FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 1 juin 2011

Nous sommes tristement familier du phénomène de « l’Eurabisation » de l'Europe, et les riches Princes arabes du Golf s'en donnent à cœur joie. Presque tout les pays d'Europe sont tombés dans la marmite du financement islamique. Et les prestigieux clubs de sports européens ne font pas exception.

Selon le site Arabian Business, la vente du PSG à Qatar Investment Authority (QIA), le fonds souverain du Qatar, a été officialisée ce mardi par Colony Capital, l'actionnaire principal du club parisien (95,8%). Les négociations avaient débuté il y a quelques semaines.
  
"Colony Capital et une société d'investissement du Qatar ont annoncé avoir finalisé un projet d'accord aux termes duquel ce nouvel associé deviendrait l'actionnaire du Paris-Saint Germain à hauteur de 70%. Colony Capital conserve 30% du club", indique l'actionnaire américain du PSG. Le montant de la transaction avoisine les 50 millions d'euros.
 
Aujourd’hui il ne reste du (PSG) que le nom. Ce changement de propriétaire met le sort de l’équipe entre les mains du Qatar Investment Authority (QIA), donc du cheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani, émir du Qatar.
 
La QIA est déjà bien implantée en France. Elle possède des hôtels de luxe (le Majestic, le Royal Monceau) et apparaît dans le capital de plusieurs grandes sociétés (Lagardère, Suez Environnement, Cegelec).
 
Pour les Qatariens, posséder le PSG représente un investissement de prestige, le sport étant pour eux un vecteur de promotion unique. Après avoir « obtenu » l’organisation de la Coupe du monde 2022, le Qatar cherche à accentuer sa main mise dans le monde du football.
 
Ce n’est pas la première fois que des Clubs de prestiges tombent entre des mains arabes.
 
En 2008, un groupe d'investissement des Emirats Arabes Unis, Le Groupe Uni d'Abou Dhabi pour le développement et l'investissement (ADUG), a racheté la majorité des parts du club de foot anglais Manchester City.
 
Le clan Kadhafi entretient aussi depuis longtemps des liens avec le championnat italien. Le Fils du Colonel, Saadi Kadhafi, est entré dans le capital de la Juventus de Turin, à hauteur de 7,5% en 2005. Le club italien a signé également un lucratif contrat de sponsoring pour plus de trois cent millions de dollars avec la Tamoil, la compagnie pétrolière libyenne. L’argent de Kadhafi avait beaucoup aidé le clan Agnelli, et la chute du régime à Tripoli risque de freiner le développement du club italien.
  
Les riches arabes du Golf se sentent forts, très forts. Ce sentiment de supériorité se traduit généralement par l'arrogance habituelle des arabes colonialistes.
 
L’hégémonie du financement arabe montre l'emprise des intérêts de l'Islamisme sur ces pays libres. Il serait bon de faire le point des investissements arabes en Europe, que ce soit immobilier, acquisition de parts de sociétés, etc … car si les fonds arabes s'infiltrent de plus en plus, les européens pourront dire adieu à une partie de leurs libertés. 
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© Ftouh Souhail pour Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz