FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 9 mai 2011

L'Occident en déclin? Ce qui se répète de fait pas une vérité. Les télescopages de l'actualité, qui ont fait se succéder un mariage princier à la cour d'Angleterre, labéatification de Jean-Paul II au Vatican et l'élimination du djihadiste Oussama Ben Laden au Pakistan, ont mis en scène une même culture vivifiée par la ferveur populaire. Un lien unit ces foules. Aux États-Unis, elles ont acclamé le monde libre vainqueur du terrorisme ; à Rome, un million de fidèles a fait corps avec l'Église, prétendument moribonde en Europe ; à Londres, deux millions de sujets (et deux milliards de téléspectateurs) ont applaudi des rites hors du temps. À chaque fois, l'attachement à la civilisation, à la mémoire, à la transmission, a été plébiscité.

De tous ces événements, la mort de Ben Laden est évidemment le plus important. Elle réveillle les démocraties qui inspirent le printemps arabe. Elles avaient été démoralisées par les attentats du 11 septembre 2001, qui allaient en annoncer d'autres. Et c'est à Barack H. Obama, Prix Nobel de la paix et personnalité jusqu'alors indécise, que revient cette victoire de la ruse et de la force. George W. Bush, son prédécesseur honni pour sa brutalité, n'aurait pas fait mieux. La joie des Américains apprenant la disparition du Malin a été autrement moins choquante que celle qui avait accueilli, dans le monde musulman, la tragédie de Manhattan et de ses 3 000 innocents tués.

L'histoire a voulu que la disparition de Ben Laden, habité par la haine contre les juifs et les chrétiens que lui commandait sa lecture sectaire du Coran, intervienne le jour de la béatification de Jean-Paul II, devant un peuple aimanté par cette figure de sainteté habitée par l'amour et le pardon des fautes.

Ivan Rioufol

L'article original peut être consulté sur le blog de Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz