FLASH
Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 22 juillet 2011

 

L’agence de presse britannique Reuters informe qu’une « puissante explosion a endommagé vendredi plusieurs bâtiments publics dans le centre d'Oslo, y compris les bureaux du Premier ministre Jens Stoltenberg, faisant plusieurs blessés, rapporte un journaliste de Reuters. Le chef du gouvernement est sain et sauf, a précisé l'agence de presse norvégienne NTB. La déflagration a soufflé de nombreuses fenêtres de l'immeuble de 17 étages qui abrite les bureaux de Jens Stoltenberg, ainsi que les façades de plusieurs ministères situés à proximité, dont le siège du ministère du Pétrole, qui a pris feu. Le correspondant de Reuters Walter Gibbs a compté au moins huit blessés. L'origine de l'explosion est pour l'heure indéterminée. On peut apercevoir l'épave d'une voiture calcinée devant un bâtiment. La police et les pompiers n'ont fait aucun commentaire dans l'immédiat. "C'est sûrement une bombe", a déclaré un témoin de l'explosion, Kjersti Vedun. "Les gens ont pris la fuite, paniqués. J'ai compté au moins 10 blessés". La Norvège, membre de l'Otan, a été plusieurs fois menacée par le passé par des dirigeants d'Al Qaïda pour son implication dans la guerre en Afghanistan ».

De son côté, Le Figaro informe que « les premières images diffusées par la télévision publique NRK montrent les effets d'une violente explosion. « J'ai été en Afghanistan, je peux vous dire que c'est une bombe, pas une explosion de gaz », a dit au Figaro Benjamin Cutmoar, un journaliste qui travaille au journal VG. Il se trouvait juste en face du bâtiment du gouvernement quand l'explosion a eu lieu. « Il y a des gens qui ont sauté du bâtiment, il y avait au moins quarante personnes qui gisaient sur le sol », ajoute-t-il. Selon lui, l'explosion a été ressentie à 25 kilomètres : « Un ami m'a dit que son bâtiment, à 20 miles du centre-ville, a été secoué ». La police parle de « morts et blessés ». Beaucoup, selon les témoins, ont été atteints par les débris et le verre qui a explosé. Le premier ministre Jens Stoltenberg, qui ne se trouvait pas dans son bureau, situé au dernier étage du bâtiment touché, est en sécurité, mais toutes les fenêtres des bâtiments proches ont été soufflées. « Je vois que des fenêtres du bâtiment de VG et du siège du gouvernement ont éclaté. Des personnes gisent en sang dans la rue », a déclaré une journaliste présente sur place. Les ambulances, la police et des militaires sont sur place. Selon les premières constatations, l'explosion s'est produite à proximité du ministère des Finances et du bâtiment du journal VG, le plus grand tabloïd norvégien, qui est situé en centre-ville, tout proche des bâtiments officiels. La police et les pompiers n'ont pour l'instant pas encore fait de commentaire. Toutes les rues du centre-ville ont été bloquées par l'armée ».

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

©  Michel Garroté 2011 http://dreuz.info/

http://fr.news.yahoo.com/explosion-%C3%A0-oslo-les-bureaux-du-premier-ministre-135536592.html

http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/22/01003-20110722ARTFIG00446-explosion-pres-du-siege-du-gouvernement-a-oslo.php

les premières images diffusées par la télévision publique NRK

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz