FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 avril 2011

C'est un Scoop révélé par NBC News que nous portons à la connaissance des lecteurs de Dreuz.info. Il s'agit d'un document secret, que les opposants au régime de Bashar el Assad se sont procuré, et qu'ils ont publié Mercredi sur Facebook. NBC News a eu connaissance de ce document, et en a assuré la traduction en anglais, et dont voici la traduction en français.

Un officiel américain qui n'a pas souhaité révéler son identité car il n'est pas autorisé à s'exprimer officiellement a assuré la quasi-authenticité du document.
 
"Aucune clémence concernant la protection de l'image de notre plus haut symbole" – (une référence à Assad, note de Dreuz.info) – "peu importe le coût" peux-on lire.
 
Le plan, daté du 23 Mars, prévoit d'interdire les agences de presse internationales, et de punir ceux qui "transmettent des nouvelles qui ne servent pas le pays", ajoutant que les services de sécurité ne devront "montrer aucune indulgence dans cette affaire."
 
Le document se présente en trois parties, la sécurité, le plan politique, et la répression des manifestations. 
 
"Il faut faire passer les manifestants anti-régime pour des traitres, et les associer aux figures que la population déteste le plus, comme les saoudiens, les libanais, le sionisme et l'Amérique".
 
Le plan appelle également les agents de sécurité à "paralyser", via Facebook, la dissidence à l'aide de "pseudonymes" et de se faire passer pour des dissidents politiques, et recueillir des renseignements sur l'opposition. Les personnalités de l'opposition doivent devenir la cible de poursuites judiciaires visant à "salir leurs réputations morale et religieuse."
 
Le texte appelle à repérer l'emplacement des manifestations politiques, et à infiltrer des agents en civil "dans le but de provoquer un état de chaos."
 
Pour "tromper l'ennemi, des tireurs d'élite doivent être dissimulés parmi les manifestants, et ils doivent abattre quelques agents de sécurité ou officiers de l'armée, ce qui aidera la situation en provoquant l'animosité de l'armée contre les manifestants."
 
Toutes les zones où les protestations deviennent hors de contrôle doivent être isolées, en coupant l'électricité et Internet. Le plan prévoit "l'arrestation de personnalités influentes dans ce domaine, et si la situation est critique, de les tuer."
 
Mais le document met aussi en garde que lorsque les forces de sécurité et les tireurs d'élite pénètrent dans les manifestations, "le nombre de personnes tuées ne doit pas dépasser vingt à chaque fois, pour passer plus facilement inaperçu, et éviter des situations d'intervention étrangère."
 
De fait, l'agence d'information d'État a déclaré que des tireurs d'élite a tué un soldat jeudi dans la ville côtière de Banias, où les autorités avaient tenté d'apaiser les tensions après les manifestations de grande envergure contre Assad.
 
Selon les militants des droits de l'homme, les autorités avaient décidé de remplacer la police secrète de Banias par des patrouilles de l'armée dans le cadre d'un accord visant à réduire la tension dans la ville agitée.
 
L'agence  de presse a cité une source en affirmant qu'"un groupe de tireurs d'élite armés ont tiré aujourd'hui sur un certain nombre de membres de l'armée alors qu'ils patrouillaient la ville de Banias … On compte un martyr et un blessé."
 
Traduction Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz