FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 13 août 2011

 

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu est opposé à toute réduction du budget de la Défense pour financer des mesures sociales en réponse au mouvement de contestation, rapporte jeudi 11 août 2011, le quotidien Yédiot Aharonot.
 
Le chef du gouvernement estime que les demandes de réduction du budget de la Défense ne tiennent pas compte des menaces pesant sur la sécurité du pays, écrit le journal. Mais il est également hostile à la demande d'augmentation du budget de la Défense présentée par Tsahal, malgré l'excellente santé économique du pays, qui a fait des choix très astucieux pour traverser la crise mondiale de 2008, et n'a pas subi de récession. Ce refus d'augmentation du budget de l'armée est une mesure de prudence en raison de la crise économique mondiale actuelle, ajoute le quotidien.
 
Le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a évoqué, le 9 aout, la contestation sociale qui agite actuellement Israël. "Ce mouvement de protestation sociale est important et mené de manière responsable. Mais nous sommes encerclés par une mer très agitée au niveau sécuritaire, il nous faut donc agir avec intelligence. Israël n'est pas la Suisse", a déclaré Ehoud Barak.
 
Pour Ehud Barak il n’est pas envisageable de couper dans les budgets de défense pour alléger la contestation sociale. Nous avons besoin de sécurité parce que nous traversons une zone de tempête.
 
Le budget annuel israélien de la défense est de l'ordre de 13 milliards de dollars, dont 2,7 milliards de dollars d'assistance militaire américaine, soit un peu moins de 7 % du PIB. Avant l'affaire des navires de guerre iraniens repérés se dirigeant vers la Syrie, le ministère de la défense avait réclamé une rallonge de 200 millions de dollars. Elle a été validée par la commission de la défense et des affaires étrangères du parlement.
 
L’incertitude qui règne dans la région impose à l’Etat Juif de relever les défis sécuritaires comme celle du Hamas et de l’Iran, sans oublier la nécessité la menace du Hezbollah au nord. Le public israélien est un public éduqué, qui connaît l'histoire d'Israël, les problèmes liés à l'actualité, et les tensions régionales. Personne, en Israël, sauf les extrémistes de gauche, toujours assoiffés à l'idée de détruire une démocratie, ne veut voir Israel dans la même situation qu'avant 1973. Heureusement, ils sont devenus quantité négligeable depuis que l'agression du Hezbollah en 2006 et celle du Hamas depuis 2005.
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz