FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 22 juin 2011

Une fille de treize ans a été battue à mort par un garçon de quatorze ans.

Explication : sur les ondes de la radio ‘France Info’, Emmanuel Davidenkoff, dans le cadre d’un entretien, nous permet d’apprendre que l’enseignement privé (juif et chrétien) coûte beaucoup moins cher que l’enseignement public.

En effet, l’enseignement public coûte 23 milliards d’euros DE PLUS que l’enseignement privé.

23 milliards d’euros de plus !

A noter, aussi, que l’enseignement privé, en plus d’être moins cher, est plus performant. On peut donc faire plus – et mieux – avec moins d’enseignants et moins d’argent.

Le coût, par élève, pour un an, niveau second degré, dans le privé, y compris la dépense des parents, est de 7’200 euros.

Dans le public, après soustraction des dépenses de l’administration centrale, le coût est de 9’989 euros.

En clair, votre gosse placé dans le public vous coûte 2'789 euros annuels DE PLUS que si vous l’aviez placé dans le privé.

2'789 euros annuels de plus !

Si l’on déduit le coût des retraites des enseignants et le coût des investissements des collectivités locales, le coût, par élève, pour un an, est de 720 euros dans le privé ; et de 1’313 euros dans le public. Autrement dit, votre gosse placé dans le public, vous coûte, à cet égard, 583 euros annuels de plus que si vous l’aviez placé dans le privé.

2'789 euros annuels plus 553 euros annuels : cela fait 3'382 euros annuels DE PLUS que si vous l’aviez placé dans le privé.

3'382 euros annuels de plus !

Si vous avez deux enfants : 6'764 euros annuels DE PLUS que si vous l’aviez placé dans le privé.

Vos deux enfants pendant dix ans de scolarité : 67'640 euros de plus que si vous les aviez placés dans le privé. Vous placez vos deux gosses pendant dix ans dans le privé : vous économisez 67'640 euros en dix ans.

A condition de ne pas payer, via les impôts, l’enseignement public, alors que vous mettez vos gosses dans le privé.

Or, si vous mettez vos gosses dans le privé et payez le privé, vous payez, en plus, via vos impôts, 67'640 euros – sur dix ans – pour engraisser l’enseignement public auquel, vous n’avez pourtant pas recours.

Concrètement, l’Etat vous a volé, à vous et à vos deux enfants, 67'640 euros en dix ans.

En France, l’enseignement public est une machine infernale qui engraisse 800'000 fonctionnaires et qui néanmoins s’avère incapable d’assurer la sécurité des enfants dans les – et aux abords des – écoles.

Hier, on apprenait, qu’en France, une fille de treize ans, a été battue à mort, par un garçon de quatorze ans, dans une école publique.

Dans le privé, avec 2'789 euros annuels en moins à payer, la fille serait, en plus, toujours en vie.

L’Education Nationale française est-elle devenue ruineuse et infanticide ?

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

http://www.france-info.com/chroniques-modes-de-vie-education-2011-06-20-l-ecole-publique-plus-chere-et-moins-efficace-que-le-prive-544814-81-133.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz