FLASH
[28/06/2017] Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 avril 2011

Après tout donnez-leur un Etat palestinien

Par Michel Garroté

Israël est un minuscule confetti de 20'000 km2 – la moitié de la petite Suisse – sur la carte du vaste Proche et Moyen Orient. Israël fait partie d’un grand territoire que certains appelle Palestine et qui – mais ce la tout le monde l’oublie – inclut la Jordanie. Les palestiniens n’ont jamais eu d’Etat, jamais. Ni avant, ni depuis la renaissance d’Israël.

Le bon sens voudrait que le futur – ce serait le premier de l’histoire – Etat palestinien prenne forme en Jordanie dont 80% des habitants sont palestiniens.

Mais non. Il faut absolument que le futur Etat palestinien soit artificiellement créé sur quatre entités distinctes : la Judée, la Samarie, la Bande de Gaza et Jérusalem-Est. Il n’y a jamais eu d’Etat palestinien dans le passé et par conséquent cet Etat qui n’a jamais existé n’a pas pu avoir Jérusalem pour « capitale ».

Dans ce contexte scabreux, je tombe sur une dépêche – surréaliste – de l’Associated Press, selon laquelle, le président présumé, de l’inexistante autorité palestinienne, « Abbas entame à Tunis une campagne pour la reconnaissance d'un Etat palestinien. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a entamé à Tunis lundi une campagne en faveur de la reconnaissance par la communauté internationale d'un Etat palestinien souverain, faute de progrès dans le processus de paix avec Israël. A l'issue de cette visite de travail en Tunisie, M. Abbas est attendu en France mercredi. Le dirigeant palestinien a été accueilli par le Premier ministre intérimaire tunisien Béji Caïd Essebsi et le chef de la diplomatie Mouldi El Kéfi, avec lesquels il devait s'entretenir mardi, après une audience auprès du président par intérim Fouad Mébazzaâ ».

Associated Press ajoute : « Selon l'ambassadeur palestinien à Tunis, Slimane Al Hirfi, M. Abbas informera ses interlocuteurs de la situation qui prévaut dans les Territoires palestiniens et discutera avec eux des "perspectives de la cause palestinienne". "La révolution pour la liberté et la dignité qui vient de se produire en Tunisie nous donne espoir", a déclaré le diplomate palestinien à l'Associated Press. A Paris, le chef de l'Autorité palestinienne rencontrera le président Nicolas Sarkozy pour préparer la conférence internationale des bailleurs de fonds prévue en juin, a-t-il précisé. "Mahmoud Abbas évoquera aussi avec le président Sarkozy la reconnaissance du futur Etat palestinien qui doit être examinée en septembre prochain à l'ONU", a encore dit le diplomate. Selon une source palestinienne à Tunis, cette campagne diplomatique palestinienne conduira M. Abbas par la suite en Allemagne, au Danemark et en Russie », conclut Associated Press.

Or donc, Abbas entame à Tunis une campagne pour la reconnaissance d'un Etat palestinien. Comme c’est amusant ! La Tunisie en ce moment n’est pas un Etat au sens du droit international public. La Tunisie n’a pas d’autorité librement et démocratiquement élue. La Tunisie vient de connaître une « révolution » dont on ne connaît pas encore les conséquences, excepté que les Tunisiens se cassent en direction de l’Europe. Le non Etat palestinien débute sa campagne dans le non Etat tunisien. Cela commence plutôt mal. Associated Press va jusqu’à parler de « l'ambassadeur palestinien à Tunis, Slimane Al Hirfi », alors qu’en vertu du droit international public, l’on ne peut pas être l’ambassadeur d’un Etat qui n’existe pas.

Associated Press, pour donner du poids à sa dépêche, cite une ribambelle de politiciens tunisiens dont les fonctions sont aussi récentes que provisoires : Béji Caïd Essebsi ; Mouldi El Kéfi ; et Fouad Mébazzaâ. Associated Press, toujours pour donner du poids à sa dépêche, ajoute que « le chef de l'Autorité palestinienne rencontrera le président Nicolas Sarkozy ». Sarkozy, vous savez, le monsieur qui se plante dans les sondages et qui se plante en Libye. Alors, après tout, donnez-leur un Etat palestinien ! Oui, donnez un Etat palestinien au Hamas, au Fatah, à l’OLP, au Jihad islamique et aux Brigades et Milices de tout poil.

Donnez-leur la Judée, la Samarie, la Bande de Gaza et Jérusalem-Est. Qu’adviendra-t-il alors ? Sarkozy enverra-t-il l’armée française s’interposer entre d’une part, les Forces de Défense d’Israël ; et d’autre part, le Hamas, le Fatah, l’OLP, le Jihad islamique et autres Brigades et Milices de tout poil ? Oui, donnez un Etat palestinien au Hamas, au Fatah, à l’OLP, au Jihad islamique et aux Brigades et Milices de tout poil. Les palestiniens profiteront de leur Etat pour se faire la guerre entre eux et pour faire la guerre à Israël. Et Israël, à ce moment-là, sera légitimement en droit d’écraser le Hamas, le Fatah, l’OLP, le Jihad islamique et autres Brigades et Milices de tout poil, sans oublier l’armée française de Sarkozy.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz