FLASH
[23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  |  Philippines :Le président déclare la loi martiale dans le Mindanao après des affrontements avec ISIS  |  Terrible message de la police de Manchester : « nous ne pensons pas qu’il y a encore des enfants non accompagnés dans les hôtels qui ont recueilli les victimes  |  Suite à l’attentat de Manchester, la police a fait deux raids dans des habitations de suspects terroristes  |  Roger Moore, un des héros de James Bond, du Saint et d’Ivanhoe, est mort à 89 ans  |  Le terroriste de Manchester est bouddhiste, suédois, d’extrême droite, mentalement dérangé, bref, il s’appelle Salman Abedi  |  L’Etat islamique vient de revendiquer l’attentat de Manchester  |  Netanyahu: « si l’attentat de Manchester avait lieu en Israël, la famille du terroriste recevrait un salaire à vie de Mahmoud Abbas »  |  Même si on ne l’aime pas, Le Pen a raison : [Manchester] “On ne fait pas le nécessaire pour protéger les Français »  |  Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 8 septembre 2011

Coup de marteau ou coup bas ?

Michel Garroté – Le nom « Sarkozy » a été prononcé aujourd’hui jeudi au procès de Chirac lorsqu'a été évoquée une association visée par les poursuites et que Sarkozy dirigeait entre 1991 et 1994. Sarkozy, à l'époque maire de Neuilly et proche de Jacques Chirac, était Secrétaire général de cette association, appelée « Réussir l'an 2000 », a déclaré le président du Tribunal Dominique Pauthe. L'association avait pour objectif, selon les conclusions de l'instruction, de préparer les élections législatives de 1993 et la présidentielle de 1995 et elle fonctionnait avec des chargés de mission payés par la Ville de Paris, donc par des fonds publics.

Témoin à la barre, un des anciens chargés de mission de « Réussir l'an 2000 », Hugues de La Rocque, a déclaré : « Le seul élu qui y venait, c'était Nicolas Sarkozy ». Interrogé par les journalistes, Hugues de La Rocque a déclaré que Nicolas Sarkozy avait un bureau de passage au siège de « Réussir l'an 2000 », situé au 174 boulevard Saint-Germain et qu’il y effectuait diverses tâches. L'instruction a montré que c'est Sarkozy qui avait trouvé les locaux du boulevard Saint-Germain et apporté les premiers fonds à l'association.

Copyright Michel Garroté 2011 dreuz.info

Qui sème le vent récolte la tempête ?

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz