FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 août 2011

Les nombreux mensonges de Nafissatou n’ont pas aidé. En fait, on ne peut même pas savoir si oui ou non DSK l’a violée tellement elle ment. Pourtant, une menteuse aussi peut être victime d'un viol.

S’il y avait eu complot, choisir une moche (désolé d’appeler chat un chat) n’était pas bien futé, mais une moche qui ment, c'est du travail d'amateur. 
 
Dans la salle d’audience, mardi 23 août dernier à New York, une confidence de Michel Taubmann, biographe de DSK, assis au premier rang dans le box du jury, à son voisin Pierre de Gasquet, correspondant des Echos à New York «  : « DSK a commis un acte irréfléchi ». Un acte irréfléchi ? Lequel exactement ?
 
A bien y regarder, ni la version de DSK, ni celle de Nafissatou n’est crédible ! 
 
Oubliez un instant que Strauss Kahn est un libidineux. Oubliez que Nafissatou est une comédienne et une menteuse. 
 
Vous croyez, vous, qu'un homme puisse demander à une femme de chambre d’hôtel de lui faire une gâterie, gratuitement, et que celle-ci accepte, le tout en six minutes ? C’est la version de DSK. 
 
Vous croyez, vous, que DSK, un vieux petit gros qui n'a pas l'air de beaucoup se servir de ses muscles, a pu violer une grande et grosse noire imposante de la moitié de son âge et qui fait un travail physique quotidien, lui sauter dessus en six minutes chrono, sans qu’elle bouge, sans qu’elle se débatte, sans qu’elle le griffe ou le giflle ou le pousse ou lui mette un coup de genoux dans les couilles, ou pire, sans qu’elle le morde ? (Et ensuite, tout calme, qu'il serait parti déjeuner avec sa fille Camille) ? C’est la version de Nafissatou.
 
L’acte sexuel, qui n’est contesté ni par l’un ni par l’autre, a duré six minutes.
 
Ma conviction aujourd'hui est qu’il n’a été ni consenti – ni forcé, et que les deux mentent. 
 
Le procureur Vance n'arrive t-il pas à la même conclusion que moi, dans son mémoire en relaxe ? : « The evidence remains consistent with a non-consensual encounter » : « les preuves d’un rapport sexuel non consenti restent bien présentes ». Il n'y a pas de preuve de violence, il n'y a pas de preuve de consentement. Tout le monde ment.
 
Alors ?
 
Ce n'est pas parce qu'il était accusé qu'il était coupable, mais ce n'est pas parce qu’il est relaxé qu'il est innocent. 
 
Et le fait que 29% des français (chiffre avancé au 20H de TF1, le 23 août 2011) l’imaginent encore président me laisse dubitatif quand à leur niveau de moralité. Comme 70.000 femmes se font violer chaque année, le compte n’y est pas… 
 
Et puisque la suite de l’hôtel ne livrera pas son secret, contentons-nous de récapituler ce que nous avons appris.
 
1- DSK ne vit pas comme un socialiste mais comme un « riche capitaliste ». Je n’ai rien contre les riches capitalistes, au contraire. J’ai plus du mal avec les « riches capitalistes » qui dénoncent les privilèges et donnent des leçons de morale à gauche toutes. 
 
2- Le fait que DSK soit, politiquement, soutenu par le PS, en dit long sur l’esprit qui règne rue de Solférino (d’ailleurs la rue de Solférino et le magnifique hôtel particulier de ces messieurs ne symbolisent pas exactement les classes laborieuses, mais on n’est plus à une contradiction près, chez les socialos) 
 
3- DSK, ancien prof, ancien maire, possède, personnellement, sans parler de sa femme, une fortune qui ne correspond en rien à ses salaires.
 
4- son train de vie ne correspond en rien à la poursuite de l’idéal socialiste – à moins que l’idéal socialiste consiste à vivre dans un appartement à 50.000 dollars par mois, et à s’enrichir quand les français rament pour joindre les deux bouts. 
 
5- DSK n’a visiblement pas partagé la fortune familiale avec les pauvres et les démunis, donc le socialisme consiste à ne partager que l’argent des autres, et "les autres" vont encore voter pour eux…
 
6- à la sortie du tribunal de New York, mardi 23 août, DSK a déclaré : « j’ai vécu un cauchemar, je suis impatient de rentrer chez moi ». Doit-on comprendre que « chez moi », c’est à dire en France, ce cauchemar ne serait pas arrivé ? Et que donc la justice française est douce vis à vis des grands de ce monde, contrairement à celle des Etats Unis ? C’est ce que les commentateurs américains pensent, en tous cas. Je me demande, si la France lui manque tant, pourquoi il avait choisi de vivre aux Etats Unis ? Il se serait rendu compte, un peu tard, qu’y vivre est trop cruel pour les débauchés ?
 
7- toujours le 23 août, avant d’entrer au tribunal, et pour la première fois, DSK ne tenait pas la main d’Anne Sinclair. La relaxe étant à portée de main (si j'ose dire), l’image du couple uni dans les moments de grande difficulté n’est plus utile à la défense ?
 
8- les adorateurs des théories du complot juif avaient pris une claque, lors de l’arrestation de DSK. Selon eux, les juifs tiennent les ficelles du monde, et particulièrement celles de la finance. Or DSK est juif, et il était effectivement à la tête d’une puissante institution financière. Dès lors, son arrestation et sa déchéance ne cadraient pas. Et ceux qui, très nombreux, étaient convaincus d'un autre complot, fomenté par Sarkozy cette fois, ont également pris une grande claque, puisque DSK a été relaxé et qu’il va revenir en héros, victorieux et ovationné (on se demande de quoi). 
 
9- j’ai appris, comme tous, que si le PS ne peut plus accepter sa candidature pour les primaires, close depuis le 13 juillet, et qu’il n’est donc pas présidentiable sous les couleurs socialistes, un large consensus s’est déjà dessiné pour lui réserver un rôle dans un gouvernement de gauche. Si la gauche passe, il va y avoir des démissions de fonctionnaires féminines aux finances.
 
Les affiliés journalistes du PS ne vont pas tarder à réécrire l’histoire glauque de New York et la relativiser. Je vous avais déjà annoncé qu’un cabinet d’image internet avait travaillé d’arrache-pied pour faire disparaitre de Google Images les photos de l’affaire. Tapez Strauss-Kahn, ce que tapent la majorité des gens, c’est impressionnant. 
 
Et si, par hasard, les frasques sexuelles et border line d’un homme politique de droite tombaient dans une dépêche AFP, elles signeraient la réhabilitation immédiate de DSK. 
 
Des idées pour un Usual Suspect ?
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz