FLASH
Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 juin 2011

Michel Garroté – Or donc, le lobbying cocorico agressif de Sarkozy et de Christine Lagarde a fonctionné. J’ignore quelles concessions – ou compensations – la France a accordées aux pays (Chine, Inde, Brésil, Mexique…) qui ont fini par « soutenir » Christine Lagarde dans sa course effrénée à la tête du Fonds monétaire international (FMI).

Et je ne peux m’empêcher de sourire, en songeant, que la direction du FMI est confiée, à une ressortissante de la France, le pays aux 2'000 milliards d’euros de dette, et, dont le président a encore proclamé, tout récemment, qu’il était « Président de la France, Président du G8 et Président du G20 » (auza’mes etcete’a)… Sans oublier que Christine Lagarde a mis en place, les éléments, pour accueillir chaleureusement, des banques islamiques, sur sol français, sans doute pour soutenir à la fois l’économie hexagonale et la zone euro.

La revue de presse LSB confirme (extraits adaptés) que Christine Lagarde a été nommée hier soir, mardi, à la tête du Fonds monétaire international. La ministre française de l'Économie, précise LSB, prendra la tête de l'institution le 5 juillet, en pleine crise grecque. L'ex-avocate d'affaires n'a pas de formation académique en économie. Certains voient là sa principale faiblesse, au moment où elle devient le médecin de l'économie mondiale, souligne LSB.

Après avoir salué le « bon travail » (mdr) de son prédécesseur, Dominique Strauss-Kahn (ndmg – DSK dont le slogan était, jusqu’à il y a peu, « J’la force tranquille »), après avoir salué le bon travail de son prédécesseur, écrivions nous, Christine Lagarde a indiqué, hier soir, qu'elle souhaitait parler avec DSK de ses futures fonctions (ndmg – elle devrait aussi parler avec les ex-subordonnées de DSK au FMI).

En décembre 2010, dans le "Wall Street Journal", rappelle LSB, Christine Lagarde avait admis, à propos de l'adoption du Traité de Lisbonne : « Nous avons violé toutes les règles parce que nous voulions serrer les rangs et vraiment sauver la zone euro. Le Traité de Lisbonne était très simple : aucun renflouement ». A ce propos, les plans de sauvetage de la Grèce et de l’Irlande, et la création du fonds permanent, sont, selon Christine Lagarde, « des transgressions majeures » du Traité de Lisbonne.

Depuis, Christine Lagarde semble avoir changé d’avis.

En novembre 2007, précise LSB, le "Financial Times" avait publié une enquête sur les « performances » (ndmg – professionnelles s’entend non mais je précise à cause de l’affaire DSK en fait…) des ministres des finances de la zone euro (ndmg – distribuant médailles et bonnets d’ânes). Christine Lagarde ne figurait pas dans la catégorie des bons ministres des finances.

Depuis, Christine Lagarde a-t-elle amélioré ses performances ?

A cet égard, je lis dans "Le Figaro" que si Madame Lagarde « devient patron du FMI, elle va probablement continuer de déverser des prêts à la zone euro engluée dans ses problèmes. Si des programmes préventifs sont décidés même pour l'Espagne, l'Italie ou la Belgique, le FMI aura besoin de demander à ses actionnaires au moins encore 1000 milliards de dollars de lignes de crédit. Mme Lagarde personnifie la stratégie du pari de la zone euro qui vise à assurer sa résurrection avec l'argent des autres », selon Simon Johnson, ancien économiste en chef du FMI.

Je lis, toujours dans Le Figaro, que « un de ses prédécesseurs (ndmg – de Christine Lagarde), Raghuram Rajan, arguait que le choix d'une personnalité politique européenne serait mauvais : "Le Fonds est conçu pour défendre des politiques dures auprès de pays qui ont mal géré leurs finances, et non pas de gagner des concours de popularité" résume cet économiste indien, sceptique à l'idée qu'un européen (ndmg – une européenne) soit une fois de plus choisi pour diriger le FMI. En outre, Rajan s'inquiète de l'absence de formation économique de la ministre française : "On attend du patron du FMI qu'il ait des opinions, on ne peut pas demander au staff de prendre les décisions pour vous" ».

« Madame Lagarde a été aussi critiquée, comme d'autres leaders politiques européens, pour avoir mal géré la crise de l'euro depuis son origine et pour être obligée aujourd'hui de nettoyer dans l'urgence les problèmes qu'ils ont crées », rappelle une journaliste du "New York Times".

Ce n’est pas gagné, dirait-on…

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/christine-lagarde-premiere-femme-a-la-tete-du-fmi-29-06-2011-1352782.php

http://online.wsj.com/article/SB10001424052748704034804576025681087342502.html

http://cgi5.lefigaro.fr/actualites/2007/11/15/01001-20071115ARTFIG00212-le-financial-times-donne-un-bonnet-dane-a-lagarde.php

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/06/28/04016-20110628ARTFIG00720-christine-lagarde-vue-par-les-americains.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz