FLASH
Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 septembre 2011

Michel Garroté – Au sein de l’aile droite de l’UMP, l’on compte, entre autres, La Droite Libre (LDL) et La Droite Populaire (LDP). Ces deux entités sont les deux bêtes noires du centre-droit, du centre, de la gauche et de l’extrême-gauche qui, du reste, ne se gênent pas pour les calomnier, en toute impunité bien entendu (ainsi par exemple, l’ineffable et arrogant mrapiste ‘Mouloud’ sur la chaîne télévisée gauchiste Anal Putes).

Pourtant, face aux problèmes économiques et sociétaux de la France, LDL et LDP font des propositions, un peu plus réalistes et vigoureuses, que les propositions du centre-droit, du centre, de la gauche et de l’extrême-gauche. Et, LDL et LDP font leurs propositions, sans pour autant sombrer, dans l’extrémisme chauvin et la démagogie jacobine d’une bonne partie des dirigeants du Front National.

A ce propos, dans l’hebdomadaire libéral conservateur Valeurs actuelles, Arnaud Folch analyse la réelle puissance de feu de LDP (extraits) : « Rassemblant l’aile droite de l’UMP, la Droite populaire effectue une percée dans l’opinion. La moitié des électeurs UMP et FN qui la connaissent approuvent ses idées. Lancé il y a seulement un an, ce collectif de députés UMP détient l’une des clés de la réélection de Sarkozy. À condition que celui-ci les écoute. En seulement un an d’existence, ce collectif informel de 44 députés UMP ‘À droite toute !’, multipliant déclarations et amendements chocs est devenu incontournable au sein du parti sarkozyste. Notre sondage exclusif Ifop-Valeurs actuelles démontre qu’il est plus encore : pas moins de 16% de l’ensemble des électeurs de droite (UMP +FN) ‘connaît et est proche de la Droite populaire’. Soit 6 à 7% de l’ensemble du corps électoral – droite et gauche confondues ».

Arnaud Folch : « Cette percée surprise de la Droite populaire pourrait se révéler décisive en 2012. Si seuls un tiers (33%) de l’ensemble des sympathisants UMP et Front national en ont ‘déjà entendu parler, ils sont la moitié parmi ceux-ci (50%) à s’en dire ‘proches. [Au-delà du poids électoral de la Droite populaire, ce que révèle notre étude, c’est la poursuite de la‘droitisation’ de l’électorat majoritaire, déjà constatée lors de la dernière présidentielle. Censée rassembler toutes les composantes de la droite, l’UMP est désormais ultra-dominée, parmi ceux qui la connaissent, par son pôle de sympathisants de la Droite populaire : plus d’un électeur sarkozyste sur deux de 2007 (51%) se déclare aujourd’hui ‘proche des idées et positions’ de ce très politiquement incorrect collectif, qui réalise un ‘carton’ dans les franges les plus à droite de la population ».

Arnaud Folch : « Les responsables de la Droite populaire en sont de même convaincus : ce sont eux qui détiennent les clés du prochain scrutin. Problème : si la Droite populaire est surreprésentée parmi les sympathisants UMP qui la connaissent, ses représentants sont loin d’être aussi influents au sein de leur propre parti. « Qu’importe, Nicolas Sarkozy, lui, nous soutient », rétorque le député UMP de Gironde, Jean-Paul Garraud. Pas si sûr. Seule une poignée des plus de 600 amendements et propositions de loi déposés par ses membres ont été adoptés. La ‘charte’ de la Droite populaire réclamait il y a un an un retour aux ‘fondamentaux’ de la campagne de 2007. Mais à huit mois de la ‘mère des batailles’ et à moins d’un changement de cap dans la dernière ligne droite, ces thèmes semblent pour partie passés de mode à l’Élysée ».

Arnaud Folch : « Favorable au mariage homosexuel, c’est l’ex-villepiniste Bruno Le Maire qui a été chargé du programme. Ce changement de cap qui inquiète l’aile droite de l’UMP est confirmé dans un autre journal de gauche, le Nouvel Obs, par la propre ‘plume’ et conseiller spécial de Sarkozy, Henri Guaino, citant son ancien mentor Philippe Séguin : « Le problème du mouvement gaulliste a toujours été de résister à sa droitisation ». Il n’est pas jusqu’en coulisse que les lignes ont commencé à bouger en prévision de la campagne. Ainsi du ‘licenciement’, la semaine dernière, du très droitier ‘monsieur immigration’ de l’Élysée, Maxime Tandonnet, à l’origine du discours de Grenoble. Ainsi, encore, de la nomination, il y a quelques jours, du nouveau ‘monsieur sondages’ du chef de l’État, Jean-Baptiste de Froment, lequel, lors d’une récente réunion, a plaidé pour l’abandon, en 2012, du thème de ‘l’identité nationale’ », conclut Arnaud Folch dans Valeurs actuelles.

Autre salve récente, en provenance de la droite, contre l’imbécilité gauchisante : la – pathétique – Eva Joly demande la suppression de « l'hégémonie » (?) de la langue française en France. Et le député UMP Bernard Debré lui répond avec humour et brio (c’est donc cela, la salve de la droite, salve excellente, au demeurant) : « Madame Eva Joly, une fois encore, mais nous ne comptons plus, vous avez dérapé ! Quel besoin aviez-vous d'affirmer qu’il fallait, en France, lutter contre l’hégémonisme de la langue française, qu’il fallait donc redonner vie aux langues régionales ? Quelle idée saugrenue ! Voici Eva-la-rouge qui entend revenir sur 500 ans d'histoire, qui renvoie François 1er raturer l'ordonnance de Villers Cotterêts (pour votre parfaite mémoire, 1539). Ca n'est pas très sérieux, vous y perdez encore un peu de crédibilité ».

Bernard Debré : « Mais qui vous conseille ? Voici donc la France explosée en régions quasiment autonomes parlant une langue différente les unes des autres. Un train partant de Paris allant en Bretagne (sud) traversant une ou deux régions (la région autonome de Paris, la région autonome des bords de Loire puis la Bretagne) devrait avoir des contrôleurs parlant deux langues (il paraît que le français le plus pur est celui des bords de Loire). J’attire votre attention, Madame Eva Joly, sur les difficultés pour recruter un contrôleur pouvant assurer la ligne Paris/St Jean de Luz : il lui faudrait parler le tourangeau, le poitevin, le saintongeais, le gascon, le béarnais plus le basque ! Bonjour le service public ! Le temps de donner les indications dans chaque langue, le train aura déjà atteint son terminus ».

Bernard Debré : « Qui plus est, ayant appris ces langues régionales, il ne sera guère mobilisable sur une autre ligne, sauf à apprendre le lorrain, l'alsacien, le gavot et le provençal ou le picard et le chti en bref, je ne donne pas deux ans avant que les annonces, comme dans les avions soient diffusées dans un anglais approximatif. Madame, ce que vous dites n’a aucun sens et devient même dangereux. Pourquoi en voulez-vous au français ? Par démagogie après avoir passé des vacances où vos voisins de l'île de Groix vous ont initié au breton ? Parce que c'est sous l'Ancien Régime qu'a été signée l'ordonnance de Villers Cotterêts ? Le français est la langue de tous les Français d’où qu’ils viennent. Derrière votre bêtise se cache un autre danger. Les étrangers qui voudraient venir chez nous, s’intégrer, quelle langue devraient-ils parler ? ».

Bernard Debré : « Garder la leur et rester entre eux, choisir une langue régionale et ne plus bouger en France de peur de ne pas comprendre les autres langues des autres régions ? Et les Français faudra-t-il qu’ils apprennent une ou deux langues régionales mais quand apprendront-ils l’anglais ou le chinois ? En même temps ? Ce serait beaucoup leur demander ! Madame Eva Joly, non seulement ce que vous dites n’a aucun sens mais est dangereux. Par votre dialectique et vos projets (fumeux, comme à chaque fois) vous entendez briser notre pays, interdire son rayonnement à l’étranger, pénaliser nos concitoyens. En deux mots c’est stupide et criminel. Vous n’en êtes pas à votre coup d’essai et je me demande si les verts vous suivent véritablement. J’imagine qu’ils vont très vite se lasser de vos foucades incontrôlées. Puisque vous ne goutez pas le français, laissez moi vous dire en latin : « errare humanum est, perseverare diabolicum ». Cependant, si vous vous entêtez à poursuivre vos sorties, il y a un dicton (français, veuillez m'en excuser) que je vous invite à méditer : « avant de parler, tournez 7 fois votre langue dans votre bouche », conclutle député UMP Bernard Debré.

Pour ce qui me concerne, je doute que Sarkozy parviendra, d’ici avril 2012, à convaincre l’électorat de droite. L’homme est – certes – futé. Mais il n’est pas intelligent pour autant. Certains, à droite, pensent même qu’il faudra attendre les présidentielles de 2017, pour voir un candidat libéral conservateur entrer à l’Elysée. Je sens que le débat (y compris sur ce blog) est loin d’être terminé…

Copyright 2011 Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz