FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 juin 2011

Carte des mosquées d'ile de France ©Dreuz.info

Un de mes contacts vient d'apprendre, de la bouche d'un représentant du culte musulman, qu'à Paris, le Maire Delanoé "assure" les trois quarts du financement de la construction des mosquées. 

L'Association musulmane qui signe le contrat avec la Mairie doit ensuite rembourser la partie dite "cultuelle", car la partie dite "culturelle" est prise en charge, intégralement, par la Mairie.

Question : ceux qui payent, à savoir les parisiens, sont-ils informés de ces dépenses ? De leur montant ? La Mairie communique t-elle régulièrement et règlementairement ces informations aux citoyens de Paris ?
 
Question : les citoyens parisiens financent les mosquées, mais ont-ils donné leur accord, puisque, dans la pratique, les musulmans convertis, les femmes, les homosexuels, les juifs et les charcutiers n'y sont pas les bienvenus ? Ont-ils voulu dépenser leur argent non pas pour la communauté, mais juste pour une minorité, ce qui encourage un repli identitaire qui devient de plus en plus "visible" ? A moins que les parisiens vivent dans une enclave où un petit groupe de personnes est autorisée à dépenser leur argent sans leur demander, ni leur permission, ni leur avis, comme s'il s'agissait de rénover des canalisations ?
 
Question : Par quel mécanisme, et sous le contrôle de quel organisme indépendant de l'Association musulmane et du généreux donateur de l'argent des autres, les intérêts des citoyens parisiens sont-ils protégés, afin de vérifier comment la part cultuelle et la part culturelle sont calculés ? Si, par exemple, le contrôle n'est pas assuré de façon indépendante, qui garantit que la construction de l'immeuble, avec ses fondations, son terrain, sa structure, ne sont pas classés dans la part culturelle, et que seule la salle de prière est classée dans la part cultuelle, sans autre forme de répartition des charges ? Qui contrôle qu'aucun espace culturel, payé par les parisiens, n'est JAMAIS utilisé à des fins cultuelles ?
 
Question : Depuis 1905, les Chrétiens et les Juifs bénéficient-ils des mêmes faveurs ?
 
Reproduction autorisé avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz