FLASH
[30/03/2017] L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 juin 2011

Voici des informations de la plus grande importance pour comprendre ce qui se passe en ce moment même, et plus tôt dans la journée, à la frontière nord d'Israël et de la Syrie. Ces informations seront à peu près totalement censurées par les médias.

Contexte : plusieurs organisations humanitaires ont rapporté qu'entre vingt cinq et cinquante syriens auraient été massacrés hier par l'armée syrienne. L'absence de mouvement sur la frontière du Liban et de Gaza porte à croire que Bashar el Assad a organisé cette agression contre l'Etat Israélien pour détourner l'attention internationale du massacre commis hier. Je publierai dans les jours qui viennent le rapport d'une (vraie) organisation humanitaire, HRW, qui décrit ce qu'elle a découvert en Syrie : "nous n'avons jamais rien vu d'aussi horrible".
 
Incitation au suicide : Très grave. Le Parti Réformé Syrien (Assad inside) a publié un communiqué (1) promettant 1000 dollars à toute personne qui se rendrait aujourd'hui sur la frontière israélienne près de Quneitra, et 10.000 dollars aux familles dont l'un des participants mourra.
 
Morts : la télévision iranienne a publié plusieurs chiffres contradictoires sur le nombre de morts et de blessés. Aucune source indépendante n'ayant confirmé les chiffres avancés, ils doivent être pris avec la plus grande prudence – autrement dit, AFP va s'empresser de les publier comme vrais, alors que l'AFP et les autres médias étrangers ne sont pas autorisés à entrer sur le sol syrien pour couvrir les émeutes.
 
Provocation : en fin de matinée, la croix rouge internationale a demandé à l'armée israélienne de retenir ses tirs afin qu'elle évacue les blessés. L'armée israélienne a accepté et les ambulances se sont avancé. A ce moment, les extrémistes ont profité de la courte trêve pour franchir la frontière. Cet incident s'est répété trois fois durant la journée.
 
Accident : quatre mines ont explosé du coté syrien pendant que les manifestants aient lancé des cocktails Molotov contre l'armée israélienne.
 
Chair à canon : des militants syriens dénoncent, sur Twitter, le régime syrien qui, disent-ils, envoient en ce moment même des palestiniens se faire massacrer à la frontière israélienne. 
 
Terroristes : deux hommes armés ont été repérés parmi les manifestants qui tentent de franchir la frontière israélienne. Les écoles israéliennes du nord ont été évacuées de peur que des terroristes s'infiltrent et attaquent les civils.
 
Riposte mesurée : l'armée israélienne utilise des gaz lacrymogènes pour disperser les émeutiers.
 
Préméditation : les extrémistes qui continuent à arriver sur le front israélien savaient à quoi s'attendre. Un des activistes présent sur les lieux, Muhammad Shchiber, a déclaré sur un média arabe : "nous savions que l'armée avait ajouté des mines, et qu'ils tireraient sur nous, mais nous sommes déterminés malgré les tirs"
 
Bouclier humain : au moment de rédiger cet article, la radio de l'armée israélienne confirme que des centaines de palestiniens sont arrivés, et continuent à arriver, AVEC DES ENFANTS, près de la frontière entre la Syrie et Israël dans le Golan et tentent de franchir la frontière.
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info
 
(1) http://myemail.constantcontact.com/RPS-STATEMENT-CONCERNING-THE-STOMPERS-OF-THE-GOLAN-HEIGHTS.html?soid=1011190679198&aid=QAhrBupO2RY

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz