FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 août 2011

 

On apprend en lisant Le Figaro que la Banque Centrale Européenne a racheté – il y a quelques jours – 22 milliards d'euros d'obligations publiques de la Zone Euro. Le montant total s'élève ainsi à 96 milliards d'euros, contre 74 milliards d'euros précédemment. Ce qui fait croître les risques sur la France et l'Allemagne.

Or, l’on apprend par ailleurs, concrètement dans une enquête récente publiée par l’agence de presse Bloomberg – effectuée sur 2’700 personnes au Royaume-Uni, 1’061 en Allemagne, 1’007 au Danemark et 1'014 en France – que 59% des Allemands sont opposés au renflouement des dettes des Etats-membres la Zone Euro en difficulté par la Banque Centrale Européenne. En France, 47% s'opposent à cette aide. Au Royaume-Uni, 65% s’y opposent.

De plus, le même sondage révèle que 58% des Allemands (et 45% des Français) sont pour une sortie de la Grèce de la Zone Euro. Curieusement, 53% des Français soutiennent néanmoins la Zone Euro. Pour l’instant ?

En Allemagne, 48% veulent rester dans la zone euro, 44% ne le veulent pas et 8% ne savent pas. Au Royaume-Uni, 85% sont opposés à l’adhésion de leur pays – qui utilise encore la livre sterling – à la Zone l'Euro et au Danemark – qui utilise encore la couronne danoise – 61% s'opposent à l’adhésion de leur pays à la Zone l'Euro.

En clair, 59% des Allemands et 65% des Britanniques sont opposés au renflouement, par la Banque Centrale Européenne, de la Grèce et autres pays de la Zone Euro en difficulté. 58% des Allemands sont pour une sortie de la Grèce de la Zone Euro.

Seuls 48% des Allemands veulent rester dans la Zone Euro. 85% des Britanniques et 61% des Danois, dont les pays ne sont pas membre de la Zone Euro, ne veulent pas y adhérer. Tout ceci n’a pas empêché la Banque Centrale Européenne de racheter, il y a peu, 22 milliards d'euros d'obligations publiques.

La question qui finira bien par surgir, un jour, sera de savoir si les Chefs d’Etats européens et la Banque Centrale Européenne pourront continuer – légitimement – à prendre des décisions, concernant la Zone Euro, sans prendre en compte, leurs opinions publiques.

C’est l’euro pour le meilleur et pour le rire.

Michel Garroté http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz