FLASH
[30/03/2017] France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 5 août 2011

Je suppose que tout ceci n'a rien à voir avec la pré-campagne présidentielle. Le fait est que le vilain petit canaillou Bernard Scemama, haut fonctionnaire intervenu en 2007 dans l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie dit avoir agi sur les ordres impératifs du cabinet de Christine Lagarde, alors ministre de l'Économie. Cette déclaration de Bernard Scemama, publiée aujourd’hui vendredi dans un quotidien, intervient au lendemain de l'ouverture, hier jeudi, d'une enquête pénale de la Cour de justice de la République, enquête sur Christine Lagarde, aujourd’hui patronne du FMI.

 

Bernard Scemama déclare : « J'ai été reçu dès ma nomination par Stéphane Richard, le directeur du cabinet de la ministre des Finances, Christine Lagarde. Il m'a tout de suite parlé du dossier Tapie et m'a donné une consigne claire : il fallait aller à l'arbitrage. C'est la décision du gouvernement, m'a-t-il dit ».

La ministre Lagarde ne lui a pas parlé directement, mais lui a envoyé des courriers sur le sujet. Bernard Scemama traitait avec son directeur de cabinet, Stéphane Richard. Bernard Scemama précise : « Quand le directeur de cabinet parle, c'est la ministre qui parle ». Bernard Scemama a été surpris que 45 millions d’euros sur les 400 millions d'euros accordés à Bernard Tapie l’aient été au titre de « préjudice moral ».

Bernard Scemama explique : « Ma réaction immédiate avait été très négative. J'avais trouvé l'octroi de cette somme supplémentaire complètement disproportionné, et je l'avais dit en réunion de conseil. C'était choquant ». Bernard Scemama ignorait qu'un des trois arbitres choisis, le magistrat Pierre Estoup, avait des liens avec Bernard Tapie.

Bernard Scemama dit encore : « Tous les actes aujourd'hui contestés ont été pris avec l'approbation ou à la demande de la ministre ». Certains voient, dans l'arbitrage, une faveur accordée par Sarkozy, faveur liée au soutien reçu par Sarkozy de la part de l'ex-escroc et ex-détenu Bernard Tapie (aujourd'hui artiste intérimaire millionnaire) à la présidentielle de 2007.

Le parquet général de la Cour de cassation estime que le dossier n'est pas soldé et que la question de la légalité de l'arbitrage n'est pas tranchée sur le fond. Si les instructions établissaient qu'il s'agissait d'une fraude, la question pourrait être rouverte. Quoi qu’il en soit, le fait est qu’hier une enquête pénale de la Cour de justice de la République, enquête sur Christine Lagarde, a été ouverte. Encore une affaire à suivre.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

©  Michel Garroté 2011 http://dreuz.info/

http://www.lepoint.fr/politique/affaire-tapie-un-haut-fonctionnaire-met-en-cause-lagarde-05-08-2011-1359754_20.php

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/08/05/j-ai-recu-une-consigne-claire-du-cabinet-de-mme-lagarde-aller-a-l-arbitrage_1556393_3224.html#ens_id=1553068

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz