FLASH
Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 7 juillet 2011

Des passages des nouveaux manuels d'histoire à destination des classes de première générale, dénoncés par l'association Europe-Israël, par Dreuz.info, puis ensuite par le Conseil Représentatif des Israélites de France (CRIF) et le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme (BNVCA) vont être modifiés à l'occasion de l'impression des versions définitives, a indiqué lundi l'éditeur Hachette Education.
 
Ces passages étaient relatifs au plan de partage de la Palestine, a-t-on précisé de même source. Ils étaient inclus dans des manuels "spécimens" dont la version définitive reste à imprimer, avant distribution aux classes de premières L, S et ES à la rentrée 2011, dans le cadre de nouveaux programmes.
 
Le président du CRIF, Richard Prasquier, reprenant les communiqués de Europe-Israël et Dreuz.info a évoqué une "présentation du conflit israëlo-palestinien tout à fait scandaleuse", dénonçant une idéologisation, via par exemple l'emploi du mot "nakba" ("catastrophe"). Il a par ailleurs dénoncé "des erreurs factuelles".
 
Le BNVCA a exprimé aussi des protestations sur ces manuels d'histoire. Il a reproché aux auteurs du manuel "d'interpréter les faits historiques, de tronquer la vérité, de prendre parti".
 
Il est à noter que la légitimité d’Israël ne peut pas être un sujet de débat, surtout lorsqu'il s’agit d’une forme de négationnisme utilisé par certains milieux arabes contre l’État d’Israël.
 
Contrairement à l’affirmation communément admise et diffusée par les médias de la France-arabia, disant que cette "nakba" commence en 1948 à cause de l'indépendance de l’Etat d’Israël, il s’avère que cette affirmation dérive d’une propagande palestinienne destinée à culpabiliser Israël aux yeux de l’opinion publique.
 
La "nakba" palestinienne était, en fait, le résultat direct du refus de la direction palestinienne et arabe d'accepter la solution des deux États offerte par les Nations Unies en 1947. Israël a accepté la partition et a déclaré l’Etat Juif souverain. En revanche, les Palestiniens ont rejeté l'idée d’avoir un État, et ont attaqué Israël avec l'aide de tous les pays arabes voisins. En état de légitime défense, Israël a perdu 1% de sa population (un israélien pour chaque centaine israélien a été tué). 
 
Dans la guerre qui s'ensuivit – une guerre déclarée par les arabes donc, 700.000 Palestiniens ont quitté leurs maisons, à l'instigation des dirigeants palestiniens. Aucune de ces personnes n’auraient dû partir si leurs dirigeants avaient été prêts à accepter la solution de deux États (qu'ils réclament aujourd'hui). Il en résulta donc, et en effet, une catastrophe pour tous les côtés, mais la catastrophe a été provoquée par les Palestiniens et les Arabes, et non par les israéliens.
 
Le mot "nakba" n'a rien à voir avec les Juifs, et rien à faire avec Israël.
 
Dans la foulée de la guerre, la Jordanie a occupé la Judée-Samarie, et l'Egypte a occupé la bande de Gaza. Il n'y a pas eu condamnation par les Nations Unies. Telle est la réalité. La vérité historique. Et le monde doit comprendre que cette catastrophe particulière, par opposition à d'autres comme la Shoah, aurait facilement pu être évitée si les Palestiniens avaient plus désiré leur propre état que la destruction de l’État juif.
 
La moitié des Français ne savent pas pourquoi les Palestiniens célèbrent leur catastrophe résultant de l'attaque arabe contre Israël. Il est hors de question donc qu’ils laissent inscrire ce mensonge répété de la "nabab", aux programmes scolaires à la destination de leurs enfants.
 
Une bonne remise en ordre est devenue indispensable en France, surtout quand on sait que des militants et des organisations islamistes et européennes financent chaque année toutes les actions qui servent à la diabolisation d’Israël !!
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© 

 

Ftouh Souhail pour Dreuz.info
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz