FLASH
[27/06/2017] Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 9 septembre 2011

Caricatural, freudien et ridicule.

Abbé Alain René Arbez – Habemus papam, le film de Nanni Moretti met en scène un Michel Piccoli incarnant un vieux pape nouvellement élu d’un conclave de cardinaux hésitants et quelque peu décalés. L’intention du réalisateur est très claire : ridiculiser le fonctionnement millénaire de l’Eglise par des gros-plans caricaturaux qui occultent volontairement tout l’arrière-plan spirituel, le seul vraiment intéressant dans un tel cas de figure. C’est pourquoi le nouveau pape, interprété par un excellent acteur athée, Michel Piccoli, pousse un cri de déréliction lorsque son nom est prononcé. Et, complètement tétanisé, il refuse de se présenter à la foule depuis le balcon de la basilique St Pierre. Face à ce déni d’engagement, le catéchisme freudien du psychologue de service ne lui redonnera pas pour autant la foi.

Moretti nous montre donc une sorte de fausse-couche d’une Eglise selon lui apeurée par le monde moderne. Sa parabole est limpide, puisque le vieux pape inhibé s’enfuit errant dans les rues de Rome pour retrouver « le bon peuple », illustrant ainsi le slogan connu selon lequel « l’Eglise doit changer » et s’adapter à la société. Une Eglise qui bien sûr doit plaire et cesser de déranger. Contrairement aux apparences, ce film n’est pas insignifiant, puisque, jouant sur l’émotion des images fortes et des rituels, il milite pour présenter l’Eglise catholique comme une gérontocratie multinationale dirigée par un cercle de vieillards dont la seule problématique serait celle du pouvoir. Un pouvoir qui les attire ou qui les terrorise.

En faisant – de cette élection pontificale clownesque – un immense raté de la société du spectacle, et, en montrant un homme soit disant humain parce qu’il rejette sa mission, Nanni Moretti enfonce une fois de plus le clou dans une cible habituelle. Il offre au public une contre-image de la vérité ; la vérité étant celle d’une Eglise imparfaite, certes, mais vouée au service.


Benoît XVI est – aussi – un grand philosophe.

 

Car le véritable pape actuel, Benoît XVI, n’a pas accepté sa charge par avidité du pouvoir. Et en recadrant un certain nombre de valeurs originelles non négociables, il n’a pas manifesté d’incompréhension envers les sociétés contemporaines. Comment expliquer, si c’était le cas, le million et demi de jeunes catholiques rassemblés récemment à Madrid pour écouter ses encouragements au dépassement de soi et à l’amour des autres dans un monde en pleine évolution ?

Copyright 2011 – Abbé Alain René Arbez www.dreuz.info

La cathophobie ne lui a jamais fait peur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz