FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 août 2011

 

Les terroristes du Hezbollah "félicitent" le peuple libyen…

Je lis, ça et là, sur le wire et sur le net, que divers criminels se réjouissent de la chute présumée de Kadhafi, tandis que des chrétiens, au contraire, s’inquiètent de l’avenir de la Libye.

Ainsi, le Hezbollah félicite le peuple libyen pour son « immense victoire » après la prise de contrôle de la majeure partie de Tripoli par les rebelles. « Le Hezbollah félicite le peuple libyen et ses révolutionnaires pour cette victoire immense contre le tyran après une longue lutte et des sacrifices immenses », affirme le mouvement terroriste dans un communiqué.

« Nous espérons que cette victoire soit définitive le plus tôt possible et que soit édifié un Etat juste qui réalise les aspirations et les espoirs de ce peuple qui a souffert pendant longtemps », ajoute-t-il. Le Hezbollah, soutenu par la Syrie et l'Iran, a exprimé son soutien à toutes les révoltes arabes depuis le début de l'année, sauf celle qui secoue depuis la mi-mars son allié du Croissant chiite, le régime du président syrien Bachar al-Assad, qui lui transmet les armes en provenance d’Iran.

De même, la théocratie intégriste iranienne félicite le peuple musulman libyen après l'entrée des rebelles à Tripoli, fief de Kadhafi et souligne la nécessité de respecter les aspirations des peuples. "La République islamique félicite le peuple musulman libyen à la suite des développements dans le pays", indique un communiqué du ministère iranien des Affaires étrangères.

"Le soulèvement populaire en Libye a montré une fois de plus que la satisfaction des demandes légitimes des peuples et le respect de leurs aspirations sont des nécessités incontournables", ajoute le ministère. Il affirme que l'Iran "a soutenu le mouvement populaire depuis le début". L'Iran se dit prêt "à partager son expérience avec la nation frère libyenne pour l'aider à instaurer la liberté et la justice à la lumière de la religion".

Mais selon Monseigneur Martinelli, évêque et vicaire apostolique de Tripoli, la Libye de Kadhafi était le pays arabe dans lequel les chrétiens jouissaient des plus larges libertés, sauf celle de convertir les musulmans au christianisme. Après avoir commencé par réprimer les chrétiens, Kadhafi avait effectué une spectaculaire marche arrière. En 1986 il avait écrit à Jean-Paul II pour lui demander de lui envoyer des religieuses et des infirmières pour ses hôpitaux. Il y a aujourd’hui en Libye quelque 80’000 religieuses et plus de 10’000 infirmières catholiques, en grande partie philippines.

Selon l’évêque Martinelli "ces femmes catholiques, compétentes, gentilles, qui traitent les malades de manière humaine, sont en train de faire changer l’opinion du peuple libyen à propos du christianisme". C’est pour cette raison que l’évêque de Tripoli et les autorités vaticanes estiment qu’une sortie de scène de Kadhafi ouvrirait la route à un avenir plein d’embûches pour les catholiques présents en Libye. Selon eux, le groupement confus des opposants ne laisse rien présager de bon.

Michel Garroté http://drzz.info/

Que pensent nos "experts" du soutient du Hezbollah aux insurgés libyens ?

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz