FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 juillet 2011

 

Ce que l’on surnomme « L’Affaire DSK » a pris – et prend toujours davantage – les allures d’une guerre communautariste. Pour ce qui me concerne, c’est extrêmement désagréable. Car dans un Etat de droit, c’est la justice qui doit trancher conformément aux lois en vigueur. Or, force est de constater, qu’à New York, des blacks, des musulmans et des femmes exercent d’énormes pressions sur le procureur. En France également, l’affaire prend les allures d’un grotesque djihad télescopé avec une pré-campagne présidentielle des plus lamentables. Je ne pense pas que cela serve la cause des blacks. Je ne pense pas que cela serve la cause des musulmans. Et je ne pense pas non plus que cela serve la cause des femmes.

Les deux parties (les avocats de Nafissatou Diallo et de DSK) ont formulé une demande conjointe d’ajournement de l’audience du 18 juillet (même si certains médias allèguent – et c’est faux – que c’est à la demande des avocats de DSK uniquement) dans une lettre datée du 11 juillet. Prévue le 18 juillet, l'audience de Dominique Strauss-Kahn est reportée au 1er août afin de permettre la poursuite des investigations. En clair, les avocats de DSK ne s’y opposent pas. Ils confirment le report dans un communiqué : « Nous espérons que pendant ce temps le procureur prendra les dispositions nécessaires afin d'abandonner les charges pensant sur M. Strauss-Kahn ». Le procureur Cyrus Vance dans un communiqué, informe : « l'enquête sur cette affaire se poursuit. Aucune décision n'a été prise ». Le bureau du procureur, de son côté, précise : « le but de l'ajournement est de permettre aux deux parties de poursuivre leur enquête sur cette affaire ».

Le journaliste français Alain Leauthier écrit avec humour (lien en bas de page) : « Le tout dernier chapitre s’intitule : Nafissatou Diallo, héroïne des All Black United. Après avoir été la malheureuse victime d’un pervers puis une pute machiavélique, éventuellement rétribuée par les caisses noires de l’Elysée, notre valeureuse Guinéenne de 33 ans a revêtu depuis quelques jours le costume de « Sister Nafissatou », incarnation vivante de la domination du mâle blanc, riche et soutenu par l’establishment. C’est presque aussi beau que du Marine Le Pen s’exprimant sur le sujet avec sa réactivité bien connue. Cet ultime scénario, co-écrit par Kenneth Thomson, l’avocat de la jeune femme et diverses associations noires plus ou moins représentatives, va coûter quelques dizaines de milliers de dollars supplémentaires au couple Sinclair-DSK. Venu à nouveau manifester son soutien à la Sister devant le domicile provisoire de DSK, 153 Franklin Street à Tibeca, Noel Leader, un des dirigeants des « 100 Black in Law Enforcment we care » a encouragé Cyrus Vance Jr à poursuivre encore et toujours ses enquêtes. Jusqu’où ? Un procès en bonne et due forme évidemment. Dans cette éventualité, les soutiens de Nafissatou se font fort de mobiliser le banc et l’arrière banc de la communauté noire mais aussi l’armada fournie des associations féministes et des organisations humanitaires de toutes sensibilités autour du cas Diallo. Et quand il s’agit de juger des symboles évidemment, le strict droit ne suffit plus. La suite très bientôt sur vos écrans ».

La journaliste française, Lucie Dancoing, à propos du communautarisme dans cette affaire, écrit (lien en bas de page) : « Les témoignages de soutien envers la femme de chambre se multiplient.  Dimanche dernier, une manifestation a été organisée à l’initiative de la communauté guinéenne – pays d’origine de la femme de chambre de 32 ans. En tête de ce cortège, Bill Perkins, sénateur de l’Etat de New York et porte-parole de la cause noire. Une nouvelle manifestation devrait être planifiée cette semaine devant le bureau du procureur ».

Nettement plus offensif, le site français 'Le Post' publie cette réflexion (lien en bas de page) : « Le Peuple de New York, donc, puisqu'on n'a pas, il me semble, eu un quelconque écho que la femme de chambre du Sofitel aurait déposé une plainte au civil, l'accusation reposant comme chacun le sait maintenant sur son témoignage. En fait, ça ressemble à une "main courante". La présumée agression qui ébranla le monde n'aurait duré à peine plus d'un quart d'heure. On imagine cependant l'impact de ce laps de temps sur une victime, une violence décrite dans certains magazines de la presse écrite ou télévisée. Néanmoins, comme tout semble depuis quelques jours reposer (tout au moins dans les esprits), sur le témoignage d'une autre femme qui aurait mis très longtemps à réfléchir et aurait déposé une plainte au moment le plus délicat de "l'affaire DSK", un détail m'est revenu ce matin. En effet, le 8 juillet, un chroniqueur du très sérieux New York Times précise, suite à la venue d'une mystérieuse femme dans la nuit du 13 au 14 mai : "In any case, the room service breakfast that he ordered at 9:24 a.m. was for one person". Ce qui signifie que DSK a commandé le 14 mai à 9h24 un petit déjeuner pour une seule personne. Un petit-déjeuner n'est assurément pas un scoop, là n'est pas la question. Ce que j'aimerais savoir, ce n'est pas tellement l'heure à laquelle lui a été apporté ce petit-déjeuner (sans doute dans le quart d'heure suivant), mais qui lui a apporté. Un homme ? Une femme ? Si c'est un homme, on en reste au même point. Si c'est une femme, DSK l'a-t-il agressée ? », conclut le contributeur de 'Le Post'.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté 2011 http://dreuz.info/

http://www.marianne2.fr/Affaire-DSK-audience-reportee-procedure-politisee_a208418.html

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Actu/Affaire-DSK.-L-audience-reportee-eu-1er-aout-313223/

http://www.lepost.fr/article/2011/07/12/2546543_une-nouvelle-question-dans-l-affaire-strauss-kahn.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz