux qui les prennent pour des boucliers humains.
 
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x80gem_hamas-utilisant-des-enfants-comme-b_news#from=embed[/dailymotion]
 
Alors les Nouvel obs, Libération, Mediapart, Le point, l'express et toutes les rédactions TV, vous pensez que vos silences ne pèseront pas un jour ? Vous rêvez ! Les vieux machins qui dirigent vos comités de rédaction, vos jeunes loups qui ne sont plus journalistes mais militants, devront passer à la caisse.
 
Si vous croyez un petit instant que vos opprimés vous seront reconnaissants, c'est qu'il vous manque quelque chose : la connaissance de la culture arabo-musulmane. 
 
Reconnaissants ils le sont aujourd'hui, demain ils vous le prouveront à coups de couteau…ce sera trop tard ! Rappelez vous ce qu'a fait Khomeiny au lendemain de sa révolution…Il a fait tuer tous les hommes de gauche qui l'avaient aidé. 
 
Demain, lorsqu'un l'un de vous mourra sous les coups d'un palestinien « désespéré » ou dans un avion qui explosera, sachez que vous l'aurez aidé à votre manière, en vous taisant, en jouant les psy de pacotille et en tirant sans arrêt à boulets rouges sur les israéliens.
 
Le problème se déplace depuis un bon moments ô écrivaillons de la presse française ! N'oubliez pas les mots de Churchill qu'un certain Vittorio Agorrini aurait du avoir en mémoire avant que ses chers terroristes ne le rouent de coups et ne le pendent à Gaza : Vous aurez la guerre et le déshonneur.
 
Assassins en puissance !
 
Nina
 
L'article original peut être consulté sur le blog de Nina

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz