FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 septembre 2011

Le Daily Mail (1) révèle aux Européens qui souhaitent s’informer que la première dame des Etats Unis se goberge aux frais des contribuables américains – ce qui, au pays de la démocratie, se paye chèrement.
 
Les « RTT » et week end de Michelle Obama auraient coûté la modique somme de dix millions de dollars pour l’année 2010, selon des sources à la Maison Blanche.
 
Surnommée la « droguée des vacances », elle semble s’efforcer de dépenser l’argent public pour ce que la planète a de plus cher à offrir : jets privés, prestigieux hôtels cinq étoiles, massages dispendieux, et alcools hauts de gamme.
 
« Tandis que le travailleur américain moyen se saigne au travail et peut à peine s’offrir une ou deux semaines de vacances, elle profite de sa position privilégiée (pour dépenser l’argent du travailleur américain moyen). C’est dégoutant », déclarait un proche de la Maison Blanche au magazine National Enquirer. 
 
Quand les horaires de son mari ne lui conviennent pas, elle fait affréter pour elle toute seule un Boeing 747 officiel, quitte à ce qu’Obama la rejoigne quelques heures plus tard, à bord de l’Air Force One présidentiel.
 
Dans un pays où la durée moyenne des congés est de deux semaines, elle se serait offert 42 jours de vacances, en 2010, y compris un « petit break » en Espagne à 375.000 dollars, et un week end de quatre jours de ski dans une suite à 2000 dollars la nuit (payé par les contribuables).
 
La location estivale de la famille Obama, cet été, est estimée à 50.000 dollars la semaine ! Strauss Kahn, avec son appartement New Yorkais à 50.000 dollars par mois fait petits bras, dans le genre socialo pour l’argent des autres.
 
Les vacances de l’hiver dernier à Hawaii ont, elles, dépassé le million et demi de dollars.
 
Les américains reçoivent-ils, en échange, des compensations qui leur feraient un peu oublier ces folies ? 
 
Si la débandade économique, la dette stratosphérique, la perte de la note AAA, et le taux de chômage record (que les démocrates ont tenté, sans y parvenir, de mettre sur le dos des républicains) sont des compensations que les français acceptent en courbant le dos, ce n’est pas du tout le cas du peuple américain : ils sont peut être cons mais ils ne pas bêtes.
 
Le blog whitehousedossier.com révèle que si, bien entendu, le coupe présidentiel dépense aussi un peu son argent personnel, c’est une goutte d’eau comparé aux sommes qu’ils mettent sur le dos des citoyens américains – qui n’ont jamais donné leur accord pour que l’argent de leurs impôts soit utilisé ainsi. Le blog révèle également que Michelle se lâche tellement dans son shopping vestimentaires que son mari en est fou de rage.
  
Ca c’est pour Madame Obamaniac, et ce que le système français empêche les français de comprendre, c’est que les entrepreneurs américains, démocrates comme républicains, qui créent la vigueur, la richesse et l’emploi du pays, lisent les journaux comme tout le monde, et sont très hésitants à investir : l’emploi est donc bloqué, la croissance piétine, les impôts sont en baisses et l’Etat doit emprunter pour boucler ses fins de mois. 
 
Et Monsieur Obamanaic pendant ce temps là ?
 
Etrange président. Tandis que beaucoup s’obstinent à chercher en lui un musulman – non pas qu’ils n’aiment pas les musulmans, mais parce qu’ils n’aiment pas les menteurs et qu’il a déclaré, durant sa campagne, être chrétien, Obama semble jouer au chat et à la souris. 
 
On l’a vu, lors d’une conférence de presse pendant les fêtes du ramadan, sans son alliance ni sa montre. « L’alliance était en réparation » a précisé le porte parole de la Maison Blanche, sans fournir d’explication pour sa montre. Il devait l’avoir oubliée. Toujours est-il que des gens très mal intentionnés ont fait remarquer que pendant le ramadan, il est interdit de porter des bijoux. Quelqu’un fera probablement une recherche dans les vidéos d’Obama pendant le ramadan 2010 pour montrer qu’il ne s’agit que d’une coïncidence.
 
En revanche, aucune coïncidence n’est possible quant à la liste des invités – musulmans – au diner d’Iftar (fin de ramadan) organisé par Obama à la Maison Blanche (2). 
 
La Maison Blanche a publié la liste des invités, en omettant volontairement les noms des invités « gênants », c’est à dire les islamistes qui promettent de détruire le monde occidental et ceux qui maintiennent des liens glauques avec des groupes terroristes. 
 
Zuhdi Jasser, président du forum Islamique Américain pour la Démocratie, un groupe musulman pro-occidental, s’en est étonné. Il s’est également dit surpris qu’aucun des leaders des 25 organisations musulmanes pro-américaines n’aient été invitées.
 
Seuls les mauvais esprits en tireront des conclusions hâtives, et on comprend mieux maintenant pourquoi les médias français aiment tant Obama. 
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
(1) http://www.dailymail.co.uk/news/article-2029615/Michelle-Obama-accused-spending-10m-public-money-vacations.html#ixzz1W0YNOKTG
(2) http://dailycaller.com/2011/08/11/obamas-iftar-guest-list-omits-controversial-attendees/#ixzz1X5wtgVMp
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz