FLASH
L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 août 2011

 

Un million et demi de pèlerins  venus du monde entier  participent, en ce moment, à Madrid, aux Journées Mondiales de la Jeunesse, dites JMJ. Au-delà de l’aspect visible et festif, les JMJ doivent surtout aider les croyants à se tourner vers l’essentiel. Et l’essentiel, pour les croyants, c’est la vie intérieure, l’oraison, et, surtout, la méditation.

Or, précisément, aux actuelles JMJ, à Madrid, Benoît XVI définit comme suit la méditation (extraits adaptés) : Qu'est-ce que la méditation ? Cela veut dire « faire mémoire » de ce que Dieu a fait et ne pas oublier tous ses bienfaits (cf. Ps 103, 2b). Souvent, nous ne voyons que les choses négatives ; nous devons garder dans notre mémoire, aussi les bonnes choses, les dons que Dieu nous a faits, être attentifs aux signes positifs venant de Dieu et en faire mémoire.

Là, nous parlons d'un type de prière qui dans la tradition chrétienne est appelée « oraison mentale ». Nous connaissons habituellement la prière (l'oraison) avec des mots, naturellement, l'esprit et le cœur doivent être présents dans cette prière. Mais ici, nous parlons d'une méditation qui n'est pas avec des mots, une méditation qui est un contact de notre esprit avec le cœur de Dieu.

De nos jours, nous sommes absorbés par de nombreuses activités et engagements, préoccupations et problèmes ; souvent nous avons tendance à remplir tous les espaces de la journée, sans un moment pour nous arrêter à réfléchir et à nourrir la vie spirituelle, le contact avec Dieu. Il est nécessaire de trouver dans nos journées, avec toutes les activités, des moments pour nous recueillir en silence et méditer sur ce que le Seigneur veut nous enseigner, sur comment il est présent et agit dans le monde et dans nos vies, d'être capables de nous arrêter un instant et de méditer.

Saint Augustin compare la méditation sur les mystères de Dieu à l'assimilation des aliments et utilise un verbe que l'on rencontre dans la tradition chrétienne : « ruminer » ; autrement dit, les mystères de Dieu doivent continuellement résonner en nous pour qu'ils nous deviennent familiers, guident nos vies, nous nourrissent, comme il advient avec les aliments dont nous avons besoin pour nous soutenir.

Et saint Bonaventure, se référant aux paroles de l'Écriture Sainte dit « qu'il faut toujours les ruminer pour pouvoir les fixer avec une ardente application de l'âme ». Méditer veut donc dire créer en nous un état de recueillement, de silence intérieur, pour réfléchir, assimiler les mystères de notre foi et ce que Dieu opère en nous ; et pas seulement les choses qui vont et viennent.

Nous pouvons faire cette « rumination » de diverses manières, en prenant, par exemple, un court passage de l'Écriture ou bien une page d'un auteur de spiritualité qui nous rapproche de Dieu et qui nous rend plus présentes les réalités de Dieu.

Lire et réfléchir sur ce que nous avons lu, en nous concentrant dessus, en essayant de le comprendre, de comprendre ce que Dieu dit, ce qu'Il dit aujourd'hui, ouvrir nos cœurs à ce que le Seigneur veut nous dire et nous apprendre. Nous pouvons aussi nous attarder sur une expérience spirituelle intense, sur des mots qui sont restés imprimés en nous. Il y a donc beaucoup de façons de méditer, de prendre ainsi contact avec Dieu et de se rapprocher de Dieu.

La constance à donner du temps à Dieu est un élément fondamental pour la croissance spirituelle. C'est le Seigneur Lui-même qui va nous donner le goût de ses mystères, de ses paroles, de sa présence et de son action, qui va nous donner d'entendre comme c’est beau quand Il nous parle. Il nous fera comprendre plus profondément ce qu'Il veut de nous. En fin de compte, c'est cela le but de la méditation : nous confier de plus en plus dans les mains de Dieu, avec foi et amour, certains que c'est seulement en faisant sa volonté que nous serons à la fin vraiment heureux, conclut Benoît XVI aux JMJ de Madrid, sur le thème de la méditation.

Dans l’anthropologie judéo-chrétienne en général et dans la foi chrétienne en particulier, les Psaumes du Roi Juif David demeurent la racine, comme nous le rappellent les écrits de saint Bernard de Clairvaux. Du reste, les moines et les moniales catholiques prient ces Psaumes, chaque jour, plusieurs fois par jour.

Pour les non croyants, les athées, les agnostiques, les Psaumes devraient, au moins, constituer une base philosophique et anthropologique, au même titre que les écrits d’Aristote, de John Locke ou de Thomas d’Aquin.

L’absence de foi en Dieu (absence que je respecte pleinement d’ailleurs) ne dispense pas d’intégrer  à la connaissance et à la culture  les écrits relevant de l’anthropologie judéo-chrétienne. Et la laïcité n’implique nullement que l’on ampute la connaissance et la culture de sa dimension judéo-chrétienne. C’est une question de simple bon sens, d’honnêteté intellectuelle et de survie.

Michel Garroté http://dreuz.info/

Post scriptum : je n’ai rien écrit sur les imbécilités que certains médias racontent au sujet de ces JMJ ; les JMJ ne sont pas une charge financière pour les contribuables espagnols, contrairement à ce qui se raconte, et, en matière de charges financières pour les contribuables, il y aurait bien d’autres choses à contester ; les manifestants anti-JMJ ne sont qu’en nombre insignifiant et ils n’utilisent que des arguments minables, contrairement à ce que racontent certains journalistes ; je n’ai rien de plus à écrire sur ces contestations des JMJ, contestations à la fois ridicules, minimes, et, néanmoins, surmédiatisées…

Nota bene : le porte-parole du gouvernement espagnol, José Blancos, a répété que les JMJ ne coûteraient rien à l'état espagnol (il faut donc que les medias français en finissent avec ce mensonge). Les frais, a-t-il dit, incomberont aux pélerins, à quelques sponsors privés, et à l'Eglise, quant aux frais de sécurité, ce sont ceux qui concernent n'importe quelle manifestation publique impliquant une grande foule.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz