FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 septembre 2011

Or donc, Sarkozy, dans le contexte de la tragi-comique Conférence Internationale pour la Libye, de hier, à l’Elysée, Conférence qu’il avait organisé, pour conforter, son titre virtuel d’Ubu-roi de la planète, Sarkozy donc, a allégué plusieurs inepties.

Sarkozy a notamment allégué que le refus d’Israël (face à la création d’un Etat palestinien par l’AG de l’ONU ce mois de septembre) serait un acte de pure folie.

Et Sarkozy a allégué que les négociations de paix menées sous la conduite des USA ont été un échec ; et que cela a été une erreur, de la part des USA, de ne pas mettre l’Europe (autrement dit La France et donc Sarkozy soi-même) au centre de ces négociations.

Sarkozy voudrait, en outre, que tous les pays de l’Union Européenne, adoptent, une position commune, sur la création d’un Etat palestinien.

Ce qui, en langage décodé, signifie que tous les pays de l’Union Européenne, devraient – parce que Sarkozy le veut – voter la création d’un Etat palestinien, à l’Assemblée Générale de l’ONU, ce mois-ci.

Alors que ce même Sarkozy vient de faire déporter, d’un endroit à un autre, par train SNCF (remake…?), une poignée de Roms (y compris des enfants roms pris de panique lors de la rafle) du fait que ces Roms étaient installés, tenez-vous bien, dans le Califat de Seine-St-Denis, où ces Roms empêchaient, sans doute, les musulmans (majoritaires) de vivre en paix (islamique).

Si la géopolitique – interne à la France – de Sarkozy, est, à ce point abjecte et démagogique, l’on peut, légitimement, se demander, s’il est compétent, en matière de géopolitique nord-africaine, ainsi que proche et moyen orientale.

Du reste, il y a, chez notre Ubu-roi préféré, deux précédents, regrettables et fâcheux. Primo, à cause de l’impulsif Sarkozy, la crise en Géorgie n’a pas été résolue, puisqu’au final, la Poutinie, a, de facto, annexé deux régions appartenant à cette même Géorgie. En attendant d’annexer, peut-être, un jour, le Belarus (Biélorussie) et une partie (« russophone » comme ils  disent…) de l’Ukraine.

Secundo, la crise en Côte d’ivoire n’a pas non plus été résolue, puisqu’au final, ce pays chrétien – ou ce qu’il en reste – est devenu le terrain de chasse d’un musulman aux mœurs claniques et tribales. Demandez aux pasteurs et aux prêtres ivoiriens ce qu’ils en pensent. Leur témoignage est édifiant.

D’autant que (j’allais presque oublier) Sarkozy (toujours très « déterminé » contre Israël), reste, en revanche, beaucoup plus timoré, à l’égard de l’abominable dictature syrienne. Sarkozy se contente de raconter, que le dictateur syrien Bachar El-Assad, a causé à son pays un tort irréparable ; que la France, ses partenaires, feraient, paraît-il, tout ce qui est dans leurs possibilités, pour que, soi-disant, la « crise » (le massacre) prenne fin.

Et sur l’effroyable théocratie intégriste iranienne (un « point de détail » de l’histoire depuis 1979…), Sarkozy, se contente de raconter, que la course de l’Iran vers l’arme nucléaire, risquait, de pousser, certains pays (?) à lancer une guerre préventive, et que ce scénario mènerait, à une crise, qu’il faudrait, toujours selon Sarkozy, éviter à tout prix.

En clair, ce n’est pas la France qui mènera – ou participera à – des frappes préventives, contre le nucléaire offensif iranien ; car, selon Sarkozy, cela mènerait à une crise…

En revanche, si l’Iran vitrifie Israël, cela ne mènera pas à une crise, toujours selon la dialectique de Sarkozy (même s’il ne dit pas cela de façon aussi explicite).

Concrètement, tout cela signifie que, selon Sarkozy, la création d’un Etat palestinien, soumis au Fatah, en Judée et en Samarie, serait une bonne chose. Que, selon Sarkozy, il faut aboyer, mais ne surtout pas mordre, en ce qui  concerne la Syrie. Et que, selon Sarkozy, il faut évoquer – de façon purement théorique – le danger létal du nucléaire iranien, mais ne surtout rien faire, afin « d’éviter une crise ».

Autrement dit, en résumé, si dans les mois qui viennent, le Fatah, la Syrie et l’Iran menaçaient – directement et intégralement – l’existence même d’Israël, ce ne serait pas grave, le seul objectif étant « d’éviter une crise ».

A propos de Proche et de Moyen Orient, ainsi que de « printemps arabe », je note, avec amusement, que depuis peu, dans certains débats télévisés, les « analystes », la bouche de travers et l’air enfariné, concèdent, du bout des lèvres, avec moult contorsions faciales, qu’au moins 30% des acteurs du « printemps » précité, sont des islamistes.

Et que, de ce fait, au minimum 30% des futurs élus en Tunisie, en Egypte et en Libye seront des islamistes…

Pour ne pas être accusés « d’islamophobie », ces mêmes analystes, s’empressent d’ajouter, avec des airs de chiens battus qui récitent une litanie sous la contrainte, que ces 30% minimum d’élus islamistes seront neutralisés, du fait qu’ils participent, au jeu démocratique.

Je laisse, aux lectrices et aux lecteurs, le plaisir d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

Je précise, tout de même, que l’un des analystes susmentionnés, a réussi, le tour de magie, de classer les Frères Musulmans, dans la catégorie des « islamistes modérés » qui, paraît-il, « respecteront le processus démocratique ».

Je suppose qu’il est interdit d’en rire, sous peine d’être taxé « d’islamophobe ».

Copyright 2011 Michel Garroté – http://drzz.info/ – http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz