FLASH
[28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 28 juillet 2011

C'est si facile de produire des papiers anti-chrétiens

 

Avant-goût du Golgotha pic-nic : torchon anti-chrétien dans Libération

 

Abbé Alain René Arbez

 

Même si l’on veut nous faire croire que les disciples de Jésus peuvent subitement devenir des poseurs de bombes aussi efficaces que les militants de Mahomet, Gérard Lefort et Mathieu Lindon n’ont pas pris beaucoup de risques en faisant publier leur torchon christianophobe par ‘Libération’. « Tous en cène » est un pamphlet, très, très bas de gamme, mal rédigé, supposé être drôle, dont le but principal est de démontrer que les deux milliards de chrétiens sont des crétins absolus, puisque Jésus est un personnage insignifiant suivi par des groupies débiles. Merci pour ceux qui payent de leur vie leur appartenance chrétienne. Les deux compères soixante-huitards qui font partie de la confrérie au fanion à bandes multicolores ont déjà écrit ensemble sur des sujets socialement controversés, ainsi, ils militent, publient, et sont même qualifiés de « littéraires ».

 

Mais ici, « Tous en cène », qui pourrait s’appeler « Tous ob-cènes » fait vraiment un bond sur l’échelle de Richter de la connerie, et sera en parfaite harmonie avec l’irrésistible « Golgotha pic-nic » qui s’annonce pour la rentrée. Car des piques, il n’en manque pas, plutôt odieuses, et de la nique, elle est omniprésente dans le torchon. On peut admettre des opinions opposées au christianisme, et, même, comprendre la logique d’un style anticlérical. Mais ici, on est au registre caniveau, ce n’est même plus de la dérision, c’est de la vomissure. Ces messieurs s’attaquent au religieux, mais pas n’importe lequel, car il y a certains sujets d’actualité auxquels il vaut mieux ne pas aller se frotter, n’est-ce pas !

 

Quel immense courage, donc, de s’en prendre sous cette forme si gaie à Jésus et d’en faire un meneur désaxé, fils de vierge et fils de pute, dont « on laisse publier des versions plus contradictoires les unes que les autres de sa vie », prétendent-ils en ignares qu’ils sont des recherches exégétiques sur la question. On peut même être stupéfait de l’extrême pauvreté des arguments maquillés en drôleries que Lefort et Lindon articulent dans leur plaidoyer calamiteux. Ce sont pour le coup des souverains poncifs qui font office de gags tels que « Jean Baptiste déboule avec ses treize putes topless ». Puis grosse attaque en règle contre le genre littéraire des miracles tourné en ridicule, l’eau changée en vin, pains multipliés, etc. L’eucharistie n’est que délire d’hallucinés au LSD. C’est à se demander quel est le QI biblique de Lindon, pourtant bien placé pour avoir quelques minuscules réminiscences d’une tradition symbolique qui ne devrait pas lui être totalement inconnue.

 

Quant à Lefort, le sexe est sa cible de choix dans ce misérable topo sur Jésus, les apôtres et les adeptes actuels du rabbi. Son appel « Laissez venir à moi les petits enfants », évoque, bien sûr, les prêtres pédophiles. Mais la finalité de cette œuvre d’art se révèle très clairement lorsqu’on lit : « au mépris de toutes les valeurs judéo-chrétiennes qui forment le socle de notre magnifique civilisation que le monde aurait tendance à de moins en moins nous envier ». Ils nous qualifient, en effet, de « loosers », mais nous pouvons être fiers d’être des « loosers » quand nous voyons des « winners » du style Lefort et Lindon. La branchitude et la bien-pensance ont encore frappé ; et, sous prétexte de faire rire, on nous déverse des immondices nauséabondes. Savez-vous faire le tri des ordures ? En tout cas, lorsque la haine, le mépris, la détestation christianophobes s’exhibent, c’est très tendance. ‘Libération’ jubile, le buzz est assuré.

 

Abbé Alain René Arbez

 

 

 

 

C'est sans danger d'uriner dans une bouche qui ne mord pas

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz