FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alexandre Del Valle le 11 mai 2011

Depuis le début des révolutions arabes, nombre d'experts affirment que l'islamisme radical est moribond et que les pays arabes entrent dans l'ère de la démocratie libérale. Il convient toutefois de rester prudent, car la révolution, loin d'avoir atteint ses objectifs, est à la fois faible et divisée.

En Tunisie, le rétablissement du couvre-feu, la répression de manifestants inquiets du retard du processus constitutionnel et électoral ; les pillages commis par d'anciens sbires de Ben Ali ou les surenchères de l'extrême gauche ; enfin, l'annonce du ministre de l'Intérieur, Farhat Rajhi, d'un coup d'Etat en cas de victoire des islamistes montrent que la situation demeure explosive. Par ailleurs, les premiers révolutionnaires tunisiens, laïcs, craignent la récupération de la révolution par les adeptes de la charia.

Ainsi, la réalisatrice franco-tunisienne Nadia el-Fani est victime d'un lynchage médiatique pour avoir avoué être athée et à cause de son nouveau film, présenté au Festival de Cannes le 18 mai, Ni Allah ni maître. Elle est conspuée par des dizaines de milliers de blogueurs sur Facebook comme un « diable », un « agent de la France camembert », et menacée de mort par des islamistes radicaux. D'autres cinéastes laïques, tel Nouri Bouzid, sont menacés par des militants d'Ennahda, dont les propos et les actes contredisent la modération de façade du leader historique du mouvement, Rachid Ghannouchi.

Rappelons que, lorsqu'il est rentré d'exil, ses partisans ont tenté d'incendier les bordels de Tunis et ont agressé des filles en jupe courte.

La « seconde révolution » opposera donc, premièrement, l'actuel gouvernement, qui a gardé des réflexes autoritaires, aux premiers révolutionnaires et, deuxièmement, les défenseurs des acquis de la Tunisie de Bourguiba (qui a aboli la polygamie, libéré les femmes et instauré une forme de laïcité) aux islamistes qui tentent de confisquer la révolution pour rétablir la charia, comme les Frères musulmans égyptiens, qui attendent eux aussi les prochaines élections, si elles ont lieu…

Alexandre del Valle est l'auteur de « Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? – la nouvelle christianophobie *», éditions Maxima, sortie le 12 mai prochain

L'article original peut être consulté sur France Soir 

* En commandant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d'une remise de 5%, et vous soutenez Drzz qui reçoit une commission de 5%.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz