FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 juillet 2011

La Cour européenne des droits de l'homme rejette, aujourd’hui vendredi, comme irrecevables, une série de plaintes, de dignitaires prétendant représenter les musulmans de Suisse. Plaintes relatives à l’issue du référendum d'initiative populaire du 29 novembre 2009 ayant obtenu – démocratiquement – l'interdiction de construire des minarets en Suisse.

 

La Cour européenne des droits de l'homme, qui est une juridiction du Conseil de l'Europe, énonce qu'au terme de la Convention européenne des droits de l'homme, toute requête doit émaner d'une victime réelle ou au moins potentielle d'une violation de cette Convention.

 

Les plaignants, au mépris du résultat du référendum suisse, alléguaient que l'interdiction de construire des minarets constituait, soi-disant, une « violation » de leur « droit » à la liberté de religion et une « discrimination ». La Cour européenne des droits de l'homme souligne que les juridictions suisses sont en mesure d'examiner par elles-mêmes la compatibilité, avec la Convention européenne des droits de l'homme, du refus d'autoriser la construction de minarets.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :

© Michel Garroté pour Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz