FLASH
[18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  |  Le frère du dictateur coréen Kim Jong Un a été assassiné par deux femmes (aiguilles empoisonnées) en Malaisie  |  [13/02/2017] Le Figaro : 50 attaques dans 30 communes la nuit dernière (confidentiel intérieur pas si confidentiel)  |  Houston Texas : avalanche d’appels à la police (911) suite à odeurs suspectes  |  La Corée du nord a lancé un nouvelle missile balistique  |  France, guérilla urbaine qui ne dit pas son nom: policiers pris dans un guet-apens hier soir à Mantes-la-jolie  |  Attentat déjoué : c’est à la Tour Eiffel ou près de militaires que le couple de Français musulman voulait se faire exploser  |  Egypte : double attentat de l’Etat islamique près du passage de Rafah avec Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 22 juin 2011

Une fille de treize ans a été battue à mort par un garçon de quatorze ans.

Explication : sur les ondes de la radio ‘France Info’, Emmanuel Davidenkoff, dans le cadre d’un entretien, nous permet d’apprendre que l’enseignement privé (juif et chrétien) coûte beaucoup moins cher que l’enseignement public.

En effet, l’enseignement public coûte 23 milliards d’euros DE PLUS que l’enseignement privé.

23 milliards d’euros de plus !

A noter, aussi, que l’enseignement privé, en plus d’être moins cher, est plus performant. On peut donc faire plus – et mieux – avec moins d’enseignants et moins d’argent.

Le coût, par élève, pour un an, niveau second degré, dans le privé, y compris la dépense des parents, est de 7’200 euros.

Dans le public, après soustraction des dépenses de l’administration centrale, le coût est de 9’989 euros.

En clair, votre gosse placé dans le public vous coûte 2'789 euros annuels DE PLUS que si vous l’aviez placé dans le privé.

2'789 euros annuels de plus !

Si l’on déduit le coût des retraites des enseignants et le coût des investissements des collectivités locales, le coût, par élève, pour un an, est de 720 euros dans le privé ; et de 1’313 euros dans le public. Autrement dit, votre gosse placé dans le public, vous coûte, à cet égard, 583 euros annuels de plus que si vous l’aviez placé dans le privé.

2'789 euros annuels plus 553 euros annuels : cela fait 3'382 euros annuels DE PLUS que si vous l’aviez placé dans le privé.

3'382 euros annuels de plus !

Si vous avez deux enfants : 6'764 euros annuels DE PLUS que si vous l’aviez placé dans le privé.

Vos deux enfants pendant dix ans de scolarité : 67'640 euros de plus que si vous les aviez placés dans le privé. Vous placez vos deux gosses pendant dix ans dans le privé : vous économisez 67'640 euros en dix ans.

A condition de ne pas payer, via les impôts, l’enseignement public, alors que vous mettez vos gosses dans le privé.

Or, si vous mettez vos gosses dans le privé et payez le privé, vous payez, en plus, via vos impôts, 67'640 euros – sur dix ans – pour engraisser l’enseignement public auquel, vous n’avez pourtant pas recours.

Concrètement, l’Etat vous a volé, à vous et à vos deux enfants, 67'640 euros en dix ans.

En France, l’enseignement public est une machine infernale qui engraisse 800'000 fonctionnaires et qui néanmoins s’avère incapable d’assurer la sécurité des enfants dans les – et aux abords des – écoles.

Hier, on apprenait, qu’en France, une fille de treize ans, a été battue à mort, par un garçon de quatorze ans, dans une école publique.

Dans le privé, avec 2'789 euros annuels en moins à payer, la fille serait, en plus, toujours en vie.

L’Education Nationale française est-elle devenue ruineuse et infanticide ?

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

http://www.france-info.com/chroniques-modes-de-vie-education-2011-06-20-l-ecole-publique-plus-chere-et-moins-efficace-que-le-prive-544814-81-133.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz