FLASH
[27/03/2017] Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 22 juin 2011

 

Deux informations gratinées paraissent, aujourd’hui mercredi, l’une sur Christine Lagarde, ministre de l’Economie française ; l’autre sur le Français Georges Tron, ex-secrétaire d'Etat.

Christine Lagarde, ministre de l’Economie française, sous la menace d’une enquête de la Cour de justice de la République, fait l’objet, ce mois de juin, de l’ouverture d’une nouvelle enquête pour abus de pouvoirs sociaux, apprend-on, aujourd’hui, mercredi. Cette enquête vise deux subordonnés de la ministre de l’Economie française, Jean-François Rocchi, président du Consortium de réalisation et Bernard Scemana, président de l’établissement public qui supervise ce même Consortium de réalisation.

Les deux hommes ont mis en œuvre, sur ordre de Christine Lagarde, le choix d’un arbitrage privé, à la place de la voie judiciaire, pour solder le contentieux concernant la revente d’Adidas, ce qui avait rapporté 403 millions d’euros à Bernard Tapie. Jean-François Rocchi aurait permis à Bernard Tapie de toucher 45 millions supplémentaires en ajoutant dans le projet d’arbitrage la mention "préjudice moral".

La Cour a mis en délibéré au 8 juillet sa décision sur une ouverture d’enquête. Christine Lagarde – qui clame son innocence –  se voit ainsi visée dans ce dossier qui pourrait lui coûter la présidence du FMI.

Présidence du FMI pour laquelle Christine Lagarde a fait une campagne phénoménale tous azimuts, et, même, un brin déplacée, se frottant sans arrêt les mains devant les journalistes ; et caressant dans le sens du poil le Brésil, l’Inde et la Chine.

Depuis avant-hier lundi, le Français Georges Tron, ex-secrétaire d'Etat est interrogé par la police judiciaire dans le cadre d'une enquête sur les accusations de viol et d'agression sexuelle portées contre lui. L'ex-secrétaire d'Etat a été déféré au parquet, aujourd’hui, mercredi, à priori pour être mis en examen. Monsieur Tron clame son innocence.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz