FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 août 2011

 

Hier vendredi, un convoi de six Mercedes blindées transportant des dirigeants libyens, peut-être même Mouammar Kadhafi, est entré en Algérie. Six Mercedes blindées sont entrées hier vendredi dans Ghadamès, une localité à la frontière avec l'Algérie. Les voitures ont été escortées jusqu'à leur entrée en Algérie par les brigades katiba de Kadhafi. Les insurgés du Conseil national de transition (CNT) n'ont pas pu les intercepter par manque de munitions et d'équipements.

A ce jour, Mouammar Kadhafi reste introuvable. L'Algérie déclare, une fois encore, qu’elle observe une stricte neutralité et qu’elle refuse de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Libye. L’Algérie ne reconnaît pas le Conseil national de transition (CNT) qui, pour l’instant reste l’organisme représentatif des insurgés libyens. L’Algérie n'a jamais exigé le départ de Mouammar Kadhafi. Ne pas exiger son départ, ne signifie pas non plus refuser de l’accueillir.

Copyright 2011 Michel Garroté http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz