FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 avril 2011

Rien ne justifie la création d’un Etat palestinien

Par Michel Garroté

1- Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu réunit le Cabinet ministériel restreint, aujourd’hui, mercredi 27 avril 2011, pour évaluer les différentes options à mettre en oeuvre face à la nouvelle flottille qui devrait prochainement se diriger vers Gaza.

Pour mémoire, le 31 mai 2010, une flottille, armée par un groupe islamiste turc, avait refusé que ces marchandises soient simplement contrôlées par Israël. Ce jour-là, quatre soldats israéliens avaient été blessés, dont un très grièvement ­– lors de l’interception de la flottille – par des tirs d’armes à feux et par des coups de couteaux. Deux activistes avaient en effet désarmé des soldats israéliens pour ensuite leur tirer dessus. La flottille était donc tout sauf pacifique.

Et la promesse, faite aux médias par les activistes de la flottille, de se rendre, sans violences, à l’armée israélienne était donc un mensonge. Un mensonge qui faisait partie intégrante de ce grotesque coup monté. Les civils de la flottille n’étaient pas des civils innocents, mais des civils armés de pistolets, de haches et de couteaux. Ils avaient utilisé la violence armée contre les soldats israéliens. Or, un civil armé n’est plus un civil.

2- Des terroristes ont fait exploser, aujourd’hui, mercredi 27 avril 2011, près de la ville d’el Arish, un gazoduc qui traverse le Nord du Sinaï égyptien, détruisant ainsi les livraisons de gaz à Israël. L’Etat hébreu reçoit quarante pour cent de son gaz en provenance d’Egypte, suite à un contrat signé lors de l’accord de paix israélo-égyptien de 1979 conclut entre Sadate et Begin.

Depuis que les intégristes musulmans ont noyauté le « printemps » égyptien, la majorité des Egyptiens veulent mettre fin à l’accord de paix israélo-égyptien de 1979 ; la majorité des Egyptiens veulent mettre fin aux livraisons de gaz égyptien à Israël ; et la majorité des Egyptiens veulent soutenir et encourager les tirs d’obus, de roquettes et de missiles, par le groupe terroriste Hamas, sur des civils à l’intérieur de l’Etat d’Israël.

3- Dans chaque bibliothèque des écoles arabes et palestiniennes (et donc dans le système scolaire – de l’autorité palestinienne – système scolaire qui est financé notamment par les USA) se trouve un livre étrange écrit par Mahmoud Abbas, président actuel de l’autorité palestinienne.

Livre qu'il a écrit, sous son vrai nom, Abu Mazen, en guise de thèse de doctorat, à Moscou, au temps de l’ère soviétique. Livre dans lequel Mahmoud Abbas nie la Shoah. Et livre dans lequel il allègue que des Juifs sionistes auraient collaboré avec les nationaux-socialistes pour exterminer les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ces faits ne constituent pas une révélation. Et je les ai maintes fois portés à la connaissance de nos lectrices et de nos lecteurs. L’on sait donc tout cela depuis longtemps. Simplement, ces faits ont récemment été soulignés par le journaliste D. Badin, dans un film produit par le Centre de Recherche Politique au Moyen-Orient.

4- A l’inverse de ce qu’allègue l’autorité palestinienne lorsqu’elle raconte aux Occidentaux qu’elle reconnaît l’existence de l’Etat d’Israël, la télévision contrôlée par cette même autorité palestinienne continue de nier l’existence d’Israël et continue de diffuser des émissions négationnistes, émissions avec des photos de villes israéliennes et de régions israéliennes.

Avec des photos de villes israéliennes et de régions israéliennes y compris Tel-Aviv, Haïfa, la Galilée, le Néguev, Césarée, Acre, tout Jérusalem, Massada, Beit Shean, Rafiah et Rosh Hanikra, autrement dit, tout l’Etat d’Israël, du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Le scandale de ces émissions négationnistes vient d’être confirmé par Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik de Palestinian Media Watch.

5- On le voit, à la lumière des faits énumérés ci-dessus, rien ne justifie, actuellement, la création d’un Etat palestinien, prévue pour septembre prochain. Bien au contraire, les faits énumérés ci-dessus, démontrent, s’il le fallait, que les palestiniens, ne sont pas encore assez mûrs, pour vivre, dans un Etat de droit, libre, paisible et démocratique.

Car les palestiniens, on l’a vu ci-dessus, sont – toujours – élevés dans la culture de mort, dans le négationnisme et dans l’esprit génocidaire. Les palestiniens sont maintenus dans la culture de mort, le négationnisme et l’esprit génocidaire par l’OLP, le Fatah, le Hamas, la Ligue Arabe et l’Organisation de la Conférence Islamique.

Rien, absolument rien, ne justifie, actuellement, la création, d’un Etat palestinien, création pourtant prévue, par l’ONU, en septembre prochain. Prévue par l’ONU, l’OLP, le Fatah, le Hamas, la Ligue Arabe et l’Organisation de la Conférence Islamique.

A cet égard, les chefs d’Etat occidentaux, qui soutiendront, la création, prématurée, d’un Etat palestinien, devront être tenus –personnellement – pour responsables, du sang juif, qui pourrait couler, dès l’automne prochain, et, peut-être, même avant. Ce qui manque aujourd’hui à Israël, c’est un Menahem Begin qui ait le courage de dire cela publiquement aux chefs d’Etat occidentaux.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz