FLASH
Nigéria : attentat islamiste : 2 adolescentes se font exploser dans un marché de Maiduguri : 5 morts  |  Egypte : nouveau bilan de l’attentat islamiste contre la cathédrale copte du Caire après la messe : 25 morts, 30 blessés  |  Egypte : le bilan de l’attentat musulman à l’église copte après la messe dominicale monte à 20 morts et 35 blessés  |  Le Caire : l’attentat islamiste s’est produit à l’extérieur de la cathédrale copte Saint Marc dans un quartier chrétien  |  Istanbul : le nouveau bilan du double attentat islamiste est de 38 morts  |  Le Caire : nouveau bilan : 5 morts et 10 blessés lors d’un attentat islamiste  |  Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 mai 2011

A l'occasion de la sortie de son incontournable nouveau livre, " Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? – la nouvelle christianophobie* ", aux éditions Maxima, nous publions cette interview d'Alexandre del Valle, dont j'avais annoncé, en février dernier, qu'il nous avait fait l'honneur de rejoindre l'équipe de rédaction de Drzz.

Le massacre des chrétiens, qu'il dénonce à l'appui de faits impossible à rejeter, renvoie à la lourde indifférence des grands médias et des élites, qui n'inspire que du dégoût. Alexandre del Valle dénonce ces intellectuels, emprisonnés dans leur irrépressible façon de mentir sur les évènements pour les faire coller à leur description simpliste bourreaux/ victimes, où les bourreaux du jour ne sont jamais les musulmans, et les victimes jamais les blancs/ chrétiens/ juifs, au mépris total de la réalité.

Il fait un intéressant parallèle avec l'obsession de ces mêmes idéologues pour la souffrance des palestiniens. Le parallèle, hélas, s'arrête lorsqu'on se souvient qu'Israël s'est doté de l'une des plus puissante armée au monde pour signifier que les juifs ont compris la leçon : mieux vaut être critiqué que pleuré.

Tandis que les chrétiens sont laissés sur le trottoir de l'humanité, force est de constater qu'ils sont considérés comme une vague sous catégorie négligeable par les Organisations de Défense des Droits de l'Homme et les gouvernements.

Impossible pour moi de ne pas énoncer clairement ce qui fait froid dans le dos : si les médias s'acharnaient à défendre les chrétiens comme ils s'acharnent à défendre les palestiniens, ils les sauveraient de la mort et de la persécution.

Mais les chrétiens sont massacrés et les palestiniens deviennent obèses. Vous pouvez consulter la bio complète d'Alexandre del Valle dans l'article "mais qui est donc Alexandre del Valle", sur Dreuz.info (1)

Jean Patrick Grumberg 

 

Propos recueillis par Alain Vincenot.

 
FS/ Egypte, Nigéria… L'actualité récente montre qu'il est aujourd'hui dangereux d'être chrétien dans certains pays…
 
ADV: Oui, les violences anti-chrétiennes en Egypte ou au Nigeria confirment les craintes exprimées dans mon livre. Le sort des chrétiens d’Egypte fut longtemps ignoré. Les attentats du nouvel an copte à Alexandrie et les récents pogroms anti-coptes perpétrés par des commandos islamistes qui veulent en finir avec les chrétiens de ce pays ont réveillé l’opinion publique. Mais le calvaire des Coptes égyptiens n’est pas nouveau. Ils sont à la fois menacés par les islamistes terroristes et persécutés par la loi inspirée de la charià qui fait d'eux des citoyens de seconde zone. Le cas du Nigeria est moins médiatisé hélas, mais les chrétiens vivant dans les 11 Etats du Nord majoritairement musulman, où la charià est appliquée et où les islamistes radicaux diffusent leur haine, sont tués par centaines chaque année dans la quasi indifférence générale. 
 
FS/ Quels sont les pays les plus dangereux pour un chrétien?
 
ADV: En tête de liste, je placerais la Corée du Nord, la pire des dictatures de la planète, communiste. Hélas, les intellectuels français de gauche, qui voient le fascisme partout et pensent que les seules victimes dignes d'intérêt sont les Palestiniens et les peuples anciennement colonisés par nous, excusent les tyrannies marxistes et ne parlent jamais du sort terrible des chrétiens (catholiques ou évangéliques) en Corée du Nord, en Chine ou à Cuba… Viennent ensuite les Etats fédérés d'Inde gagnés par l’idéologie intégriste de l’hindoutva ou dirigés par le parti nationaliste-hindouïste BJP. Les plus visés y sont les Intouchables ou Dalits (sous-caste "impure") souvent convertis au christianisme pour sortir du statut d’infériorité prévu par l'hindouïsme. Entre 2007 et 2008, des centaines d'entre eux ont été tués par les fanatiques hindouïstes dans l’Etat de l’Orissa. Je placerais ensuite la Somalie, pays livré aux pirates et aux milices islamistes Shebab qui font régner la terreur au nom d'une lecture totalitaire de la charià et prennent pour cibles les missionnaires évangéliques, les laïques, les musulmans convertis au christianisme et les athées. Puis le Pakistan, où l'application de la charià est une source de persécution de chrétiens. On peut citer le cas célèbre d'Asia Bibi, ou de l’ex ministre des minorités chrétien, Shahbaz Bhatti, tué pour avoir réclamé l’abolition de la loi sur le blasphème qui permet de faire condamner les chrétiens pour un rien. Or ce pays qui fustige "l’islamophobie" de l'Occident et qui a protégé Ben Laden et les Talibans a hélas récemment confirmé par la voix de son premier ministre que la loi sur la blasphème ne serait jamais abolie…
 
FS/ Le statut de dhimmi revient-il en force dans certains pays musulmans? sous quelles formes?
 
ADV : Dans les Etats du Nord du Nigeria, où est appliquée la charià, en Iran, au Nord Soudan, au Pakistan, les chrétiens sont des « dhimmis », terme issu de l’arabe (Ahl al Dhimma) qui désigne le statut des Juifs et des chrétiens « protégés » en échange du paiement d’un impôt (jyzya), d’une soumission et d’une absence totale de liberté d’expression et de prosélytisme, comme le prévoit la charià. Au Soudan, en Iran, en Somalie, au Pakistan, la dhimmitude est officielle. En Arabie saoudite, le christianisme est officiellement interdit et pratiqué en cachette. Mais dans des pays soi-disant plus laïques, comme l’Indonésie, le Bengladesh, la Tunisie ou la Turquie, la « dhimmitude » demeure appliquées en partie car les chrétiens n'y sont jamais les égaux des musulmans. En Algérie, en Tunisie, en Turquie ou au Maroc, un musulman ne peut JAMAIS embrasser une autre religion. Les missionnaires chrétiens sont condamnés. Ces pays qui répriment le prosélytisme chrétien chez eux exigent en Occident des droits communauaristes pour les musulmans qui y sont pourtant libres et égaux. Ceci pose le problème, longtemps éludé hélas, de la non-réciprocité.





 













 







 





FS/ Gouvernée par un courant islamiste « modéré », la Turquie est-elle tolérante à l'égard des autres religions?

ADV: Hélas non. Les Assyro-chaldéens, premiers habitants qui parlent la langue du Christ, l’araméen, sont brimés par l’Etat et honnis par les populations. La quasi-totalité a fui ce pays. Malgré la laïcité constitutionnelle, la Turquie ne considère comme « vrais turcs » que les turcs musulmans. Depuis la fin du XIX ème siècle, les chrétiens de Turquie (orthodoxes grecs, arméniens, chaldéens, etc) ont presque tous été chassés de ce pays qui est candidat à l'Union européenne mais occupe Chypre et refuse de reconnaître le génocide de ses chrétiens arméniens et assyro-chaldéens ! J'ai d'ailleurs dédié mon livre à Hrant Dink, l'ancien leader de la communauté arménienne turque, tué en 2007 pour avoir osé demandé dans son journal Agos que la Turquie reconnaisse le génocide.
 
FS/Quelles sont les racines de ce que vous appelez la « nouvelle christianophobie »?
 
ADV: Il s'agit d'un nouveau virus de la haine anti-chrétienne qui se répend dans les pays communistes, islamiques, en Inde ou dans certains pays boudhistes, anciennement colonisés ou anti-occidentaux, qui estiment que le christianisme est la pire des religions car c'est celle de l'Homme blanc, bourreau suprème. Qu’importe que d’autres civilisations aient été également conquérantes (l’islam a pratiqué l’esclavage et a également conquis des peuples), car les chrétiens, agents de « l’oppresseur occidental», devraient payer parce qu'ils seraient à l'origine de tous les maux de la terre.







 
FS/ – Lorsque les chrétiens sont victimes de l'intolérance religieuse, une certaine timidité caractérise les réactions des habituels défenseurs de l'antiracisme
 
ADV: C'est "logique", car selon cette idée, la persécution des chrétiens, "bourreaux par essence", est forcément moins grave que celles des autres croyants, et en étant persécutés, ils expient donc leur faute. Pour les dirigeants communistes nord-coréens ou chinois, pour les ultra-nationalistes hindouïstes, comme pour les islamistes, les chrétiens, même autochtones, sont toujours des " collaborateurs ", des diables occidentaux… D’où la déclaration du Colonel Kadhafi expliquant, pendant la guerre du Liban, qu’un Arabe ne pouvait être qu’un anti-impérialiste et musulman, mais jamais de même religion que les Occidentaux. Kadhafi a appliqué durant des décennies cette idée en Afrique à coup de pétro-dollars, faisant convertir à l’islam des chefs d’Etat africains. Il a également aidé la dictature militaro-islamiste du Nord Soudan à liquider deux millions de chrétiens, entre les années 60 et 2007. Abandonnés par les « anti-impérialistes » à la Stéphane Hessel, obnubilés par les seules victimes palestiniennes, les chrétiens soudanais ont dû résister bien seuls par les armes au plan d’extermination ourdi par le Nord islamiste. Mon ami d’Abdul Wahid Al Noor, leader de la rébellion du Darfour, reconnaît lui-même que la façon dont les médias occidentaux ont longtemps nié le génocide des chrétiens-animistes du Sud, encore plus meurtrier que celui du Darfour, est scandaleux. Mais c'est logique, car une victime chrétienne n'est jamais innocente, selon la nouvelle vulgate christianophobe.
 
* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d'une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz.info qui reçoit une commission de 5%
(1) http://www.dreuz.info/mais-qui-est-donc-alexandre-del-valle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz