FLASH
[25/03/2017] Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 juillet 2011

La Cour européenne des droits de l'homme rejette, aujourd’hui vendredi, comme irrecevables, une série de plaintes, de dignitaires prétendant représenter les musulmans de Suisse. Plaintes relatives à l’issue du référendum d'initiative populaire du 29 novembre 2009 ayant obtenu – démocratiquement – l'interdiction de construire des minarets en Suisse.

 

La Cour européenne des droits de l'homme, qui est une juridiction du Conseil de l'Europe, énonce qu'au terme de la Convention européenne des droits de l'homme, toute requête doit émaner d'une victime réelle ou au moins potentielle d'une violation de cette Convention.

 

Les plaignants, au mépris du résultat du référendum suisse, alléguaient que l'interdiction de construire des minarets constituait, soi-disant, une « violation » de leur « droit » à la liberté de religion et une « discrimination ». La Cour européenne des droits de l'homme souligne que les juridictions suisses sont en mesure d'examiner par elles-mêmes la compatibilité, avec la Convention européenne des droits de l'homme, du refus d'autoriser la construction de minarets.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :

© Michel Garroté pour Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz