FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 septembre 2011

L’officier du 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP) qui a été mortellement touché lors d’un sérieux accrochage avec les insurgés afghansce 7 septembre, en Kapisa, est le lieutenant Valéry Tholy. Originaire de Dijon, Valéry Tholy est admis à l’Ecole nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent en septembre 1997. Nommé sergent à l’issue de sa formation initiale, il rejoint l’Ecole supérieure et d’application du Génie (ESAG) d’Angers en mars de l’année suivante. Après sa spécialisation, il est affecté au 31e Régiment du Génie de Castelsarrasin en qualité de chef de groupe de combat. Promu sergent-chef en 2003, il est muté au Centre national d’entraînement commando de Mont-Louis deux ans plus tard, en tant qu’instructeur des techniques commandos.

Dans le même temps, il prépare avec succès le concours d’officier d’active des écoles d’armes. Nommé aspirant en septembre 2007, il retrouve l’ESAG dans la foulée. Major de sa promotion à l’issue de sa formation initiale d’officier d’active, il est affecté au 17e RGP en 2008, avec les galons de sous-lieutenant. Ayant suivi la formation d’équipier commando parachutiste, il est promu au grade supérieur le 1er août 2009. Selon sa hiérarchie, le lieutenant Tholy était doté de « belles qualités humaines » et du « sens de l’équité ». Il était en outre un « officier solide et déterminé, particulièrement aguerri et expérimenté, possédant un sens tactique développé et commandant avec charisme et justesse ».

Au cours de ses 13 années de service, le lieutenant Tholy a été déployé en Yougoslavie, en Côte d’Ivoire, à Djibouti et en République Centrafricaine. Le lieutenant Valéry Tholy était présent en Kapisa depuis le 1er août dernier, avec le Groupement tactique interarmes (GTIA) Raptor. Il était titulaire de Croix de la valeur militaire avec étoile d’argent, de la Croix du combattant, de la médaille d’outre-mer avec agrafes « République de Côte d’Ivoire » et « République centre-africaine », de la médaille d’argent de la Défense nationale avec agrafes « Génie » et « mission d’assistance extérieure », du titre de reconnaissance de la Nation, de la médaille commémorative française avec agrafe « ex-Yougoslavie » et de la médaille OTAN « Kosovo ».

Âgé de 36 ans, marié, le lieutenant Valéry Tholy laisse trois enfants, âgés de 5, 7 et 9 ans.

Nous adressons le témoignage de notre amitié à sa famille et à ses amis.

© Michel Garroté – Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz