FLASH
Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 juillet 2011

Ci-dessous, pour commencer, voici la chronologie des faits les plus récents.

1- Le procureur de Manhattan Cyrus Vance n'abandonne pas les charges pesant sur DSK. 2- Lors d’une rencontre avec les avocats de DSK, le procureur ne cherche pas une solution concertée. 3- Le bureau de Cyrus Vance indique que le procureur de Manhattan souhaite disposer de deux ou trois semaines supplémentaires pour enquêter sur DSK et sur Nafissatou Diallo. La prochaine comparution de DSK reste fixée au 18 juillet, soit dans dix jours. Cyrus Vance – qui joue sa carrière – a mené l'accusation au pas de charge contre DSK, inculpé, par un Grand Jury qui estimait « crédible » les accusations portées contre DSK, avant de faire volte-face (Nafissatou Diallo avait menti à ce Grand Jury ce qui constitue un parjure et un délit pénal aux USA).

4- Les avocats de DSK ne considèrent pas que l'affaire est close malgré le fait que les choses ont évolué en faveur de DSK. En même temps, la confiance est bien présente chez DSK et ses avocats. Un des avocats de DSK annonce que Dominique Strauss-Kahn refuse de plaider coupable du moindre chef d'accusation, même secondaire, si le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, lui propose une négociation en vue de conclure l'affaire.

5- Ronald Kuby, avocat pénaliste du barreau de New York, dit ne pas être surpris que le procureur Cyrus Vance ne referme pas le dossier pour l'instant. Ronald Kuby estime que « après avoir tiré des conclusions hâtives en affirmant que la femme de chambre était une femme irréprochable qui avait fourni une histoire spectaculaire d'agression par un ressortissant étranger, il (le procureur Cyrus Vance) peut avoir besoin d'un peu de temps avant de faire une déclaration allant totalement dans l'autre sens. Cela serait prudent ». Ronald Kuby avance l'idée que le procureur Vance « cherche à obtenir de DSK l'aveu de certains mauvais comportements ». Kuby ajoute : « Je crois que Vance pense que cela pourrait sauver une partie de sa réputation. Cette affaire ne peut pas aller à un procès ».

6- Des dirigeants de l'organisation United African Congress, lors d'une conférence de presse devant le tribunal pénal de Manhattan, demandent que Nafissatou Diallo bénéficie d'un procès et ils estiment qu'un abandon des charges constituerait une grave erreur judiciaire ; enfin, ils demandent que Nafissatou Diallo soit entendue devant un tribunal et non pas derrière des portes closes. L’affaire a pris – et prend encore – une tournure communautariste chez les supporters du clan Diallo.

Voici maintenant, ci-dessous, le fond de ma pensée, sur l’Affaire DSK.

Le fond de ma pensée, à ce stade, et, pour l’instant.

1- Nafissatou Diallo se serait donc, nous avait-on raconté, « brièvement réfugiée » dans une autre suite, après la supposée agression. Après avoir nettoyé la suite 2820, elle serait entrée à 12h06 dans la suite 2806 de celui qui est alors directeur général du FMI. Et ce après avoir croisé un collègue lui indiquant que la voie était libre dans la suite 2806 de DSK. A 12h26, la clé magnétique aurait ouvert la suite 2820 – pendant une minute au plus – puis à nouveau la 2806. Nafissatou Diallo, après avoir quitté précipitamment la suite (suite 2806) occupée par DSK, se serait réfugiée dans la suite 2820 qu'elle savait, semble-t-il, inoccupée, avant d'être, paraît-il, trouvée par sa supérieure hiérarchique, la responsable de son étage. La même Nafissatou Diallo qui dit avoir croisé un collègue lui indiquant que la voie était libre dans la suite 2806 de DSK. Sa supérieure hiérarchique, responsable de son étage, l’aurait alors conduite dans la suite 2806 (celle de DSK) pour que Nafissatou Diallo lui explique ce qui (selon Nafissatou Diallo) venait de se produire et pour que Nafissatou Diallo reprenne ses esprits.

2- Je rappelle que selon le magasine ‘L’Illustré’ (il s’est rétracté depuis), qui citait sa famille de Nafissatou Diallo en Guinée et au Sénégal, sans citer Nafissatou Diallo, celle-ci se serait réfugiée au Sénégal. Mais un autre membre de la famille, trouvé à Indianapolis par une journaliste du ‘Journal du Dimanche’, concrètement, le frère de Nafissatou Diallo, confie au ‘Journal du Dimanche’, que sa sœur s'est réfugiée dans le Bronx. De son côté, ‘Paris Match’ publie, en couverture, la photo de Nafissatou Diallo. Cette photo (comme d’autres publiées en juillet) contredit totalement les propos sur Nafissatou Diallo tenus par sa famille en Afrique et par son demi-frère aux USA. En résumé, diverses versions ont ainsi circulé sur la vie de Nafissatou Diallo en mai et juin. L’Illustré écrivait qu’elle était recluse dans une case en Afrique pour prier les sourates du coran et pleurer vingt-quatre heures sur vint-quatre. Mais Paris-Match sur sa couverture la présentait comme une top modèle.

3- Autre fait intéressant : DSK, aussitôt après avoir quitté le Sofitel de Manhattan, prend un repas avec sa fille. Depuis le restaurant, il appelle le Sofitel pour dire qu’il voudrait récupérer son deuxième téléphone portable, celui du FMI, qu’il a oublié dans la chambre. On peut légitimement utiliser ce fait pour affirmer que ce n’est pas le comportement d’un homme venant de commettre un crime sexuel. Ce qui ne signifie pas que DSK soit, de façon plus générale, un homme irréprochable au plan sexuel.

4- Je rappelle, qu’au mois de mai dernier et pendant la première moitié du mois de juin, Jean-Patrick Grumberg, propriétaire et directeur de drzz.info, et, donc, libre d’écrire ce qu’il veut, a porté, à la connaissance de nos lectrices et de nos lecteurs, les informations, fournies par la justice américaine. Justice américaine qui, au mois de mai, s’était appuyée, quasi-exclusivement, sur les allégations de la plaignante ; et sur le dossier du procureur, dossier mené, exclusivement à charge, contre DSK. C’est tout à l’honneur de Jean-Patrick Grumberg d’avoir procédé de la sorte. C’est tout à son honneur, car, en sa qualité de Juif, il aurait pu être tenté, par solidarité communautaire, d’ignorer les informations, fournies par la justice américaine, et, de prendre la défense de DSK. Or, il n’a pas fait cela. Alors que le clan Diallo, lui, a joué – et joue encore – à fond la carte communautariste.

5- Des centaines de milliers de médias, dans le monde entier, se sont jetés sur cette affaire, comme sur tant d’autres affaires, sans objectivité et sans retenue, la photo de DSK ayant fait la page de couverture de plus de 150'000 Magazines de par le monde, soit plus que le drame de Fukushima et plus que la mort de Ben Laden. Cette remarque ne concerne pas le patron de drzz.info, qui est chez lui sur drzz.info, et qui, par conséquent, écrit ce qu’il a envie d’écrire sur drzz.info. D’autant que, je l’écris encore une fois, Jean-Patrick Grumberg a porté, à la connaissance de nos lectrices et de nos lecteurs, les informations, fournies par la justice américaine au mois de mai et la première moitié du mois de juin.

6- Tout, dans l’affaire DSK – les mensonges de Nafissatou Diallo ; le comportement du procureur Cyrus Vance ; et, en France, la plainte truffée de contradictions, notamment sur l’année, 2003 puis 2001, du délit présumé, allégué par Tristane Banon ; – tout dans l’affaire DSK, révèle des éléments, qui n’ont pas grand chose à voir, avec le strict travail de la justice, sur une affaire de viol présumé. Pour la cause légitime des femmes, c’est – hélas – une véritable catastrophe. Et l’on ne pourra pas dire que c’est uniquement de la faute à DSK, même si celui-ci est loin d’être un enfant de chœur.

7- Il est possible que DSK ait eu des rapports avec Nafissatou Diallo. Il est possible que Nafissatou Diallo n’ait pas consenti à ces rapports. Il est certain que DSK n’a jamais eu la réputation d’un homme chaste et pur. Mais en définitive, « l’Affaire DSK – Nafissatou Diallo – Tristane Banon » constitue un véritable serpent de mer, qui ne cesse de plonger, et, de resurgir, en pleine pré-campagne présidentielle française. Ce qui rend cette affaire à la fois ambiguë, suspecte et dégoûtante.

Michel Garroté

Nota bene 08/07/2011 à 15:12 : René-Georges Querry, le directeur de la sécurité du groupe hôtelier, était un ex-grand flic, ancien patron de l'Uclat (unité de coordination de la lutte anti-terroriste). C'est lui qui a averti de l'arrestation de DSK son vieil ami Ange Mancini, premier patron du Raid et aujourd'hui coordonnateur national du renseignement à l'Elysée. En 2003, alors chef du Service de coopération technique internationale de police (SCTIP), il a quitté la police pour entrer chez Accor. René-Georges Querry : « A 56 ans, j'avais plusieurs années devant moi, six à dix ans de carrière, je n'étais ni marginalisé, ni aigri, et j'avais en plus une possibilité d'occuper des postes intéressants, puisque l'équipe de l'époque était composée de messieurs Claude Guéant, Nicolas Sarkozy et [Michel] Gaudin. J'avais leur confiance, je pouvais être optimiste, je n'avais aucun souci avec eux. Et puis, un jour, un très bon copain de l'administration (…) m'a dit au sujet du groupe Accor (…) : "Ils recherchent quelqu'un ».

Post scriptum : suite à certains messages qui m'ont été envoyés je précise que 1 Je ne réprouve pas Jean-Patrick.  2- Je n'ai aucun différent avec lui.  3-  Je n'ai pas du tout le projet de partir de drzz.info.  4-  Je trouve magnifique que Jean-Patrick,  Guy,  les autres et moi-même,  au sein de l'équipe Drzz,  nous soyons toutes et tous du même bord,  tout en restant,  chacune et chacun,  totalement libre de nos écrits.  Je pense même que nous sommes les seuls à fonctionner ainsi. 5- Il se trouve que j'ai été absent de drzz.info de mi-mai à mi-juin car j'avais d'autres priorités. Ils se trouve que Jean-Patrick a été absent de drzz.info ces derniers temsp car il est en mission hors de son pays de résidence. Voilà.

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté 2011 http://dreuz.info/

http://www.francesoir.fr/actualite/justice/affaire-dsk-fin-du-feuilleton-116694.html

http://www.ladepeche.fr/article/2011/07/08/1124363-dsk-ne-plaidera-pas-coupable.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz