FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 août 2011

 

Exit le Français DSKEntrée en scène de la Française Christine Lagarde. Y aura-t-il un exit Christine Lagarde ? Et si oui, quelle sera la nationalité du (de la) prochain (prochaine) directeur (directrice) du FMI ?

L’agence de presse Reuters informe que l'enquête sur Christine Lagarde pour complicité de détournement de fonds publics et de faux visant un arbitrage en faveur de l'homme d'affaires Bernard Tapie en 2008 est officiellement ouverte aujourd’hui mardi 16 août 2011. Le parquet général de la Cour de cassation annonce avoir signé le réquisitoire introductif, formalité indispensable pour le lancement concret de cette procédure à l'encontre de l'ex-ministre de l'Economie devenue en juillet directrice générale du Fonds monétaire international.

Christine Lagarde sera donc entendue, voire mise en examen, dans un délai qui n'est pas connu. Elle nie toute malversation et exclut de démissionner. Elle est mise en cause pour avoir en 2007, contre l'avis de ses services, choisi de solder par un arbitrage privé un litige judiciaire concernant la revente en 1993 d'Adidas, contrôlé par Bernard Tapie, par le Crédit lyonnais, alors banque publique. Cette décision a été prise alors même que l'Etat, en charge du passif du Lyonnais via des entités publiques, avait gagné en 2006 devant la Cour de cassation, plus haute juridiction française, et se dirigeait donc vers une victoire définitive. Au lieu de cela, les arbitres – dont un au moins semble avoir été lié à Bernard Tapie – lui ont accordé, en 2008, 285 millions d'euros. Christine Lagarde, malgré l'avis de ses services, n'a pas contesté ce résultat. Une modification qui a permis d'accorder 45 millions d'euros au seul titre du préjudice moral est aussi visée. Un fait que la commission instruira sous le chef de complicité de faux.

De plus, une autre enquête pour abus de pouvoirs sociaux est conduite actuellement par le parquet du tribunal de Paris à l'encontre des hauts fonctionnaires impliqués dans l'arbitrage. L'un d'entre eux, Bernard Scemama, a mis en cause Stéphane Richard, directeur de cabinet de Christine Lagarde au moment des faits et actuel PDG de France Télécom. Ce proche de Nicolas Sarkozy aurait été la cheville ouvrière de l'arbitrage, à en croire Bernard Scemama. Stéphane Richard a répliqué en justifiant l'arbitrage et en assurant que Nicolas Sarkozy n'était pas intervenu. L'on estime ça et là que Bernard Tapie, ex-ministre de la Ville de François Mitterrand, a en fait été récompensé de son soutien à l'actuel chef de l'Etat lors de sa campagne victorieuse de 2007.

Le PDG de France Télécom ne peut être mis en cause devant la CJR, réservée aux ministres, mais peut y être auditionné comme témoin et être poursuivi dans l'enquête de droit commun. Un régime d'immunité très élargi ayant été établi pour les actes présidentiels, il est par contre juridiquement très douteux que Nicolas Sarkozy puisse un jour être mis en cause, même s'il quitte l'Elysée en 2012. A l'issue de l'instruction de la CJR, Christine Lagarde pourrait être traduite devant sa formation de jugement, composée de douze parlementaires et trois juges. Elle encourrait jusqu'à dix ans de prison et 150’000 euros d'amende. Bernard Tapie a conservé plus de 200 millions d'euros après solde de son passif fiscal et social.

Michel Garroté http://dreuz.info/

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/l-enquete-sur-lagarde-officiellement-lancee-pour-l-affaire-tapie-16-08-2011-1363208_240.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz