FLASH
2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 30 juin 2011

Le tyran soudanais Omar el-Béchir, sous le coup de deux mandats d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, est arrivé dans la nuit de mardi à mercredi à Pékin, en Chine.

Un homme recherché par la CPI, un homme qui a commis tant de crimes est reçu avec tous les honneurs par le président Hu Jintao.
 
La visite de Béchir a suscité l'indignation des organisations de défense des droits de l'homme (les vraies) qui ont reproché à Pékin d'avoir accepté de recevoir un homme recherché par la Cour pénale internationale pour les atrocités commises au cours de la guerre civile au Soudan. 
 
Le 4 mars 2009, la Cour pénale internationale avait lancé un mandat d’arrêt contre le président soudanais. C’est la première fois depuis sa création en 2001 que la CPI s’attaquait à un chef d’Etat en exercice.
 
Le Potentat de Khartoum est recherché par le monde entier pour un terrible génocide anti-noir. C'est un homme, un barbare, qui a le sang de millions de morts sur les mains. Il est accusé de complicité de crimes de guerre. Les États-Unis ont manifesté leur réprobation de la visite en Chine du président soudanais.
 
Au fond, qu’attendre de la Chine qui entretient des relations privilégiées avec le Soudan, première destination des investissements chinois en Afrique et troisième partenaire commercial sur ce continent.
 
Le dictateur génocidaire a reçu le soutien de pays arabes et de l’Union Africaine, qui demandent à l'ONU de laisser cet assassin libre de ses mouvements, avec la bénédiction de tous ces chefs d’états arabes terroristes, comme le colonel Kadhafi, qui fait l’objet, depuis lundi, d’un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité de la CPI.
 
Les dictateurs arabes n’ont rien à craindre de la Cour pénale internationale. La justice est si lointaine dans ces pays musulmans. 
 
Pratiquement tous les responsables des massacres perpétrés dans l’ancienne Yougoslavie ont été amenés en justice. Y compris le sinistre Milosevic. Mais ils étaient blancs et non musulmans.
 
Reproduction autorisée avec les mentions suivantes et le lien vers cet article :
 
© Ftouh Souhail pour Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz