FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 juin 2011

C'est presque un scoop, l'information a encore été très peu diffusée, et c'est une nouvelle euphorisante.

Israël a découvert un gisement de pétrole tellement important que la dépendance du monde pour le pétrole de l'OPEP pourrait bien arriver à sa fin, et même détruire l'OPEP, qui, depuis 1973, fait chanter l'occident au rythme de ses caprices.
 
Il s'agit d'une réserve de 250 milliards de barils de pétrole, encapsulés dans la roche, soit plus que les énormes réserves de l'Arabie Saoudite ! Et le chiffre pourrait bien atteindre les 500 milliards de barils ! 
 
Pour éviter toute confusion, je précise que cette information ne fait pas doublon avec la découverte de deux très importantes réserves de gaz naturel dans les eaux territoriales israéliennes, en Méditerranée, dont nous avons déjà plusieurs fois parlé sur Dreuz.info, et qui vont alléger la dépendance énergétique du pays et générer un marché export très fructueux.
 
L'extraction de ce pétrole demande la mise en oeuvre d'une technologie extrêmement complexe et sophistiquée – là où précisément les israéliens excellent. Selon les informations, une grosse équipe de chercheurs est en train d'en finaliser la mise au point. Leur coût, puisque l'extraction de pétrole est directement liée au prix du marché, est rentable à partir d'un baril entre 30 et 35 dollars (le baril est en ce moment à 98 dollars)
 
Ces réserves se situent exclusivement en territoires non disputés, ce qui, d'un point de vue international, pourrait bouleverser les rapports géostratégiques dans des proportions bien plus grandes que les révoltes du monde arabe depuis décembre 2010 (et qui sont loin d'être terminées).
 
Selon les experts, les réserves se situent en Israël, en Jordanie, mais ni en Judée Samarie, ni à Gaza.
 
La crise du pétrole de 1973 a été suivie d'un revirement stratégique de l'Europe contre Israël, quand les prix du pétrole se sont envolés.
 
 

 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
©Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz