FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 juillet 2011

A des membres du Congrès américain, hier mercredi, Obama a raconté : « J’en suis arrivé au stade où je dois dire : 'ça suffit !' Est-ce que Ronald Reagan resterait assis ici ? J’ai atteint mes limites. Cela peut peut-être entraîner la fin de ma présidence, mais je ne céderai pas sur ce point ». La manœuvre présidentielle est doublement ridicule. D’abord Obama est à Reagan ce que Chamberlain était à Churchill. Ensuite, Obama est candidat à la prochaine présidentielle, en 2012, et, comme tous les médiocres au pouvoir, il compte bien y rester à tout prix.

La déclaration de Moody’s, qui a informé, hier mercredi, qu’elle envisagerait une dégradation de la note souveraine des USA, s’il n’y avait pas d’accord au Congrès américain, sur le relèvement du plafond de la dette, aurait déclenché une négociation agitée entre le Congrès et Obama. La déclaration a été faite peu avant la quatrième entrevue, en quatre jours, entre Obama et le Congrès.

Pourtant, n’en déplaise à Obama, la solution serait peut-être, pour commencer, d’effectuer – enfin – des coupes sérieuses dans les dépenses publiques abusives de l’appareil de l’Etat en échange d’un relèvement du plafond de la dette. John Boehner, président de la Chambre des représentants, a qualifié les réductions budgétaires proposées par Obama « d’astuces et de ruses comptables ». Obama a proposé un plan de réduction du déficit budgétaire impliquant une hausse des impôts. Evidemment…

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté 2011 http://dreuz.info/

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Dette-americaine.-Obama-met-son-mandat-dans-la-balance_6346-1873342_actu.Htm

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz