FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 5 août 2011

Je suppose que tout ceci n'a rien à voir avec la pré-campagne présidentielle. Le fait est que le vilain petit canaillou Bernard Scemama, haut fonctionnaire intervenu en 2007 dans l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie dit avoir agi sur les ordres impératifs du cabinet de Christine Lagarde, alors ministre de l'Économie. Cette déclaration de Bernard Scemama, publiée aujourd’hui vendredi dans un quotidien, intervient au lendemain de l'ouverture, hier jeudi, d'une enquête pénale de la Cour de justice de la République, enquête sur Christine Lagarde, aujourd’hui patronne du FMI.

 

Bernard Scemama déclare : « J'ai été reçu dès ma nomination par Stéphane Richard, le directeur du cabinet de la ministre des Finances, Christine Lagarde. Il m'a tout de suite parlé du dossier Tapie et m'a donné une consigne claire : il fallait aller à l'arbitrage. C'est la décision du gouvernement, m'a-t-il dit ».

La ministre Lagarde ne lui a pas parlé directement, mais lui a envoyé des courriers sur le sujet. Bernard Scemama traitait avec son directeur de cabinet, Stéphane Richard. Bernard Scemama précise : « Quand le directeur de cabinet parle, c'est la ministre qui parle ». Bernard Scemama a été surpris que 45 millions d’euros sur les 400 millions d'euros accordés à Bernard Tapie l’aient été au titre de « préjudice moral ».

Bernard Scemama explique : « Ma réaction immédiate avait été très négative. J'avais trouvé l'octroi de cette somme supplémentaire complètement disproportionné, et je l'avais dit en réunion de conseil. C'était choquant ». Bernard Scemama ignorait qu'un des trois arbitres choisis, le magistrat Pierre Estoup, avait des liens avec Bernard Tapie.

Bernard Scemama dit encore : « Tous les actes aujourd'hui contestés ont été pris avec l'approbation ou à la demande de la ministre ». Certains voient, dans l'arbitrage, une faveur accordée par Sarkozy, faveur liée au soutien reçu par Sarkozy de la part de l'ex-escroc et ex-détenu Bernard Tapie (aujourd'hui artiste intérimaire millionnaire) à la présidentielle de 2007.

Le parquet général de la Cour de cassation estime que le dossier n'est pas soldé et que la question de la légalité de l'arbitrage n'est pas tranchée sur le fond. Si les instructions établissaient qu'il s'agissait d'une fraude, la question pourrait être rouverte. Quoi qu’il en soit, le fait est qu’hier une enquête pénale de la Cour de justice de la République, enquête sur Christine Lagarde, a été ouverte. Encore une affaire à suivre.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

©  Michel Garroté 2011 http://dreuz.info/

http://www.lepoint.fr/politique/affaire-tapie-un-haut-fonctionnaire-met-en-cause-lagarde-05-08-2011-1359754_20.php

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/08/05/j-ai-recu-une-consigne-claire-du-cabinet-de-mme-lagarde-aller-a-l-arbitrage_1556393_3224.html#ens_id=1553068

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz